Découvrir

Où voir du street-art à Paris ?

Mise à jour le 02/01/2024
Mur de street art à Ménilmontant.
Indissociable de la rue et autrefois marginalisé, le street-art s'est déployé sur les murs des villes pour devenir une forme artistique contemporaine à part entière. Populaire et éphémère, il quitte désormais la rue et se fait une place dans les galeries. Tour d'horizon.
Piqûre de rappel : l'anglicisme street-art - littéralement « art de rue » en français - désigne un mouvement artistique qui utilise l'espace public comme lieu d'expression. Il aurait vu le jour à Philadelphie au début des années 1960, tout d'abord par le « graffiti writing » lancé par deux artistes américains, Cornbread et Cool Earl. L'un d'eux aurait écrit son amour pour une lady sur un mur, trop timide pour le lui avouer directement.
Au fil des décennies, le street-art s'est démocratisé puis a trouvé sa place dans les musées. Et si aujourd'hui certains artistes s'exposent en galerie, quittant ainsi l'esprit de contre-culture qui caractérisait la discipline au départ, d'autres tiennent à rester dans la rue. Ils et elles font de la revendication leur fer de lance, et de nombreux murs de la capitale sont là pour en témoigner. Parmi les artistes qui ont laissé à Paris leur trace, citons Shepard Fairey alias Obey, Monsieur Chat, Banksy ou encore C215.
Qu'il s'expose en galerie ou dans la rue, le street-art est l'art de la liberté. Et comme le groupe de rap Fonky Family aimait à le chanter en 2001 dans le tube « Art de rue », en la matière, « l'essentiel est de faire ce qu'on aime et comme on veut ».

Le coup de cœur du moment

Le meilleur du street-art et de l'art numérique dans un espace immersif

A première vue, les graffitis et les écrans n'ont pas grand-chose à voir… Et pourtant !
Des subways new-yorkais aux peintures réalisées ou filmées à l’aide de drones, en passant par les grandes fresques murales des années 2000, les évolutions les plus récentes du graffiti vandale, des actions et des détournements spectaculaires, « Loading. L'art urbain à l'ère numérique » permet de découvrir l’art urbain sous toutes ses facettes, à travers des expériences numériques inédites.
On a adoré l'expérience « Loading. L'art urbain à l'ère numérique » au Grand Palais Immersif
Adresse Grand Palais Immersif - 110 rue de Lyon, Paris 12e
Date(s)Du mercredi 06 décembre 2023 au mercredi 17 juillet 2024

Les expositions à ne pas manquer

A la rencontre du plus connu des artistes inconnus

D'abord temporaire, le musée Banksy s'est pérennisé et propose désormais toute l'année de venir en apprendre davantage sur le street-artist britannique Banksy.
Anonyme parmi les anonymes, le plus célèbre graffeur du monde - dont on ne connaît toujours pas l'identité - se révèle ici à travers ses nombreuses œuvres exposées.
L'exposition permanente du musée Banksy sur le plus mystérieux des graffeurs
Adresse Musée Banksy - 44 rue du Faubourg Montmartre, Paris 9e
Date(s)Du samedi 01 juin 2019 au mardi 31 décembre 2030

Seth s'amuse au Musée en Herbe

En place depuis le 8 juin 2023, l'exposition du graffeur Seth s'offre des prolongations au Musée en Herbe, qui continue jusqu'au 12 mai 2024.
Une expo poétique pour les grands mais aussi les « z'enfants ». Ces graines d'artistes partiront à la découverte de l'artiste grâce au concours d'un médiateur.
L'artiste Seth « se la joue » au musée en herbe
Adresse Le Musée en herbe - 23, rue de l'Arbre-Sec, Paris 1e
Date(s)Du jeudi 08 juin 2023 au dimanche 12 mai 2024

Street Heart revient pour une seconde édition

L’exposition Street Heart est de retour pour une seconde édition, parainée par l’artiste Speedy Graphito. Fort du succès rencontré en 2021, Urban Signature, première société française de street-art sur-mesure, a invité une soixantaine d’artistes à customiser des plaques de rue de Paris. Et bonne nouvelle, on peut acheter ces oeuvres d’art ! 100% des fonds récoltés sont reversés à l’association Entourage qui vient en aide aux personnes sans-abri.
Street heart #2, la deuxième édition est de retour
Adresse Shack - 4 impasse Sandrié - entrée par le 3 rue Auber, Paris 9e
Date(s)Du vendredi 17 novembre 2023 au mercredi 28 février 2024

L'art à ciel ouvert, à voir toute l'année

Spot 13

SPOT 13 est une galerie à ciel ouvert. Le lieu attire les aficionados du milieu ainsi que les curieux passant dans le quartier, lequel compte d'innombrables œuvres d'art d'artistes connus ou moins connus.
C'est sous le tram T3a que vous découvrirez un passage jonché de petites galeries, aux allures de chantier et arboré de fresques.
Spot 13
Crédit photo : Sophie LEROUGE

Le basket en mode arty

Les terrains de basket 3x3, dessinés par des artistes, se multiplient dans la capitale. Les plus récents sont à découvrir sur le boulevard Sérurier (19e). Sans oublier trois « playgrounds » au square du Docteur-Calmette (15e), réalisés par l'artiste Polar, le terrain d’éducation physique Vincent-Auriol (13e), dessiné par L’Atlas ou encore ceux du stade Ladoumègue (19e).

La NBA mise à l'honneur grâce aux fresques murales

Lorsque la National Basketball Association (NBA) a débarqué pour la seconde fois à Paris, le 19 janvier 2023, pour un match entre les Chicago Bulls et les Detroit Pistons, la ligue américaine a souhaité laisser une preuve tangible, ou plutôt deux, de sa venue annuelle dans la capitale : deux fresques murales.
Celles-ci sont visibles boulevard Kellermann (13e) et au centre sportif Jules Noël (14e).
Fresque murale en hommage à la venue des Chicago Bulls à Paris
Fresque murale en hommage à la venue des Chicago Bulls à Paris
Crédit photo : Joséphine Brueder / Ville de Paris

Paris rend hommage à l'Ukraine

Depuis février 2022, l'Ukraine subit les assauts de l'armée russe et les artistes regorgent d'imagination et d'audace pour rendre hommage aux victimes sur les murs de Paris. Dans le quartier de la Butte aux Cailles, rue Oublot, l'artiste Seth a réalisé une fresque émouvante représentant une petite fille ukrainienne écrasant des chars militaires.
Christian Guémy, aka C215, artiste engagé, a recouvert un immeuble haut de quatre étages aux couleurs du pays agressé. Cet hommage représente aussi un enfant au regard inquiet et innocent. Cette fresque est à découvrir rue Nationale dans le 13e arrondissement.
Depuis le 24 février et le déclenchement de la guerre en Ukraine par la Russie, la sphère street-art montre sa solidarité au peuple ukrainien. Embarquez pour un parcours artistiquement engagé sur les murs de Paris.

Les galeries « made in Paris » dédiées au street-art

Galerie Itinérance

The galerie dans Paris. S'il y a un quartier à ne pas manquer pour les amoureux du street-art, c'est bien le 13e arrondissement. Mehdi Ben Cheikhest, le fondateur et directeur de la Galerie Itinérance, a vu passer de grands noms comme Obey, véritable amoureux de la discipline.
Depuis une dizaine d'années, Mehdi Ben Cheikh propose un aménagement grandiose dans les rues du 13e, sous la forme d'un parcours où l'on peut rencontrer les oeuvres laissées par de grands noms du street-art.

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

MathGoth

La galerie MathGoth est installée au cœur du 13e arrondissement de Paris. Fidèles à leurs convictions, Mathilde et Gautier, ses fondateurs, travaillent avec trois idées en tête : aider et soutenir les artistes, faire découvrir et surprendre, offrir l’envie et les moyens de collectionner.
Avec une sélection d'artistes internationaux, ils réalisent des événements exceptionnels dans un cadre urbain et atypique. Vecteur incontournable du street-art, la galerie MathGoth est à l’origine de la réalisation de plusieurs fresques monumentales à travers le pays.

De Saint-Denis à la Villette, des balades urbaines

On l'a assez dit, Paris est couverte d'œuvres de street-art. De Montmartre au Marais, en passant par Belleville, Ménilmontant et le quartier de la BNF, de Saint-Denis à Vitry-sur-Seine, Ivry ou encore Montreuil, voici notre sélection de balades urbaines à ne manquer sous aucun prétexte pour les amoureux de l'art de plein air.
Du street art en veux-tu en voilà !
Date(s)Du lundi 01 août 2022 au mardi 31 décembre 2024

Les Plateaux Sauvages et Art Azoï

Depuis 2019, Les Plateaux Sauvages ont confié à Art Azoï la programmation et la production du mur de la terrasse. L’association et sa directrice artistique, Elise Herzszkowicz, y invitent les artistes à intervenir environ tous les trois mois.
L’association Art Azoï œuvre pour la promotion et la diffusion de la création artistique dans l’espace public. Elle constitue une passerelle entre les artistes, les lieux, les œuvres et le public, et crée ainsi des interactions autour des différentes formes de création proposées par les artistes contemporains. Elle mène la direction artistique et structure la production de projets culturels d’envergure et nourrit la réflexion sur la place de l’art dans la ville.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations