Ouvrir la recherche
Évènement

RENCONTRES INATTENDUES : François Ribes

Du samedi 02 octobre
au mercredi 15 décembre 2021
Dans tout Paris, plus de 80 œuvres du Fonds d'art contemporain - Paris Collections s'installent dans les lieux de votre quotidien. À découvrir au fil de 5 parcours thématiques.

RENCONTRES INATTENDUES / Parcours 3 -Identités singulières et solidarités au cœur de la ville

Avec

François Ribes

François Ribes, Sans titre (crâne « sapin » aux trois boules à la base) Pierre noire sur papier - Photo : Stéphane Piera/Parisienne de Photographie © François Ribes
François Ribes, Sans titre (crâne « sapin » aux trois boules à la base) Pierre noire sur papier - Photo : Stéphane Piera/Parisienne de Photographie © François Ribes
François Ribes, Sans titre (crâne « sapin » aux trois boules à la base) Pierre noire sur papier - Photo : Stéphane Piera/Parisienne de Photographie © François Ribes
François Ribes
SANS TITRE (CRÂNE “SAPIN”AUX TROIS BOULES À LA BASE)
Dessin
Pierre noire sur papier
42 x 29 cm
Acquisition 2005 - Fonds d'art contemporain - Paris Collections

En savoir + sur l'ARTISTE

Né en 1970, à Montreuil-sous-Bois (France), vit et travaille à Marseille.
L’œuvre de François Ribes joue de la tension entre rêve et réalité. Son médium de prédilection est le dessin. Fruit de son histoire personnelle
ou de sa vision du monde actuel, ses dessins brouillent les frontières et offrent à notre regard des visions étranges, des songes troublants, des
hallucinations dérangeantes. Le spectateur y rencontre un ailleurs peuplé de femmes nues, d’autoportraits, de crânes, de corps inquiétants,
d’organes, etc. Ces apparitions déstabilisantes tracées au crayon graphite ou à la pierre noire se nourrissent d’éléments organiques – ongles,
poils pubiens, sperme, insectes, etc.
Artiste représenté par la galerie Papillon. 

En savoir + sur l'OEUVRE

Les deux dessins exposés -le second intitulé Sans titre (Autoportrait manqué, organes sympas)- acquis en 2005 sont issus des carnets de l’artiste. L’un figure un crâne aux sourcils fournis surmontant un sapin foisonnant. Le deuxième représente un corps dont les bras se terminent par ce qui s’apparentent à des moignons, et dont une forme – organe méconnaissable – sort de son abdomen. Ces visions esthétiques très personnelles et poétiques sont créées par la psyché de l’artiste, révélant son désir lorsque les sens s’émoussent et partent à la dérive.
> Œuvre visible pendant Nuit blanche 
Mise à jour le 15/09/2021

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations