Découvrir

Immersion dans l'Égypte des pharaons… à Paris !

Mise à jour le 27/01/2023
Cinéma Le Louxor
2024 va mettre le pays des pharaons à l'honneur dans la capitale ! Plusieurs expositions immersives vont nous plonger dans l’Égypte antique et ses trésors. L'occasion aussi de (re)découvrir les derniers vestiges architecturaux de cette civilisation lors d'une déambulation dans les rues parisiennes…

Trois expositions pharaoniques

« L'Égypte des pharaons, de Khéops à Ramsès II »

Dès le 9 février, L'Atelier des lumières (11e) nous transportera aux temps des pharaons, de Khéops à Ramsès II, pour retracer l'histoire de cette civilisation mythique qui s’étend sur trois millénaires. Le long du Nil, on découvrira la vie quotidienne de l'époque, la construction des pyramides et des sculptures monumentales grâce à de magnifiques bas-reliefs, peintures et papyrus anciens. On a hâte !
L'Egypte des pharaons, de Khéops à Ramsès II à l'Atelier des Lumières
Adresse L'Atelier des Lumières - 38, rue Saint-Maur, Paris 11e
Date(s)Du vendredi 09 février 2024 au dimanche 05 janvier 2025

« Toutânkhamon », l'expérience immersive

Conçue comme une expérience mêlant escape game et théâtre immersif, l'exposition présentée aux Galeries Montparnasse (15e) entraîne dans une aventure au cœur de la Vallée des rois. Armés d’un plan du tombeau et d’énigmes à résoudre tout au long d'un parcours, les apprentis explorateurs devront trouver le trésor au sein d’une reconstitution du tombeau de Toutânkhamon. Plus de 1 000 pièces et objets exceptionnels sont présentés, ainsi qu'une projection cartographique monumentale de 200 m2… Une expédition qui promet d'être magique !
Toutânkhamon, l'expérience immersive pharaonique à découvrir aux Galeries Montparnasse
Adresse Galeries Montparnasse - 22, rue du Départ, Paris 15e
Date(s)Du samedi 03 février 2024 au dimanche 28 avril 2024

« L'Horizon de Khéops » : un voyage au cœur de l’Égypte ancienne

Équipé d'un casque de réalité virtuelle, on remonte le temps et on part pour la nécropole de Gizeh, le célèbre site qui abrite les trois grandes pyramides. Sur ce site, vieux de 4 500 ans, les funérailles du pharaon Khéops offrent une incursion renversante, au cœur de la culture égyptienne.
L'Horizon de Khéops, un voyage immersif au coeur de l'Egypte ancienne
Adresse Bercy Village - 45 rue des Pirogues de Bercy, Paris 12e
Date(s)Du jeudi 23 novembre 2023 au mardi 31 décembre 2024

Deux monuments emblématiques

La Pyramide du Louvre

Le monument le plus célèbre est sans aucun doute, la Pyramide du Louvre. Pensée par l’architecte sino-américain Leoh Ming Pei, il se dit que la pyramide du Louvre est basée sur les proportions de la pyramide de Khéops ! Elle est achevée en 1989 et a pour objectif de moderniser le musée et d’en devenir l’entrée principale. Elle a fait l’objet de multiples controverses avant de devenir la troisième œuvre la plus prisée des visiteurs après la Joconde et la Vénus de Milo.
La Pyramide du Louvre la nuit
La Pyramide du Louvre la nuit
Crédit photo : François Grunberg / Ville de Paris. Architecte :Ieoh Ming Pei
Musée du Louvre
34, quai du Louvre 75001 paris

L'Obélisque de Louxor

Communément appelé l'Obélisque de la place de la Concorde, le monument trône depuis 1836 au centre de la place. Taillé il y a plus de 3000 ans, sous le règne de Ramsès II, il a été offert par l’Égypte à la France. C’est le roi Louis-Philippe Ier qui décide de l’installer place de la Concorde. Son voyage jusqu’à Paris fut épique et a duré sept ans. Et pour cause : l'Obélisque mesure 23 mètres de haut. Construit il y a 34 siècles, l’Obélisque de Louxor détient le record du monument le plus ancien de la Capitale.
Obélisque de Louxor, place de la Concorde
Obélisque de Louxor, place de la Concorde
Crédit photo : ©Henri Garat/Ville de Paris

Les fontaines

La fontaine du Fellah

Construite par l’ingénieur François Jean Bralle et le sculpteur Pierre-Nicolas Beauvalet en 1806, la Fontaine du Fellah est particulièrement originale, notamment par sa forme. Située au 42, rue de Sèvres (7e), l’œuvre est inspirée des temples traditionnels égyptiens. La statue centrale s’inspire d’une sculpture d’Antinoüs, favori de l’empereur Hadrien. La sculpture actuelle n’est en fait qu’une reproduction de l’originale rapportée d’Italie par Napoléon comme prise de guerre.

La fontaine du Châtelet

Toujours en 1806, Napoléon commande également à François Jean Bralle la Fontaine du Palmier –aussi connue sous le nom de fontaine du Châtelet- pour commémorer ses victoires et délivrer de l’eau gratuite et potable aux Parisiens. La fontaine du Châtelet est reconnaissable par sa fine colonne, ornée au sommet de feuilles de palmier et surmontée d’une Victoire en bronze doré. Autour du bassin, quatre sphinx sculptés crachent des jets d’eau.
Fontaine du Chatelet
Fontaine du Chatelet
Crédit photo : ©François Grundberg/Ville de Paris

Et d'autres symboles égyptiens

Le 2e arrondissement de Paris

Rue du Caire, rue du Nil, rue d’Aboukir et rue d’Alexandrie soit l’influence architecturale et symbolique de l'Égypte qui se retrouve aux détours des rues parisiennes. Et notamment dans le 2e arrondissement, où beaucoup de noms de rues, d'ornements de façades témoignent de la fascination pour le pays des pharaons. À l'image du Passage du Caire, construit en 1798, en pleine campagne napoléonienne, qui est considéré comme le plus vieux et le plus long passage (370 m) couvert de Paris. Sa façade, située au 2, place du Caire (2e), s’orne de somptueux décors égyptiens : sculptures à l’effigie de la déesse Hathor, fresques de hiéroglyphes et colonnes à chapiteaux lotus.

Aile Lemercier de la Cour Carrée du Louvre

Si vous ouvrez l'oeil, vous verrez que l'Aile Lemercier dissimule de nombreuses évocations de l’Égypte ancienne. Vous y trouverez notamment une personnification du Nil adossée contre une pyramide, une sculpture réalisée en 1806 par Philippe-Laurent Roland. Mais aussi la déesse Isis, qui pose avec un faucon sur l’épaule, et Cléopâtre qui tient dans sa main un serpent.
Cour Carrée du Louvre
Cour Carrée du Louvre
Crédit photo : ©Célia Pernot

Le cinéma Louxor

Construit en 1921 par l’architecte Henri Zipcy, au 170 du boulevard de Magenta, le cinéma Louxor témoigne de la continuité de l’influence égyptienne qui traverse les siècles. Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, la façade néo-égyptienne du bâtiment est décorée de mosaïques multicolores, de motifs floraux, de scarabées, de cobras et d'un immense disque ailé.
cinéma Le Louxor
cinéma Le Louxor
Crédit photo : ©Emilie Chaix/Ville de Paris
Le Louxor - Palais du Cinéma
170 Boulevard Magenta 75010 Paris

Et quelques autres pépites

Autre monument caractéristique ? Le Monument des Droits de l’Homme, installé sur le Champ de Mars, et édifié en 1989 en commémoration du bicentenaire de la Révolution française, par le sculpteur Ivan Theimer qui lui a donné la forme d’un temple égyptien. Mais, c’est sans compter, bien évidemment, la centaine de sphinx, éparpillés dans la capitale, et la quinzaine de mausolées d’inspiration égyptienne, disséminés au cimetière du Père-Lachaise.
Mausolée égyptien Père Lachaise
Mausolée égyptien Père Lachaise
Crédit photo : ©François Grundberg/Ville de Paris
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations