Évènement

Spectacle : Brelin le Frou, le portrait de famille

Le samedi 6 avril 2024
Étrange, surréaliste, la famille ? Découvrez ou redécouvrez la surréaliste Gisèle Prassinos à l'occasion de la lecture de son Brelin le Frou.
L’histoire de Brelin le Frou se situe en Frubie-Ost, pays imaginaire d’Europe.
Un artiste y a produit une tenture intitulée « Le portrait de famille », sous-titre de Brelin le frou.
Une pseudo-ethnologue, travaillant sur la biographie du savant Berge, découvre que l’auteur de cette œuvre n’est autre que le frère ainé de Berge, Brelin le Frou.
Pour cette œuvre, Gisèle Prassinos a réalisé 12 tentures d’après un album de photos de famille, décrivant des personnages hauts en couleur dans un monde burlesque où il est d’usage, comme l’indique la note de l’auteur, de « porter l’emblème de son genre afin d’être distingué comme mâle ou femelle ».
Au moment de la parution du livre en 1975, Belfond accompagne le lancement du livre de l'exposition des tentures.
Annie Richard nous propose une lecture qui restitue l’étroite relation entre texte et images, dessins et tentures.
Née en 1920 à Istanbul, d'origine grecque par son père et italienne par sa mère, sœur du peintre Mario Prassinos, Gisèle Prassinos a vécu à Paris où ses premiers poèmes écrits à l’âge de quatorze ans ont été aussitôt admirés par les surréalistes. Elle est ensuite devenue romancière, novelliste et plasticienne tout en restant essentiellement poète. Le maître-mot de Gisèle Prassinos est l’humour, un humour décapant et irrésistible. D’ailleurs, André Breton la fait figurer, seule femme de la première édition, dans son Anthologie de l’humour noir.
Présentation par Annie Richard, universitaire, spécialiste de l’œuvre et amie de Gisèle Prassinos. Autrice de : Le monde suspendu de Gisèle Prassinos, H.B éditions, 1997, La Bible surréaliste de Gisèle Prassinos, éditions Mols, 2004 et de nombreux articles publiés notamment dans la revue Mélusine. Commissaire d’expositions : « Le monde suspendu de Gisèle Prassinos », BHVP, 1998, Maison française de Washington, 2001, Abbaye de Hambye,1999, Maison de de la Grèce, Paris, 2003.
Introduction par Jackie Constant, (Constance Hélivérac) écrivaine, poète, performeuse, grande lectrice des œuvres de Gisèle Prassinos dont elle étudie les manuscrits. Création continue sur son site d’une œuvre personnelle de textes et photos, qu’elle nomme un OLNI (objet littéraire non identifié). www.platsiepoesie.com
Lecture par Valérie Aubert. École nationale de Strasbourg. Licence d’histoire. A travaillé comme actrice avec quelques metteurs en scène dont Catherine Dasté ,Jacques Lassale, Bernard Sobel .…A créé sa compagnie, le « Théâtre en partance » qui s'est produite sur diverses scènes à Paris, à Versailles: elle aime autant les lectures de textes non théâtraux que les spectacles de théâtre.
Lecture par Charles Gonzales. Conservatoire National Supérieur de Paris. Travail avec les plus grands metteurs en scène. Sa Trilogie seul en scène « Charles Gonzales devient Camille Claudel, Thérèse d’Avila et Sarah Kane », représentée dans divers théâtres à Paris, au Festival d’Avignon et en tournée mondiale est saluée unanimement par la critique. Tournages pour la télévision et le cinéma. Auteur de 2 livres. Chevalier des Arts et Lettres.
Performance, voix et instrument par Ana Orozco. Musicienne, joue des instruments anciens (harpe médiévale, harpe baroque, etc.). Elle prépare une thèse sur le théâtre de Saint-Pol-Roux.
Performance, voix et instrument par Jean-Raphaël Prieto. Sculpteur (objets, collages, etc.), auteur de plusieurs recueils poétiques parus chez Passage du Sud-Ouest.
Mise à jour le 29/03/2024

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations