Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 02/01/2024, il est possible que son contenu soit obsolète.
Découvrir

Titanic, l’expo immersive : on l’a testée, on vous raconte !

Mise à jour le 02/01/2024
Le grand escalier du Titanic reconstitué
Jusqu'au 1er octobre, le Titanic largue les amarres à Paris Expo – Porte de Versailles (15e) pour une exposition évènement. Témoignages des rescapés, reconstitution et objets sauvés des eaux : le plus célèbre des paquebots nous dévoile ses secrets. Immersion en eaux profondes.
On ne va pas refaire l’histoire : le 10 avril 1912, le RMS Titanic quitte le port de Southampton en Angleterre, direction New York. Quatre jours plus tard, il heurte un iceberg. La suite, on la connait : sur les deux milles passagers, seuls sept cents seront rescapés. Aujourd’hui, TITANIC - L’Exposition a choisi de mettre l’accent sur les histoires humaines.
Loin d’un déballage qu’on jugerait déplacé, ici chaque objet, chaque photo, chaque explication ramène à une personne décédée lors du naufrage. Et ça commence dès l’entrée où le visiteur, ému, se voit remettre une carte d’embarquement avec le nom, le prénom, l’âge et une courte biographie d’une personne qui a perdu la vie sur le bateau.
Le voyage commence avec Songe d’automne d’Archibald Joyce, une joyeuse valse qui présente la construction et la décoration du navire avec, en pièce phare, le télégraphe qui a servi à alerter (trop tard) les machinistes. On est bluffés par la vision grandiose de ce paquebot et la volonté humaine, presque naïve, de régner sur les flots gelés.
Et puis, progressivement, on perçoit le vrombissement sourd et répétitif des hélices et des chaudières : c’est le grand départ. Nos pieds s’enfoncent dans l’épaisse moquette et on passe en revue les espaces de la première classe, de la seconde, de la troisième et même ceux des équipages. Une brosse en ivoire, une pochette en cuir, une paire de jumelles, quelques cartes à jouer, une veste en laine, une bague en diamants : tout est rattaché à une personne. On reste muets face au travail qu’il a fallu pour extirper des fonds marins ces pièces si fragiles et si puissantes, qui racontent une autre époque, comme ce pot à tabac ou cette montre à gousset.
Les dortoirs des 3e classes ont été reconstitués
Les dortoirs des 3e classes reconstitués
Crédit photo : Titanic Exhibition / DR
La reconstitution des restaurants, des salons de fumeurs, du grand escalier et même des dortoirs impressionne par leur véracité. Car ici, tout est savamment documenté, conté même si on opte pour l’audioguide.
Éducative, TITANIC - L’Exposition pousse encore l’expérience jusqu’à raconter comment les différentes missions ont travaillé au fil des ans pour récolter plus de cinq mille objets dont 260 aujourd’hui révélés. Grâce notamment à Paul Henri Nargeolet, directeur de la recherche sous-marine pour RMS Titanic (récemment décédé lors de l’expédition du sous-marin Titan en juin dernier), on pénètre dans une salle qui nous propose de plonger dans les profondeurs pour visiter ce qu’il reste du navire. Captivant, on vous dit.
Titanic, l'exposition
Adresse Paris Expo Porte de Versailles - 1 Place de la Porte de Versailles, Paris 15e
Date(s)Du mardi 18 juillet 2023 au dimanche 10 septembre 2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations