Ville de Paris

Évènement

Paul Strand ou l'équilibre des forces

Du mardi 14 février au dimanche 23 avril 2023
La Fondation HCB porte un nouveau regard sur l'œuvre du photographe américain Paul Strand (1890 1976) à partir des collections de la Fundación MAPFRE, Madrid. Alors que Strand est souvent célébré comme étant pionnier de la straight photography (ou photographie directe), cette exposition revient également sur la dimension profondément politique de son travail.
« Les contraires se guérissent par les contraires » dit la formule. Paul Strand est l’héritier de deux grandes traditions photographiques souvent présentées comme antagonistes. Une tendance formaliste cherchant à démontrer que la photographie est un art. Une tendance sociale, l’envisageant davantage comme un outil documentaire au service d’un projet politique. Alfred Stieglitz et Lewis Hine, qui, dans l’histoire de la photographie, incarnent ces deux pôles, ont tous les deux été les mentors de Strand durant ses années de formation, ceci explique peut-être cela.
Même si, au milieu des années 1910, Strand photographie le visage du peuple dans les rues de New York, la première partie de son œuvre est particulièrement marquée par le formalisme. Lorsqu’en 1917, Stieglitz lui consacre le dernier numéro de sa fameuse revue Camera Work, il s’agit surtout de démontrer que la photographie possède un langage artistique autonome. C’est à partir d’un séjour au Mexique (1932-1934), puis d’un voyage à Moscou (1935), que sa démarche se politise davantage. Il est membre de l’American Labor Party et travaille avec plus d’une vingtaine d’organisations qui, au moment du maccarthysme, seront classées comme « anti-américaines ». Ce qui le conduira à quitter les États-Unis et à venir s’installer en France. Beaucoup des choix de Strand sont déterminés par cette conscience politique : ses sujets, les lieux où il photographie, les écrivains avec lesquelles il travaille, mais aussi le choix du livre comme principal vecteur de diffusion de ses images.
Paul Strand, Young Boy, Gondeville, Charente, France, 1951
Paul Strand, Young Boy, Gondeville, Charente, France, 1951
Crédit photo : © Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections
Ces dernières décennies, nombre d’expositions consacrées à Strand se sont focalisées sur son approche formaliste. Sans aucunement minimiser cette dimension, le présent projet se propose de recontextualiser Strand en rappelant l’importance de son engagement politique. Entre recherche formelle et implication sociale, il s’agit bien ici de rééquilibrer les forces à l’œuvre dans sa pratique. Car si Strand est souvent présenté comme l’un des plus grands photographes du XXe siècle, c’est précisément parce qu’il a su admirablement proposer une synthèse entre ces deux polarités.
Mise à jour le 12/01/2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations