Ouvrir la recherche
Actualité

C’est toujours l’heure de se remettre en selle !

Mise à jour le 25/11/2019
Même en hiver, le vélo s'avère le moyen de déplacement idéal, autant pour aller au travail que pour déposer votre enfant à la maternelle, ou simplement pour se rendre à un rendez-vous personnel d'un arrondissement à l'autre. Petit pense-bête pour ceux qui n'ont pas encore oser changer de braquet.

Acheter son vélo d’occasion

Inutile d’investir tout de suite 300 euros dans un vélo neuf et ergonomique. Optez pour un vélo de seconde main pas cher et prêt à rouler. Les occasions d’en trouver ne manquent pas, à l’image des bourses au vélo organisées régulièrement par l’association « Mieux se Déplacer à Bicyclette ». Le prochain rendez-vous aura lieu samedi 30 novembre après-midi à la Halle des Blancs-Manteaux (4e). Rappelez-vous juste que pour rouler à Paris, rien ne sert d’acquérir un vélo aux multiples vitesses et encore moins un VTT. Paris est globalement une ville plate !
© François Grunberg / Mairie de Paris

Réparer son vélo soi-même

Recycler, réemployer, valoriser… Bien plus qu’une mode, ces trois concepts deviennent un art de vivre pour de plus en plus d’amateurs de vélo. Et pourquoi pas pour le vieux biclou qui traîne dans votre cave ou celui de votre grand-mère qui dort dans la poussière. Pour apprendre les rudiments de l’autoréparation, les ateliers associatifs et solidaires ne manquent pas. Et pour un petit coup de pompe, l'association Paris en Selle a publié une carte de toutes les pompes en libre service à Paris.

Se faire financer

Afin d’encourager les déplacements à vélo, la Ville propose des aides financières jusqu'à 2000 euros pour accompagner les Parisiens vers des mobilités plus propres. Elles concernent tant les particuliers (vélo à assistance électrique, vélo cargo) que les professionnels, et couvrent également l’installation de places de stationnement dans les copropriétés ou l’abandon d’un véhicule personnel thermique au bénéfice d’un bouquet de mesures en lien avec la mobilité (forfait Navigo, vélib’…).

Bien s’équiper

À pied ou à vélo, en hiver, même combat ! Si à 25 km/h, le vent froid est plus saisissant, le fait de pédaler réchauffe plus. Une cape de pluie, des gants, de bons garde-boues et une sacoche imperméable suffisent amplement pour les courts trajets. On n'oublie pas non plus l’éclairage avant et arrière et les catadioptres sur les rayons, obligatoires de nuit. Le casque, lui, est aussi obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Enfin, avoir un chiffon sous la main peut s’avérer utile pour éviter de s’asseoir sur une selle mouillée entre deux rendez-vous.
Vélo l'hiver
Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Mettre son vélo en sécurité

Commencez par investir dans un antivol en U et un câble, plus simple pour votre selle. Marquez si possible votre cadre grâce au bicycode, un numéro gravé et enregistré dans un registre national. Enfin, en attendant l’ouverture prochaine de grandes vélostations, pensez aux trois stations sécurisées Véligo mises en place par la RATP et la SNCF et aujourd'hui opérationnelles à la gare Montparnasse, à la gare de l'Est et à la gare Rosa-Parks. Pour 30 euros par an, vous pouvez y garer votre cycle, à condition d’être détenteur d’un forfait Navigo.

Bien choisir son itinéraire

De nouveaux tronçons cyclables voient le jour régulièrement. Pour les emprunter au mieux, plusieurs applications GPS existent comme Géovélo, qui vous guide tout au long d'un itinéraire en vous proposant un chemin adapté à votre pratique du vélo, à vos souhaits et à vos besoins (du plus sécurisé au plus rapide).

Bien se faire accompagner

Vous cherchez quelqu’un avec qui partager votre trajet ? L’association MDB répertorie les usagers qui proposent d’en accompagner d’autres sur une carte interactive. Histoire de ne pas être seul ou d’échanger des bons plans.

Se rassurer

Le vélo reste l’un des moyens de déplacement les plus sûrs, les accidents impliquant majoritairement les motards (22%), les automobilistes (45%) et les piétons (16%). Les études (voir les bilans annuels de la sécurité routière) prouvent également que dans la majorité des cas, les piétons et les cyclistes ne sont pas les responsables de l'accident. Les zones apaisées qui émaillent la capitale à l’image des zones de rencontres ou des zones 30, l’essor des pistes cyclables protégées, sont autant de facteurs de risques en moins.
Pour votre sécurité, attention en particulier aux angles morts. Près de 40 % des cyclistes impliqués dans un accident avec un poids lourd se trouvaient dans l’angle mort de ce dernier. Évitez aussi de dépasser camions ou bus lors de leurs manœuvres ou aux abords d’un carrefour ! Les bons réflexes à adopter : ne jamais remonter une file par la droite et garder le contact visuel à tout moment.
Zone 30
Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Réviser son code de la route

À vélo comme au volant, c’est le code de la route qui s’applique, chaque infraction étant passible d’une amende. Pas d’écouteurs dans les oreilles, ni de téléphone, au risque d’une amende de 135 euros. Soyez également attentifs aux piétons, ils ont la priorité quand ils traversent sur les passages piétons. Autrement, avertissez-les de votre présence à l’aide de votre sonnette. De nombreux panneaux de signalisation, dans l’intérêt des cyclistes, ont par ailleurs fleuri dans les villes ces dernières années.

Et on n’oublie pas vélib' !

Avec plus de 16 000 vélos disponibles, vélib' couvrait fin novembre 55 communes d'Île-de-France. Une offre commerciale permet depuis le 21 novembre et jusqu'au 15 décembre d'avoir le premier mois gratuit sur toute nouvelle prise d’abonnement V-Plus ou V-Max.
Vélos sur piste cyclable
Electrique ou non, à chacun son velib'
Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.