Évènement

No fiction : un escape game à la bibliothèque

Le samedi 23 septembre 2023
divers objets permettant de mener une enquête
L'encre de certains livres a disparu. C'est embêtant dans une bibliothèque, n'est-ce pas ? Alors venez résoudre ce véritable mystère ! Pour tous, à partir de 12 ans et sur inscription. Accueil bilingue LSF/FR
La BSPL (Brigade de Sauvegarde et de Protection des Livres) a pu observer quelques cas isolés d’effacement partiel de fonds imprimés de romans, de contes ou d’albums dans quelques bibliothèques. Ces « anomalies » restaient inexpliquées et nous devons bien l’admettre, incompréhensibles. Comment l’encre de ces fictions – et uniquement des fictions – avait-elle bien pu disparaître ? Aujourd’hui, la BSPL est en mesure d’apporter des éléments permettant de mieux comprendre ces incidents. Aussi incroyable que cela puisse paraître, de nouvelles analyses ont révélé des résidus d’un virus capable d’effacer l’encre des fictions. En recoupant l’historique des incidents similaires, nous avons pu remonter à une première piste. Dans chacune des bibliothèques ciblées travaillait une bibliothécaire plus ou moins lié à la famille McDewey. Le premier cas d’effacement des fictions, constaté le 30 octobre 1885 à Paris à la bibliothèque Rainer Maria Rilke, avait pour principal suspect Marty McDewey, 35 ans à l’époque des faits. Bibliothécaire spécialisé dans la restauration des documents anciens, il n’a pas pu, faute de preuves, être inculpé. Vous comprendrez à la lecture de son dossier que toutes les pistes convergeaient et convergent aujourd’hui encore vers lui.
Mise à jour le 04/08/2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations