Ouvrir la recherche
Reportage

L’art de réparer son vélo soi-même

Mise à jour le 09/09/2019
Recycler, réemployer, valoriser… Bien plus qu’une mode, ces trois concepts deviennent un art de vivre pour de plus en plus d’amateurs de vélo. Focus sur La Cycklette, une recyclerie du 11e.
Sur les murs du local du 6, rue des Goncourt, panneaux d’outils, chaines de vélo, chambres à air, pièces détachées prêtes a l’emploi et autres tutoriels pour bricoleur en herbe donnent le ton : ici, on vient d'abord pour « mettre les mains dans le cambouis ! ».
Ouvert par la recyclerie La Petite Rockette en 2017, l’atelier vélo participatif La Cycklette promeut le réemploi et la valorisation dans la lignée de sa génitrice, ainsi que l’apprentissage de la mécanique accessible à tous. «Les gens viennent ici pour réparer eux-mêmes leur vélo, et ils se rendent vite compte que c’est quelque chose de très simple», assure Pierre, employé en CDI.

Une cotisation à 20 euros

Avant de pouvoir jouir de cette caverne d’Ali Baba et des quinze postes de travail, les quelque 800 adhérents doivent s’acquitter d’une cotisation annuelle de 20 euros, qui leur permet aussi d’avoir accès à des vélos d’occasion (de 40 a 80 euros). Marion vient tout juste de s’inscrire, séduite par l’idée du do it yourself : «J’aime bien bricoler, et comme j’utilise le vélo tous les jours, j’ai trouvé ce concept intéressant», explique la jeune fille. Si elle peine un peu à démonter sa roue, elle finit par y arriver grâce aux conseils de Joël, l'autre employé en CDI.
La cyclette
La cyclette
Emilie Chaix / Ville de Paris

Acquérir des connaissances

Certains adhérents se rendent sur place pour de la simple maintenance (roue voilée, pneu dégonflé, etc.), tandis que d’autres se prennent au jeu et finissent par remonter entièrement leur vélo : « On pousse vers la formule remontage, car on préfère qu’un adhérent reparte avec des connaissances plutôt qu’avec un vélo d’occasion ou réparé. » D’où l’organisation de soirées ≪apéro-démontage≫ tous les premiers mardis du mois, ou de formations bénévoles. La Cycklette propose même, depuis peu, des formations professionnelles dans le cadre de la future grande école des métiers du vélo, portée par plusieurs associations. Ce qui lui a valu d'être lauréat de l'appel a projets Paris Fabrik et d'avoir le soutien de la Ville de Paris.
Ouverture : mercredi de 15 h à 22 h, vendredi et samedi de 15 h à 19 h, le 1er mardi du mois de 15 h à 22 h (apéro-démontage), le 4e mardi du mois de 19 h à 22h (soirée NoMec'anic) et le 1er samedi du mois de 10 h à 13 h (spécial Minipouces).
Les autres ateliers participatifs
SoliCycle : 5 adresses à Paris
Jour de Vélo : 41 rue de Cîteaux, 12e
Le Peloton Café : 17 rue du Pont-Louis-Philippe, 4e
La Recyclerie sportive : 77 boulevard Bessières, 17e

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.