Ces jardins parisiens qui invitent au voyage

Sélection
Mise à jour le 13/09/2023
Cèdre à lencens "Calocedrus decurrens", arbre remarquable.
Pour vous évader un peu et oublier la folie parisienne, offrez-vous une balade dans un des jardins qui évoquent des horizons lointains. Le Maroc, la Suède, la Corée du Sud… Suivez-nous dans notre virée végétale aux quatre coins de la planète, mais à deux pas de chez vous !

Une authentique déambulation japonaise

C'est l'un des jardins parisiens les mieux cachés de la ville. Créé en 2018 par les architectes Agnès Latour-Kurashige et Jean-Sébastien Cluzel dans le musée Guimet, spécialisé dans l'art asiatique, le jardin de l’hôtel d’Heidelbach alterne les jeux de mousses et de gravier de marbre blanc qui évoquent les jardins secs japonais. Sur 450 m2, le visiteur est invité à suivre un petit chemin semé de marches en pierre, de bambous nains, prêles et fougères, d’une lanterne et d’une vasque, sous les ramures de cerisier, qui le mènera à une authentique maison de thé (chashitsu), offerte en 2001 par le Japon et dessinée par l’architecte Nakamura Masao. Un havre de zénitude unique, histoire d'oublier quelques instants la cacophonie parisienne…

Une escapade paradisiaque à Séoul

Niché dans les 18 hectares du Jardin d’Acclimatation, le jardin de Séoul est un jardin paysager a été offert en 2002 par la capitale coréenne à la Ville de Paris pour célébrer l’amitié entre les deux villes. On y entre par la majestueuse porte du Paradis (Pisemun), puis l'on découvre le bassin de purification où évoluent cygnes et canards, le mur de poèmes, la porte de l’Éternité, la cour de l’Harmonie et la terrasse de la Lune, tout en admirant les bambous et les pins qui jalonnent la promenade. Ce jardin invite à une douce déambulation grâce à son atmosphère qui respire la sérénité, propre au « pays du matin calme ».

Un pied sur quatre continents…

Avec ces vastes parois vitrées et un court de tennis en leur centre, les serres contemporaines d'Auteuil (16e) ne passent pas inaperçues. Dans cet écrin de nature contigu au stade Roland Garros, plus de 1 000 plantes tropicales de 500 espèces et variétés différentes, en provenance de quatre continents, se répartissent en quatre ailes et sont orientées en fonction de leurs origines : l’Amérique du Sud à l’ouest, l’Australie au nord, l’Asie à l’est et l’Afrique au sud. Sous six mètres de hauteur, dans une ambiance tropicale de circonstance (la température et l’hygrométrie sont contrôlées), le visiteur déambule en suivant un parcours dans le sens qui lui convient, en commençant par le continent de son choix. À noter que des ateliers pour se familiariser avec les plantes sont installés en permanence dans les serres.

Une halte pittoresque à Casablanca

Véritable bijou architectural et historique, la Grande Mosquée de Paris abrite un écrin de verdure inspiré des plus beaux jardins marocains. Patio ombragé, majestueuses fontaines, bassins de marbre et végétation florissante : vous vous ressourcerez dans ce jardin des délices. Et pour les becs sucrés, on filera s'installer dans le salon de thé qui jouxte le jardin afin de siroter un thé à la menthe et quelques pâtisseries au miel…

Un tour du monde express et artistique

Dans le 14e, on peut arpenter les trente-quatre hectares de la Cité universitaire internationale… et visiter plusieurs spots internationaux. Construit au lendemain de la Première Guerre mondiale, ce lieu est « un campus unique pour accueillir tous les talents du monde ». Des Pays-Bas au Brésil en passant par la Suède ou Cuba, une quarantaine de résidences sont dispersées à travers les jardins aménagés qui reflètent les styles de chaque pays. Certaines ont été réalisées par des artistes et valent le détour, à l'instar de la Maison de la Tunisie, décorée en 2012 d’une gigantesque fresque street-art faite par l’artiste tunisien El Seed. Côté jardin, préparez-vous à en voir de toutes les couleurs avec des ruchers, des espèces végétales venant du monde entier et plus de cinquante espèces d'oiseaux à repérer !

Un saut dans une forêt tropicale… et dans le temps

Les tropiques à Paris ? Oh oui ! Immiscez-vous dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes pour une virée florale exotique. Présentes depuis le règne de Louis XIII, ces serres sont les plus connues, mais aussi les plus anciennes de Paris. En provenance des quatre coins du monde, les végétaux forment ici une jungle rêvée. Cheminez entre les bananiers, les lianes, les fougères et les orchidées, grimpez dans le rocher et profitez du panorama de la serre !
Et pourquoi pas une pause suédoise ?
Dans le quartier du Marais se cache l'Institut Suédois, qui a la particularité d'être l’unique centre culturel que possède la Suède à l’étranger. Installée depuis 1971 dans l'Hôtel de Marle, cette oasis de tranquillité et de verdure propose des événements ponctuels et possède aussi une collection permanente de sculptures. Le jardin est accessible à tous aux mêmes périodes que les expositions temporaires et lors d'événements. Et qui sait, vous en profiterez peut-être pour apprendre le suédois avec les cours linguistiques dispensés toute l'année !
Plus d'infos

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !