Ville de Paris

Évènement

THE ANONYMOUS PROJECT - IN THE BEGINNING

Du vendredi 25 mars au samedi 14 mai 2022
La galerie Polka est heureuse de présenter une sélection inédite issue de la collection de The Anonymous Project et composée par Lee Shulman, son fondateur. Un projet grand format réunissant tirages, compositions d’images et installations lumineuses, l’exposition "In the Beginning" est conçue comme une métaphore de nos souvenirs visuels.
"Je n'ai jamais vraiment été une personne religieuse. En revanche, la religion me fascine – la façon dont elle influence non seulement notre façon de vivre, mais aussi le paysage culturel qui nous entoure. Elle tient un rôle de boussole morale qui façonne nos vies, nos décisions et même nos relations aux autres.
Je vois souvent dans les images de la collection des similitudes qui les rapprochent de peintures ou d’œuvres d'art religieuses : une mère et son enfant, des objets symboliques, des adolescents aux attributs saints ou pas…
Dans la société occidentale d'après-guerre, la religion a progressivement été remplacée par le consumérisme. L'arrivée de la télévision s’est accompagnée de la naissance de la publicité de masse, proposant de nouvelles expériences et de nouveaux produits passionnants. Les voitures, le sport, la télévision, les vacances et les loisirs sont devenus des objets de culte à part entière, avec une place centrale dans nos vies.
Immortaliser ces moments et ce nouveau mode de vie est alors devenu la principale préoccupation de la classe moyenne, qui a pu les projeter et les partager avec ses amis et ses voisins grâce aux Kodachrome et Ektachrome – à la pointe de la technologie à l’époque.
Souvent, lorsque je regarde ces images, je vois des moments que j'ai moi-même partagés avec ma famille et mes amis. Je vois ce sentiment de complicité collective qui nous uni, qu’il s’agisse d’une chose aussi simple que se regarder dans un miroir ou partager une blague.
Pour cette exposition, j'ai voulu présenter des images qui explorent non seulement une mémoire collective mais aussi une conscience collective ; les notions de bien et de mal, de vice et de vertu. Fondamentalement ce qui fait de nous des êtres humains.
À mon sens, ces images ont une valeur émotionnelle que l’on retrouve rarement ailleurs en photographie. Cela s’explique par le regard direct vers l’appareil photo et par la relation souvent privilégiée entre le photographe et le sujet – qu’il s’agisse d’un parent, d’un ami ou d’un amant. Elles portent un regard intime sur la vie de ces personnes, chargé d’émotions et d’histoires familiales. Les imperfections du cadrage et de la technique font que je les trouve belles et honnêtes. La vie sans filtre."
Lee Shulman
Mise à jour le 25/02/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations