Comment Paris lutte contre le gaspillage alimentaire

La Ville a adopté en 2015 un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire et initie des actions concrètes sur le sujet. Les Parisiens jettent deux fois plus chaque année d'aliments consommables que le reste des Français.

35.000 tonnes: c'est la quantité impressionnante de nourriture encore emballée et propre à être consommée jetée chaque année à Paris.  Avec 13.6 kilos chacun, les Parisiens jettent même deux fois plus que le reste des Français. Pour lutter contre le gaspillage, la mairie a adopté un plan de 13 mesures concrètes en décembre 2015. Parmi les engagements : favoriser les magasins qui vendent en vrac, engager les restaurants de la collectivité dans des actions anti-gaspillage, développer des stands sur les marchés pour les invendus... L'association "La Tente des glaneurs" a déjà lancé cette pratique sur le marché de Joinville (19e) chaque dimanche.

Objectif: réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025.

Un brunch "anti-gaspi" à l'Hôtel de Ville

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, huit chefs ont concocté des bouchées à savourer sans gaspiller sur le parvis de l'Hôtel de Ville le 16 octobre 2016. 1500 personnes ont été conviées par la mairie de Paris à ce brunch "anti gaspi". Une charte d’engagement sur le gaspillage alimentaire a été signée par les chefs avant l’événement.

Un kit anti-gaspillage

La Ville de Paris a créé un kit de communication (affiches et livret) pour sensibiliser chacun au gaspillage alimentaire. Une sensibilisation du public a aussi été menée dans des commerces de proximité.

Appel à projets pour la récupération des invendus

Paris a également lancé courant 2016 un appel à projet pour l’octroi de subventions d’investissement afin de permettre à des associations de s’équiper pour améliorer la "ramasse", qui consiste à aller récupérer les invendus alimentaires dans les commerces, et leur redistribution à Paris, dans l’objectif de venir en aide aux personnes en situation de précarité.

Des box "anti-gaspi" pour les restaurants

La Ville de Paris dote les restaurateurs de sacs à emporter, fabriqués en France par l'entreprise Take Away. Cent restaurants de la capitale ont ainsi été équipés de ces box "anti-gaspi", des "doggy bag" en carton.

Pacte du Grand Paris pour l’économie circulaire

Lors des États généraux de l’économie circulaire, Paris et 14 collectivités métropolitaines ont signé, en septembre 2015, un Pacte du Grand Paris pour l’économie circulaire. Ils s'engagent à mettre en œuvre rapidement des actions concrètes de lutte contre le gaspillage alimentaire, en agissant au niveau de la restauration collective des équipements publics et des administrations par la sensibilisation du public, et en favorisant les actions de redistribution alimentaire et de valorisation des biodéchets.

Que faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Dernière mise à jour le jeudi 10 novembre 2016
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.