Ouvrir la recherche
Sélection

Que Faire à Paris quand on aime le street art?

Mise à jour le 17/11/2021
Indissociable de la rue, autrefois marginalisé, le street art s'est déployé sur les murs des villes pour devenir une forme artistique contemporaine à part entière. À présent, le street art éphémère a quitté la rue pour se faire une place dans les galeries.
Piqûre de rappel en guise de préambule : le street art est un anglicisme qui désigne un mouvement artistique qui utilise l'espace public comme lieu d'expression. Il aurait vu le jour à Philadelphie au début des années 60. Tout d'abord par le « graffiti writing » lancé par deux artistes américains, Cornbread et Cool Earl. L'un d'eux aurait placardé son amour pour une lady sur un mur, trop timide pour lui avouer directement. Au fil des décennies, le street art se démocratise puis se fait une place dans les musées, les galeries. Désormais, certaines œuvres se vendent à prix d'or, à l'image de celles de l’énigmatique Banksy.
Chaque artiste de la discipline prend le choix de s'engager ou non pour une cause, qu'elle soit politique, environnementale, sociale… Beaucoup d'entre eux·elles ont déjà marqué notre capitale par leurs signatures : Shepard Fairey alias Obey, Monsieur Chat, Banksy, C215, etc.

Breaking news

Banksy est de retour à l'Espace Lafayette Drouot jusqu'au 31 décembre 2021. Impensable de vous quitter comme ça alors l'expo immersive joue les prolongations jusqu'à la fin de l'année pour celles et ceux qui auraient loupé ce labyrinthe artistique.

Dans le 13e

SPOT 13 est une galerie à ciel ouvert. Créé il y a quelques semaines, ce nouveau spot dans le 13e attirait les aficionados du milieu mais aussi les curieux·euses. qui passeraient dans le quartier qui compte d'innombrables œuvres d'art d'artistes (mé)connu·es. C'est sous le tram T3a que vous découvrirez un passage, jonchées de petites galeries, aux allures de chantier, arboré de fresques.
Spot 13
Spot 13
Sophie LEROUGE

Sport et street art

Au cœur du jardin Nelson Mandela

Inauguré le 19 décembre 2018 dans le quartier des Halles, le playground du Jardin Nelson Mandela a été entièrement décoré par le street-artiste Romain Froquet. L'objectif était de mêler le sport et l'art, de créer un écrin coloré et contemporain dans l'environnement urbain. S'inspirant de l’art ethnique et de l’esthétique urbaine, l'artiste a voulu recréer un « bout de ciel » avec cette fresque géante au sol d'un bleu flamboyant.
Playground Jardin Nelson Mandela
Playground Jardin Nelson Mandela
©Josephine Brueder/Mairie de Paris
Actualité
Un playground qui a du style!
Date(s)Publié le vendredi 18 janvier 2019

Publié le vendredi 18 janvier 2019

Basket stylé à Pigalle

À deux pas de la place Pigalle se cache un terrain de basket atypique. Entièrement relooké après avoir été menacé de fermeture, le playground Duperré est devenu l'un des plus stylés de la capitale! Paré de motifs géométriques colorés, le projet a permis de donner une nouvelle jeunesse à cet espace souvent décrié par les riverains. Des paniers flambants neufs et homologués ont été installés de part et d’autre du terrain et le sol a été complètement revêtu d’une gomme en caoutchouc recyclé qui absorbe le bruit du ballon.
Actualité
Un terrain de basket stylé et atypique à Pigalle
Date(s)Publié le vendredi 9 décembre 2016

Publié le vendredi 9 décembre 2016

Les galeries "made in Paris"

Galerie Itinérance

The galerie dans Paris. S'il y a un quartier à ne pas manquer pour les amoureux·euses du street art, c'est bien le 13ème arrondissement. Mehdi Ben Cheikhest, le fondateur et directeur de la Galerie Itinérance, a vu passer de grands noms comme Obey, véritable amoureux de la discipline, il entreprend une multitude de projets comme la Tour 13. Depuis une dizaine d'années Mehdi Ben Cheikh, propose un aménagement grandiose dans les rues du 13e. Un parcours où siègent les grands noms du street art.

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Ground Effect

Cette discrète galerie parisienne souterraine située rue de Montmartre dans le 2ème arrondissement détient des pépites en tous genres. Labyrinthe de fresques, photographies, sculptures… gravitent dans un monde parallèle que les trois associés ont su construire avec goût et style. Foncez!
Ground Effect gallery
Ground Effect gallery
DR

Les Rencontres de la rédac

Ce contenu est hébergé par www.dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

De festivals en galeries, de mur en mur, Jo Di Bona affine sa technique et impose son style. "D'abord je fais un graffiti à l’aérosol, j'y intègre du tag, du lettrage et des codes pop-art, ensuite je colle une photo par-dessus et puis je viens lacérer le collage pour laisser apparaître le graffiti en dessous. Il y a un grand travail dans le choix des photos que je sample. J'aime quand la photo est un vecteur d'émotion, j'aime les regards et l'histoire des personnages que je colle."

Paris des parisiens
Jo Di Bona, un street artist à Paris
Date(s)Publié le lundi 15 mai 2017

Publié le lundi 15 mai 2017

"Quand j'ai commencé à coller dans la rue, je me suis pris au jeu et j'ai été rapidement en contact avec le réseau du street art. Je suis devenu artiste urbain, mais aujourd'hui je préfère dire que je suis artiste-peintre, la rue n'étant qu'un support parmi d'autres." Si vous ne connaissez pas son visage, vous connaissez sûrement ses œuvres pop et colorées teintées d'exotisme. Nous avons pénétré l'atelier de JBC, qui œuvre depuis 9 ans dans les rues de Paris.

Paris des parisiens
JBC, artiste à la Ville comme à la vie
Date(s)Publié le jeudi 18 mai 2017

Publié le jeudi 18 mai 2017

Dread locks, collier à patte de dragon, bracelet perlé de têtes de mort et gros tatouage, Codex Urbanus est aussi à l'origine de créatures étranges aux noms bizarroïdes, Okapia Dagonix, Giraffa Vespa et autre Musca Draco, qui se promènent dans la Capitale. Découvrez cet artiste urbain aux multiples facettes.
Paris des parisiens
Codex Urbanus, du rêve dans les rues de Paris
Date(s)Publié le mercredi 2 août 2017

Publié le mercredi 2 août 2017

Ses jolis oiseaux (et autres) font son succès depuis une dizaine d'années à travers différents supports. Nicolas aka Bishop Parigo est graphiste-illustrateur dans une agence de pub parisienne. Artiste made in Lagny-sur-Marne, son univers multicolore et enjoué est basé sur le monde animalier.

Paris des parisiens
Bishop donne des ailes
Date(s)Publié le mardi 4 juillet 2017

Publié le mardi 4 juillet 2017

De L.A. à Djerba en passant par Paris, l'artiste Kan crée d'étonnants fresques et tableaux en mêlant graphisme et pixels. Découvrez le parcours de cet artiste atypique!
Actualité
Kan, le pointilliste du street art
Date(s)Publié le mardi 19 juin 2018

Publié le mardi 19 juin 2018

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations