Ville de Paris

Actualité

L'art urbain envahit le tunnel des Tuileries

Mise à jour le 29/07/2022
Fermé à la circulation motorisée depuis 2016, le tunnel des Tuileries retrouve des couleurs cet été : 10 street-artistes européen·ne·s ont été invité·e·s à réaliser de vastes fresques tout au long de ses 800 mètres. Des œuvres in situ qui seront visibles au moins un an, jusqu’à l’été 2023.
C'était un immense corridor de béton, sombre et gris, qui charriait son flux quotidien de vélos et de trottinettes dans une ambiance limite inquiétante… C'est désormais une galerie d'art monumentale dédiée au street-art, voire une œuvre en soi, démesurée, parfaitement unique en son genre. Depuis le 24 juillet, les murs du tunnel des Tuileries s'ornent, telle une grotte des temps modernes, de fresques colorées qui s'étirent sur près de 40 mètres, et s'élèvent parfois jusqu'à 4 mètres de haut.
Réservé depuis six ans aux modes de déplacements dits doux, le tunnel s'est métamorphosé sous l'impulsion de la Ville de Paris ainsi que de Nicolas Laugero Lasserre, commissaire d’exposition à l’origine du projet : il convenait de donner un peu de flamboyance à un lieu qui s'étend littéralement sous le Louvre, dans un des quartiers les plus touristiques de la capitale. Option retenue : faire battre le cœur de la capitale au rythme de l'art urbain, expression artistique démocratique par excellence.
Durant une quinzaine de jours en juillet 2022, 10 street-artistes du monde entier (de qualité certifiée, cela va de soi) ont donc été invité·e·s à déployer leurs talents en toute liberté sur ce terrain de jeu hors normes. Ils et elles se sont inspiré·e·s de l’environnement direct du tunnel : Paris, la Seine et ses quais, le Louvre et le jardin des Tuileries. Parmi les œuvres réalisées pour l'occasion, on retiendra, en toute subjectivité, les grands classiques de la peinture revisités par Andrea Ravo Mattoni, le travail abstrait, énigmatique et fascinant de Hydrane, ou encore l'hommage de Lek & Sowat au grand Jacques Villeglé, pionnier de l'art urbain décédé en juin 2022.
Cette exposition exceptionnelle est une première étape dans le processus de réhabilitation du tunnel des Tuileries. Après le street art, jusqu'à l'été 2023 au moins, ce sont les Jeux olympiques de 2024 qui prendront possession du lieu, le passage devant devenir un trait d'union entre les différents sites où se dérouleront les épreuves sportives. Comme une invitation à plonger sous la ville, évidemment gratuite et ouverte à toutes et tous.
Infos pratiques
Le tunnel des Tuileries (Paris Centre) est accessible depuis le pont Neuf au niveau des quais bas, dans la continuité de Paris Plages, ou par un accès depuis le jardin des Tuileries, le long du Louvre. L’accès est entièrement gratuit et ouvert 7 jours/7. Exposition organisée au moins jusqu'à l'été 2023.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations