Évènement

Créer pour resister, des resistantes à Ravensbrück , une exposition de Marie Rameau

Du mardi 21 mai au mercredi 19 juin 2024
carnet réalisé par Violette Maurice à Ravensbrück
En 2023 la bibliothèque a pris le nom de Jacqueline Dreyfus-Weill, résistante,communiste, juive déportée à Auschwitz en 1942.Chaque année des manifestations sont organisées à l'occasion du Mois des Mémoires pour lui rendre hommage et évoquer des destins semblable au sien.
Cette exposition, pour conserver la trace de femmes d’exception, de vies d’engagement.
Ces femmes ont choisi la résistance, choisi de dire non, dans une décision positive, dire non à la barbarie, dire non à la guerre.
Elles ont été punies pour cela, de la pire manière qui soit, déportées dans le camp nazi de Ravensbrück, où beaucoup mourront de faim, de soif, d’épuisement et de maladie.
Mais, même là, leur humanité est restée intègre et s’est concrétisée dans l’écriture, le dessin, la broderie.
Elles ont fabriqué, souvent au péril de leur vie, multitudes d’objets qui témoignent de leur capacité à ne pas se laisser déshumaniser.
Il ne fallait pas laisser les barbares l’emporter.
Elles s’y sont employées, ont pensé avec leurs mains et avec toute la solidarité dont elles étaient capables.
Cette solidarité, ces fils de l’amitié dont le camp tout entier était tissé, Germaine Tillion disait que c’est ce qui lui avait sauvé la vie, car elle avait perdu le désir viscéral de vivre.
Le temps a passé, et ces femmes disparaissent les unes après les autres.
Heureusement, les objets demeurent, minuscules, fragiles par leur petitesse et pourtant pérennes, témoins fidèles de l’histoire de celles qui les ont fabriqués.
Ils nous renvoient en boomerang la possibilité faite à chacun de ne pas abdiquer devant la barbarie.
Marie Rameau
photo du livre souvenirs
Mise à jour le 10/05/2024

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !