Focus

Comment trier ses déchets alimentaires à Paris ?

Mise à jour le 16/02/2024
Jet de déchets alimentaires place Maubert
Ils représentent 25% de nos poubelles et nous en produisons environ 75 kg par an et par habitant. Composés à 70% d’eau, nos déchets alimentaires sont aujourd’hui incinérés pour la majeure partie d’entre eux, or ils sont une ressource qui peut être transformée et valorisée si elle est bien triée !
La Ville de Paris est engagée depuis de nombreuses années pour la valorisation des déchets alimentaires. Ces initiatives visent à réduire le volume d’ordures ramassées et les valoriser. En 2022, ce sont ainsi près de 3000 tonnes qui ont pu être transformées en compost ou en biogaz.
Avec une collecte séparée des déchets alimentaires, on évite d'incinérer des déchets composés à plus de 70 % d’eau. Le volume d’ordures à brûler diminue et réduit leur impact. Riches en eau et nutriments, bien triés et récupérés, ces déchets peuvent être transformés en compost, et même en énergie !
À partir de 2024, de nouveaux dispositifs vous seront proposés à Paris pour compléter ceux déjà existants, on vous explique tout !

Les déchets alimentaires, c'est quoi ?

  • Préparation de repas : épluchures de légumes, de fruits, coquilles d'œuf, découpes de viande et de poisson.
  • Fin de repas : les sachets de thé, les filtres à café et les serviettes de table en papier.
  • Restes de repas : tous les restes de légumes, de fruits, les salades, avec ou sans sauce, les pommes de terre, pâtes, riz, tous les restes de viande, de charcuterie, de poisson y compris coquillages et crustacés (coquilles d’huîtres, de moules…), les restes de fromage, de pain, de pâtisserie.
  • Produits alimentaires périmés : débarrassés de leurs emballages.
Le compostage, lombricompostage et collecte des déchets alimentaires sont trois solutions complémentaires. Le tableau ci-dessous indique les différences entre ces solutions de tri.
Crédit photo : Ville de Paris - DPE
Attention, les déchets de jardinage ne sont pas acceptés dans les bornes pour déchets alimentaires. En effet, les déchets ligneux du type branchages, tiges et résidus de taille peuvent compromettre le processus de méthanisation. Ces déchets verts peuvent être évacués petit à petit dans le bac vert, ou déposés à la déchèterie de Romainville - 62, rue Anatole France - tél. : 01 40 13 17 00.
De même, la litière pour chat, les emballages compostables et biodégradables ne sont pas acceptés.
Il en est de même pour les déchets de préparation liquide tels que les sauces ou les soupes. En effet, les quantités jetées peuvent à la propreté des bornes. En faible quantité, elles peuvent être absorbées par de l’essuie-tout par exemple.

Comment trier mes déchets alimentaires ?

Les déchets alimentaires collectés par la Ville de Paris sont méthanisés et transformés en gaz naturel, il est donc possible de jeter tous les déchets alimentaires dans les bornes dédiées.
Ambre, habitante du 10e arrondissement vous montre comment elle trie ses déchets alimentaires et comment elle les apporte à la borne située sur le marché près de chez elle :

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Des points d’apport en bas de chez vous

En 2024, vous pourrez déposer vos déchets alimentaires à moins de 3 minutes à pied de votre domicile dans des bornes prévues à cet effet sur l’espace public.
La Ville a en effet décidé de compléter les dispositifs de tri dans l’espace public avec des bornes dédiées à la collecte des déchets alimentaires. Ces bornes sont accessibles 24 h/24, 7j/7.
Disposées sur vos trajets du quotidien : lorsque vous allez travailler, déposer vos enfants à l’école, ou encore promener votre chien dans le quartier, vous trouverez une borne où déposer vos épluchures et restes alimentaires.
Bornes de collecte de déchets alimentaires place Maubert
Des bornes de déchets alimentaires sont en cours de déploiement dans la capitale. Ici, place Maubert (5e).
Crédit photo : Joséphine Brueder / Ville de Paris

Sur les marchés alimentaires de proximité

Depuis septembre 2020, déposer vos déchets alimentaires sur les marchés, à Paris c'est possible ! Près de 200 bornes sont installées sur les 70 marchés de la Ville de Paris. Elles sont accessibles 7j/7. Il y en a forcément un près de chez vous !

Des « Trilib’ » pour déchets alimentaires

Vous connaissez certainement les stations Trilib’ qui permettent de trier 24 heures sur 24 le verre, le papier et les emballages dans la rue. Près de 400 stations sont d‘ores et déjà installées dans la capitale et 100 supplémentaires seront installées en 2024.
Au cours de l'année 2024, tous les Trilib’ seront équipés d’un nouveau module spécifiquement conçu pour accueillir les déchets alimentaires afin de garantir une solution de tri à la source au plus près de chez vous. Retrouvez les dates de démarrage pour chaque arrondissement ci-dessous :

5e arrondissement

Début juillet 2024

6e arrondissement

Début juillet 2024

7e arrondissement

Début juillet 2024

8e arrondissement

Début juillet 2024

9e arrondissement

Début juillet 2024

10e arrondissement

2e quinzaine de juin 2024

11e arrondissement

1ère quinzaine de mars 2024

12e arrondissement

1ère quinzaine de mai 2024

13e arrondissement

1ère quinzaine de juin 2024

14e arrondissement

Fin mars 2024

15e arrondissement

Début juillet 2024

16e arrondissement

Début juillet 2024

17e arrondissement

2e quinzaine de juin 2024

18e arrondissement

1ère quinzaine de juin 2024

19e arrondissement

2e quinzaine de mai 2024

20e arrondissement

2e quinzaine de mai 2024

Paris Centre

Début juillet 2024

Cliquez sur un arrondissement pour voir les informations.

Trilib avec module pour les déchets alimentaires
Trilib avec module pour les déchets alimentaires
Crédit photo : Loïc Journet - DPE

Un développement du compostage de proximité qui se poursuit

Depuis 2010, la Ville de Paris encourage et favorise le développement du compostage de proximité. À ce jour, ce sont plus de mille sites (composteurs de quartier et en pied d’immeuble) qui ont été accompagnés depuis le début du dispositif.
Parallèlement, pour les habitants ne pouvant pas bénéficier ou accéder à un composteur collectif, la Ville organise deux fois par an des campagnes de distribution de lombricomposteurs individuels.
Compost situé dans le jardin des Oursons, situé dans le 15e arrondissement
Un composteur de quartier, square Saint-Lambert (15e)
Crédit photo : Joséphine Brueder / Ville de Paris

Les déchets alimentaires produits par la Ville de Paris sont aussi collectés

Les établissements municipaux (écoles, collèges, crèches, restaurants administratifs, restaurants solidaires, EHPAD…) produisent également des déchets alimentaires et la Ville, en tant que collectivité exemplaire, a mis en place un système de collecte de ses sites.
Dès 2015, une expérimentation a été réalisée dans les cantines du 2e arrondissement. Trois ans plus tard, la Ville a commencé à collecter les déchets alimentaires des établissements qui en produisent plus de dix tonnes par an. En 2022, plus de 500 tonnes ont été collectées dans des écoles et collèges.
Depuis la rentrée de septembre 2023, plus de 400 établissements produisant plus de cinq tonnes de déchets alimentaires par an sont désormais concernés. Et dès janvier 2024, ce seront l’ensemble des 1114 sites municipaux qui trieront et permettront la collecte de leurs déchets alimentaires.
En plus du défi environnemental auquel Paris fait face, ce déploiement offre des opportunités pédagogiques autour du développement durable, du civisme et de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans l’ensemble des établissements.

La transformation des déchets alimentaires

Transformés en biogaz, les déchets alimentaires servent à faire rouler les bus ou encore les camions-bennes de la Ville de Paris. Les résidus issus de la méthanisation (le digestat) sont utilisés comme fertilisant par les agriculteurs, limitant ainsi le recours aux engrais chimiques.
Le déploiement du tri ne s’arrête pas qu’aux portes de la capitale. En 2024, chaque commune française aura pour obligation de fournir des solutions de tri à la source des déchets alimentaires à ses habitantes et habitants.

Pour suivre l'actualité municipale

Chaque vendredi, recevez directement chez vous toute l’actualité parisienne par mail. Déplacements, transformation de la ville, nouveaux projets, Jeux olympiques et paralympiques, bons plans, etc. On vous dit tout des temps forts de l’info municipale.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations