Évènement

La Nuit européenne des musées au mahJ

Le samedi 18 mai 2024
Nuit des musées
Cet évènement fait partie de Le programme de la Nuit Européenne des musées
Pour la Nuit des musées, Adrianna Wallis investit la cour du mahJ avec sa performance, « 11 petites soucoupes, … » sur la spoliation des objets du quotidien pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans la cour d'honneur, performance d'Adrianna Wallis de 19h à 22h

Au cours d’une performance impliquant plus de quarante participants bénévoles, l’artiste Adrianna Wallis, revient sur la spoliation des objets du quotidien pendant la Seconde Guerre mondiale, lors du pillage, par les services de la Möbel-Aktion, de 38 000 appartements parisiens occupés par des familles juives.
À partir des listes minutieusement rédigées de mémoire par les familles à leur retour de clandestinité, d’exil ou de déportation, l’artiste fait entendre la modestie des biens spoliés, mais aussi l’ampleur d’un pillage de très grande envergure. Dans la cour de l’hôtel de Saint-Aignan, le temps d’une soirée, ces objets disparus seront murmurés à plusieurs voix, comme pour les faire exister à nouveau : « 1 petite casserole en nickel avec couvercle », « 2 chaises en velours verdâtre », « 1 grande nappe blanche damassée avec des carreaux rouges »,…
Pour en savoir plus sur le travail d'Adrianna Wallis autour de la spoliation, c’est par là et sur son travail en général, par ici.
Performance réalisée dans le cadre de la Nuit européennes des musées, avec le soutien du Centre National d’Arts Plastiques, des historiennes Sarah Gensburger et Margaux Dumas, ainsi que du comédien Philippe Chareyron.

Dans la collection permanente, des activités pour les familles et les adultes de 18h à 22h

Dans le parcours permanent, retrouvez au premier étage dans la Chambre du duc « L’enfant Didi, itinéraire d’une œuvre spoliée de Chana Orloff, 1921-2023 » et au deuxième étage « Raphaël Denis. Fonds Rosenberg, les années parisiennes ».
La nuit tombée, la magie des œuvres opère et le musée s’anime et se découvre autrement.
  • À 18h : visite musicale en famille. Durée 1h.
    Par Orlie Taïeb, conférencière du mahJ
    Public : enfants à partir de 4 ans accompagnés d'au moins un adulte
    Visite gratuite, inscriptions sur place 15 minutes avant le début de l'activité (dans la limite des places disponibles).
Une visite pour découvrir les œuvres du musée en famille, en sons et en mélodies.
  • À 19h15, 20h15 et 21h15 : trois visites nocturnes sur le thème « Radiographie d’un musée, spoliations et restitutions ». Durée 1h.
    Par Cécile Petitet et Elisa Boularand, conférencières du mahJ
    Public : adultes
    Visites gratuites, inscriptions sur place 15 minutes avant le début de l'activité (dans la limite des places disponibles)
Un tableau spolié en quête de propriétaire, une vitrine d’objets volés, des œuvres retirées des collections pour être restituées…
Ce parcours aborde l’histoire d’une partie des collections du musée et ses développements contemporains, sans oublier d’aborder l’histoire de l’hôtel de Saint-Aignan, théâtre d’arrestations et de l’aryanisation de certaines des entreprises qu’il abritait sous l’Occupation.
  • En continu pour les familles : découverte de la collection permanente en autonomie, à l'aide d'un des livrets-jeux et de la mallette des familles (enfants à partir de 3 ans).
Performance d'Adrianna Wallis : « 11 petites soucoupes, … » au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme - 71, rue du temple, Paris 3e
Du samedi 18 mai 2024
Mise à jour le 06/05/2024

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !