Ouvrir la recherche
Actualité

Paris réforme son stationnement

Mise à jour le 28/07/2021
De nouvelles places pour les personnes en situation de handicap, pour les professionnels ou pour le service d'autopartage Mobilib’, tarification pour les deux-roues motorisés… À la suite des États généraux du stationnement qui se sont tenus en octobre dernier, la Ville engage une vaste réforme du stationnement.
Aujourd’hui, 50 % de l’espace public est occupé par la voiture, alors qu’elle ne représente plus que 10 % des déplacements et génère beaucoup de pollution. L’objectif : transformer la moitié des places de stationnement – soit environ 60 hectares - pour les consacrer à d’autres usages : agrandissement et aménagement des trottoirs, pistes cyclables, nature en ville, etc. C’est dans cette optique qu’ont été lancés les États généraux du stationnement en octobre dernier.
Aujourd’hui, à l’issue de cette vaste consultation, Paris lance la réforme du stationnement. D’abord en priorisant le stationnement en surface pour les publics prioritaires (personnes en situation de handicap et professionnels) et en adaptant ses tarifs. Ces nouvelles mesures ont été votées au Conseil de Paris de juillet 2021.

Des nouveautés pour les publics prioritaires

La Ville de Paris s'est donnée les objectifs suivants pour les prochaines années.

Pour les particuliers

Stationnement pour les personnes en situation de handicap.
Stationnement pour les personnes en situation de handicap.
Christophe Belin / Ville de Paris
  • 1 000 nouvelles places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Au total, 5 500 leur seront réservées à terme sur le territoire parisien. Progressivement, les places PMR en sous-sol deviendront gratuites.
  • 2 400 bornes de recharge électrique sur voirie et 6000 en sous-sol ainsi que 10 hubs de recharge rapide.
  • Un plan de stationnement vélo sera présenté à l’occasion du plan vélo 2 d’ici la fin de l’année 2021, avec une attention particulière portée au stationnement sécurisé.
  • Le stationnement est gratuit pour les véhicules basses émissions. Cette gratuité concerne également les deux-roues motorisés électriques.
  • Tarif réduit pour les petits rouleurs en sous-sol.

Création de plus de 2000 places pour les professionnels

Aire de livraison temporaire.
Aire de livraison temporaire.
Christophe Belin / Ville de Paris
  • Création de 1 000 places vélos-cargos.
  • Création de 1 000 places de livraison supplémentaires, portant leur nombre total à 10 600.
  • Création de 100 emplacements de taxis supplémentaires.
  • Gratuité pour les détenteurs d'un droit de stationnement à tarif préférentiel PRO Mobile maintenue jusqu’au 1er octobre pour atténuer l’impact financier du Covid-19.
  • Droit PRO Mobile désormais ouvert aux professionnels de grande couronne à partir du 1er octobre 2021.
  • Les personnels soignants en activité libérale se déplaçant pour des soins à domicile disposent d’un droit de stationnement PRO SAD. Ce droit leur permet d’avoir la gratuité du stationnement à Paris. Les professionnels détenteurs d'un droit PRO Sédentaire bénéficient du même tarif que les résidents.

Une tarification et des conditions qui évoluent

Ville de Paris
Dès le 12 juillet 2021, les tarifs et / ou les conditions de stationnement évoluent pour les résidents , les professionnels , et les visiteurs. Retrouvez les détails de ces évolutions ci-dessous.
Le stationnement de surface reste payant, du lundi au samedi de 9h à 20h, hors jours fériés. La redevance est toujours fractionnée par tranches de 15 minutes. Les 2 zones tarifaires restent identiques et une zone spécifique aux Bois est créée :
  • Zone 1 : 1er au 11ème arrondissement
  • Zone 2 : 12ème au 20ème arrondissement
  • Zone tarifaire spécifique : bois de Boulogne et de Vincennes
Pour les « visiteurs », le stationnement reste autorisé dans la bande de stationnement payant jusqu’à 6 heures consécutives au même emplacement (particularité pour les bois le samedi)

12 juillet 2021 : droit "résident" unique

Voitures garées dans une rue.
Stationnement résidentiel
Guillaume Bontemps / Ville de Paris
À partir du 12 juillet, un même usager (mêmes nom, prénom, adresse parisienne) peut souscrire un seul droit de stationnement à tarif préférentiel « résident ».
Si à cette date, il dispose de plusieurs droits « résident » en cours, ceux-ci restent en vigueur jusqu’à leurs dates d’échéance.
Il sera impossible de renouveler un droit « résident » échu si d’autres droits « résident » sont encore en cours pour le même usager. Il sera en revanche possible de transférer gratuitement un droit « résident » en cours sur un véhicule précédemment doté d’un droit « résident » désormais échu.
Le droit résident unique permet de libérer des places supplémentaires sur la voirie.
L’offre en sous-sol auprès des bailleurs sociaux et des concessionnaires de la Ville est une alternative intéressante, notamment pour les petits rouleurs.
Retrouvez le détail du droit « résident » sur la page dédiée :

1er août 2021 : évolution des tarifs "visiteurs"

Le 1er août 2021, le tarif « visiteur » des deux premières heures pour les véhicules légers passe de :
  • 4 € à 6 € l’heure de stationnement dans la zone 1 (1er au 11ème arrondissement)
  • 2,40 € à 4 € l’heure de stationnement dans la zone 2 (12ème au 20ème arrondissement)
À partir de 2h de stationnement, il est donc le plus souvent moins coûteux de stationner en sous-sol.
Le tarif « visiteur » pour les poids-lourds augmente également.
Retrouvez les grilles tarifaires complètes sur la page dédiée :
En cas d’absence ou d’insuffisance de paiement de la redevance de stationnement ou d’absence d’activation du droit à la gratuité du stationnement de surface (notamment pour les personnes en situation de handicap ou les détenteurs d'un véhicule basses émissions), un Forfait Post-Stationnement (FPS) est établi.
Le montant du FPS correspond au tarif de la redevance pour 6 heures de stationnement, soit 75 € en zone 1 et 50 € en zone 2 et dans les bois (pour un véhicule léger).
Le montant des FPS pour les poids-lourds augmente également.
Retrouvez les informations complètes concernant le FPS (paiement, contestation) sur la page dédiée :

1er août 2021 : évolution des horaires de paiement lors des évènements

Le stationnement lors d’un évènement fait l’objet d’une autorisation d'occupation temporaire (AOT) délivrée par les services de la Ville de Paris.
À partir du 1er août 2021, quel que soit son emplacement, cette AOT devient payante 24 h / 24, que ce soit dans ou hors la bande de stationnement payant.
Le stationnement à l’occasion d’un évènement est donc payant du lundi au dimanche, jours fériés compris, de 0h01 à 23h59.
Retrouvez les détails du stationnement évènementiel sur la page dédiée :

1er octobre 2021 : tarifs dans les bois

À partir du 1er octobre 2021, le stationnement dans les bois de Boulogne et de Vincennes devient payant.
Le stationnement sur des emplacements marqués « payant » donne lieu au paiement de la redevance de stationnement (tarifs de la zone spécifique « Bois »)
Le paiement dans les bois se fait exclusivement via les applications mobiles ou leurs serveurs vocaux.
Une grille tarifaire spécifique est appliquée le samedi (hors jours fériés) où il est possible de stationner jusqu’à 9 heures consécutives sur un même emplacement avec un tarif progressif de la 6ème à la 9ème heure.
À noter : Le stationnement à proximité d’équipements sportifs reste gratuit afin de favoriser la pratique d’activités physiques et de sports.
Le paiement de la redevance est nécessaire si l’emplacement de stationnement est marqué « payant » et aux horaires du stationnement payant.
Retrouvez les tarifs et conditions du stationnement dans les bois sur :

1er octobre 2021 : redevance « PRO Mobile »

Les détenteurs d’un droit de stationnement à tarif préférentiel « PRO Mobile » sont exonérés du paiement de la redevance correspondante depuis le 17 mars 2020 (1er confinement).
Cette gratuité du stationnement cesse le 1er octobre 2021. À partir de cette date, les « PRO Mobile » payent donc à nouveau leur stationnement, au tarif habituel.
Retrouvez le détail du droit et du tarif « PRO Mobile » sur la page dédiée :

1er octobre 2021 : ouverture du droit « PRO Mobile VL » à la Grande Couronne

À partir du 1er octobre 2021, les professionnels installés en Grande Couronne et intervenant sur Paris sont éligibles au droit « PRO Mobile ». Ce droit de stationnement leur permet de bénéficier d’un tarif préférentiel lorsqu’ils stationnent sur la voie publique parisienne.
À noter : Les professionnels installés en Petite Couronne sont déjà éligibles à ce droit.
Retrouvez les détails et les conditions du droit PRO Mobile sur la page dédiée :

1er janvier 2022 : tarification pour les deux-roues motorisés

Stationnement  de scooters et de motos
Stationnement de scooters et de motos
Christophe Belin / Ville de Paris

Sur la voie publique

  • Création de 5000 places pour les 2RM
  • La possibilité pour les 2RM de se garer sur la bande de stationnement est conservée.
À partir du 1er janvier 2022, les deux-roues motorisés (2RM) payent une redevance lorsqu’ils stationnent sur la voie publique, dans les emplacements dédiés au stationnement 2RM ou dans la bande de stationnement payant.
Sont concernés les motos et scooters thermiques. Les 2-roues électriques sont exonérés de la redevance selon les conditions précisées ci-dessous. (les véhicules à 3 roues sont quant à eux considérés comme Véhicules Légers)
Le tarif de cette redevance correspond à la moitié de celle payée par les véhicules légers.
Des droits de stationnement à tarifs préférentiels sont proposés aux résidents et professionnels, à l’instar de ceux qui existent pour les véhicules légers.
Ces droits seront proposés quelques semaines avant l’entrée en vigueur de cette disposition sur une page dédiée qui sera prochainement créée.
À noter : compte tenu du droit « résident » unique, si un usager dispose déjà d’un droit « résident » pour son véhicule léger (personnel ou de fonction), il est impossible de lui délivrer un autre droit « résident » pour son 2RM. Toutefois, un transfert gratuit du droit « résident » du VL au 2RM est possible.
En l’absence de paiement de la redevance de stationnement, un Forfait Post-Stationnement (FPS) est établi. Son montant correspond à la moitié du FPS appliqué aux véhicules légers, soit 37,50 € en zone 1 et 25 € en zone 2 et dans la zone spécifique « Bois ».

Pour les 2RM basses émissions

Les 2RM électriques bénéficient de la gratuité du stationnement de surface, dans les emplacements dédiés 2RM et dans la bande de stationnement payant, à condition de :
Les trottinettes électriques homologuées route donc immatriculées sont également soumises à ces dispositions.
En l’absence de droit « VBE » et de ticket valides, un Forfait Post-Stationnement (FPS) est établi. Son montant correspond à la moitié du FPS pour les véhicules légers, soit 37,50 € en zone 1 et 25 € en zone 2 et dans la zone spécifique « Bois ».

Hors voie publique

Pour faciliter le stationnement des motos et des scooters, un « Pass 2RM » sera proposé dans les parcs concédés de la ville de Paris.
Il s'agira d'un abonnement avec un parc de référence au choix et le stationnement illimité dans les autres parcs éligibles ouverts au stationnement horaire, à un tarif privilégié, selon les deux zones de stationnement de surface.
L'abonnement devra être acheté dans un parc de référence, et le stationnement horaire sera ensuite payé directement auprès du parc concerné.
Les tarifs :
  • Zone 1 (centre, arrondissements 1 à 11) : abonnement 90€/mois, tarif horaire 30 centimes/quart d’heure, soit 1, 20 € de l’heure.
  • Zone 2 (périphérie, arrondissements 12 à 20) : abonnement 70€/mois tarif horaire 20 centimes/quart d’heure, soit 80 centimes de l’heure.

Où ?

Ont été identifiés 100 (130 à terme) parcs de stationnement éligibles au Pass 2RM dans tout Paris.

Les pièces justificatives

Il s'agira des justificatifs habituels pour un abonnement (justificatif de domicile et d’immatriculation du 2RM, etc.)

1er mars 2022 : paiement lors des déménagements

Le stationnement lors d’un déménagement peut donner lieu à une Autorisation d'Occupation Temporaire (AOT) délivrée par les services de la Ville de Paris. Cette AOT fixe la durée de stationnement autorisée.
À partir du 1er mars 2022, cette AOT devient payante.
Il demeure également possible de stationner lors d’un déménagement sans AOT, à condition de payer la redevance de stationnement au tarif « visiteur » (véhicule léger ou poids-lourds selon le cas).
L’AOT est obligatoire pour les déménagements donnant lieu à stationnement en dehors de la bande de stationnement : les préconisations de la Ville de Paris et de la Préfecture de Police en matière de circulation et de stationnement des véhicules de déménagement doivent y être respectées.
À noter : l’AOT est une autorisation, pas une réservation des emplacements.
Retrouvez le détail du stationnement lors d’un déménagement sur la page dédiée :

Questions - Réponses

Pourquoi limiter le droit « résident » à un par usager ?

Afin de libérer davantage de places en surface. Elles serviront aux visiteurs, professionnels et personnes en situation de handicap ou seront transformées pour des usages autres que le stationnement. En effet, les véhicules des résidents sont peu déplacés, c’est pourquoi ils sont invités à stationner hors voie publique (dans les parcs concédés, parkings privés ou privatifs).

Un titulaire de plusieurs droits résident ayant reçu pour chacun un avis de renouvellement est-il concerné par le droit résident unique ?

Les informations relatives à l’échéance du droit de stationnement à tarif préférentiel « résident » et à son renouvellement ont continué d’être envoyées aux usagers dans l’attente du vote du « droit résident unique par usager » par le Conseil de Paris de juillet 2021.
Une mention relative à cette nouvelle disposition est désormais intégrée à ces communications.

Avec le paiement des deux-roues motorisés (2RM) à partir du 1er janvier 2022, puis-je avoir un droit de stationnement à tarif préférentiel « résident » à la fois sur un véhicule léger (VL) et sur un 2RM ?

Un seul droit de stationnement à tarif préférentiel « résident » peut être accordé par usager (même nom, prénom, adresse parisienne) quel que soit le nombre et le type de véhicules (VL / 2RM) qu’il détient. L’usager doit donc choisir sur quel véhicule il souhaite disposer du droit « résident ». Un droit « résident » en cours peut être transféré gratuitement sur un autre véhicule (ex : d’un VL à un 2RM).

Pourquoi augmenter les tarifs « visiteurs » ?

Afin d’inciter les usagers à préférer des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle polluante et de permettre une meilleure rotation des véhicules. Et plus généralement pour mieux répartir l’espace public entre ses différentes usagers en donnant davantage de place aux piétons et aux mobilités douces (ex : vélo). Également pour utiliser la voie publique à d’autres fins que le stationnement : élargissement des trottoirs, espaces végétalisés, etc.
Il est à noter que les tarifs des droits et redevances « résident » et « pros » restent identiques et que les véhicules peu ou pas polluants bénéficient de la gratuité du stationnement, à condition de disposer d’un droit spécifique.

Pourquoi augmenter les montants des Forfaits Post-Stationnement (FPS) ?

Pour inciter les usagers à favoriser les courtes durées de stationnement, synonymes de rotation des véhicules.
Également, pour les inciter à payer spontanément la redevance de stationnement d’un montant d’autant plus faible que la durée est limitée.

Pourquoi faire payer le stationnement dans les bois ?

Afin de réguler les flux de véhicules dans les bois de Boulogne et de Vincennes et de lutter contre le stationnement sauvage.
Également pour y favoriser la rotation des véhicules, gage d’un accès pour tous à ces poumons indispensables de la Capitale.

Pourquoi est-il impossible de payer sur horodateurs dans les bois ?

Les bois sont des sites classés, leur paysage doit donc être préservé. Le paiement de la redevance de stationnement s’effectue donc via les applications mobiles ou leurs serveurs vocaux (3 opérateurs proposés)

Le stationnement lors d’évènements est déjà payant. Pourquoi le faire payer H24 ?

Afin de le mettre en cohérence avec lesdits évènements qui durent souvent plusieurs jours.

Les « PRO Mobile » bénéficient de la gratuité du stationnement de surface depuis le 1er confinement : pourquoi les faire payer à nouveau ?

La gratuité leur est accordée depuis le 17 mars 2020 afin de soutenir leur activité économique malgré le contexte de crise sanitaire. Ce contexte s'étant amélioré, la redevance de stationnement est de nouveau appliquée.

Pourquoi faire payer les deux-roues motorisés (2RM) ?

Par équité entre les usagers, quel que soit le type de véhicule utilisé, et pour les inciter à utiliser un véhicule peu ou pas polluant. Également, pour mieux gérer la place utilisée pour le stationnement des 2RM.
À noter que les 2RM électriques bénéficient de la gratuité du stationnement de surface, à condition de disposer d’un droit spécifique et de prendre un ticket virtuel gratuit.

J’ai un véhicule à 3 roues motorisé : est-il considéré comme un véhicule léger (VL) ou un deux-roues motorisés (2RM) ?

Les véhicules motorisés à 3 roues de catégories L3 et L4 sont considérés comme des véhicules légers (VL). Ils sont donc éligibles aux droits et tarifs destinés aux VL et non à ceux pour les 2RM.

Pourquoi faire payer le stationnement lors des déménagements ?

Le stationnement lors des déménagements est déjà payant (sur horodateurs ou applications mobiles ou leurs serveurs vocaux). Seule l’Autorisation d'Occupation Temporaire (AOT) devient payante en sa qualité de redevance d’occupation due par tous les usagers du domaine public.

Comment vont être transformées les places de stationnement supprimées en surface ?

Ces espaces sont consacrés aux mobilités douces (ex : pistes cyclables, emplacements de stationnement pour les vélos et les trottinettes), aux activités culturelles et sportives (scènes de plein air, installations pour des activités physiques), aux terrasses estivales, à la nature en ville (zones végétalisées, stations de tris des déchets), et plus généralement aux piétons (+ d’espace avec des trottoirs élargis, + de convivialité, etc.)

Quelles aides propose la Ville de Paris pour rouler propre ?

La municipalité propose de nombreuses aides financières, pour inciter les particuliers et les professionnels à recourir à des modes de déplacements propres.

Autres questions

Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur le stationnement dans la FAQ dédiée :
Le stationnement en chiffres
- 800 000 places de stationnement à Paris, dont 65 % situées en sous-sol.
- 250 km de voirie, soit la distance entre Paris et Lille, sont utilisés pour des véhicules immobiles de résidents.
- Les voitures occupent la moitié de l’espace public parisien alors qu’elles permettent seulement 10 % des déplacements

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations