Ouvrir la recherche
Focus

ÉcorcAir : des écorces de platanes pour établir une carte de la pollution

Mise à jour le 14/05/2021
Entre le 26 mars et le 30 avril, les Volontaires de Paris ont récolté des écorces de platanes dans plusieurs arrondissements de la capitale. L'objectif ? Réaliser une cartographie de la pollution à Paris grâce aux échantillons collectés avec l'équipe scientifique de Particitae, un observatoire participatif de l'environnement porté par le Budget Participatif.
Au même titre que les abeilles et les insectes pollinisateurs, les arbres aussi peuvent être d'excellents bioindicateurs. C'est d'ailleurs l'essence du projet que mène cette année l'équipe scientifique Particitae, lauréat du Budget Participatif 2019. Appelé ÉcorcAir, ce protocole a pour but de réaliser une carte de la pollution à Paris à l'automne grâce aux écorces de platanes, particulièrement performant en la matière.

Les étudiants de l'école des Mines à la manœuvre

ÉcorcAir, c'est avant tout une idée menée par des universitaires de Mines ParisTech, rattachés au collectif de chercheurs Particitae, spécialiste dans les sciences participatives. Le projet a pris forme en 2020 et s'est largement développé cette année, avec l'appui du Budget Participatif.
Il consiste à extraire des écorces de platane dans toute la capitale, les analyser pour ainsi cartographier la pollution à Paris. Ces arbres, particulièrement sensibles aux particules fines, sont en effet un excellent indicateur de l'intensité de la pollution dans la capitale.

Les Volontaires de Paris sollicités pour la collecte

Mais comment s'est réalisée la collecte des écorces ? C'est ici que la participation des Volontaires de Paris a été sollicitée. Après un appel à intérêts suivi d'une formation en ligne à laquelle près de 80 personnes ont pris part, la collecte des échantillons s'est mise en place entre le 26 mars et le 30 avril. Les Volontaires du Climat ont également pu se joindre à l'initiative après la formation. Sur la première semaine de collecte, 15 participants ont récolté 70 échantillons dans les arrondissements comportant des platanes. Soit les 8e, 10e, 12e, 17e, 19e et 20e.
Pour assurer la logistique, les Maisons de vie associative et citoyenne des arrondissements concernés ont été mises à contribution. Chargées de stocker le matériel nécessaires aux collectes, elles ont également conservés les échantillons pour les restituer à l'équipe universitaire fin avril.
Toutes les écorces récoltées seront analysées par Particitae pour l'élaboration de la carte en septembre 2021. Cette carte sera aussi l'occasion de comparer l'évolution de la pollution à Paris entre 2020 et 2021, et constater par exemple les conséquences de la crise sanitaire sur la pollution.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations