Évènement

"L'ordre des choses", de Livia Melzi et Emilio Azevedo

Du jeudi 21 septembre au samedi 18 novembre 2023
LIVIA MELZI x EMILIO AZEVEDO, "L'ORDRE DES CHOSES"
L’Espace Frans Krajcberg, Centre d'Art Contemporain, Art et Nature, a accueilli les artistes Livia Melzi et Emilio Azevedo, ainsi que la commissaire invitée Laila Melchior, pour une résidence de recherches et création d'un mois. Fruit de leur travail, l'exposition : « L’ORDRE DES CHOSES » ouvre ses portes à partir du 21 septembre 2023.
Résidence et démarche : Livia Melzi et Emilio Azevedo, ont dialogué avec les œuvres de Frans Krajcberg, croisant sa trajectoire artistique et militante entre le Brésil et la France. Cette expérience les a plongé dans l'inclassable méthodologie de Frans Krajcberg, fondée sur l’observation et l’utilisation d’éléments naturels dans lesquels il puisait son inspiration…le feu, la disparition, la matière, la nature originelle…
Inspirés par les formes et le langage que Frans Krajcberg a développé au contact de la nature brésilienne, ils portent un regard attentif sur le monde d’aujourd’hui. Comme lui, qui utilisait la "matière brute", ramassée dans les forêts brûlées, les mangroves de Bahia, les mines du Minas Gerais, ils ont récupéré et détourné documents d’archives et supports en verre, pour créer de nouvelles images et des installations éphémères. Une expérience esthétique et sensible qui enrichit l’approche technique et documentaire et offre un regard neuf sur les éléments naturels.
L’exposition : les deux photographes vivent entre le Brésil et la France et utilisent leur démarche artistique pour partager leurs interrogations. Accompagnés par la commissaire Laila Melchior ils revisitent la vision traditionnelle de la Nature, qu’elle soit scientifique ou artistique, telle qu’elle est exposée dans les musées européens. Pour cela ils ont conçu un langage original qui nous invite, comme le faisait Frans Krajcberg, à nous pencher sur les fondements de la crise écologique actuelle.
En Europe, les notions de "nature" et de "naturalisme", ont longtemps été abordées en travaillant à partir de récits et de représentations. Ici les deux artistes brouillent les relations entre démarche scientifique et image. Puisant dans leur propre pratique artistique, ils testent l’accessibilité des documents d’archives pour leur redonner vie et mieux interpeller le visiteur. Pour cela ils confrontent les éléments rassemblés à la lumière des baies vitrées de l’Espace Krajcberg.
Mise à jour le 14/09/2023

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !