Apprendre et enseigner dehors

Focus
Mise à jour le 17/01/2024
Élèves assis sur une structure à l'extérieur avec des livres
Investir des lieux extérieurs pour apprendre est une pratique développée dans plusieurs pays européens. Et c'est désormais Paris qui s'y met. On vous explique les bienfaits de cet apprentissage.

Pour quelles raisons apprendre dehors ?

Enfants à l'extérieur avec leur professeur
Si l’apprentissage à l'extérieur est une pratique encore peu développée en France, elle se développe fortement et depuis de nombreuses années dans d’autres pays (Suisse, Ecosse, Allemagne, Danemark, Suède…).
Des chercheurs ont démontré les bénéfices sur la motivation, l’apprentissage ou encore la coopération des élèves. Les études précisent en effet l’intérêt de sortir pour :
  • lutter contre la sédentarité de plus en plus importante chez les enfants
  • favoriser le bien-être de l’enfant
  • développer toutes les intelligences et prendre l’enfant dans sa globalité
  • permettre l’augmentation des capacités de mémoire, de concentration et d’attention
  • renforcer la coopération entre pairs, entre élèves et enseignants
  • être acteur de ses apprentissages / engager son corps et ses sens dans les apprentissages
  • lutter contre la myopie
  • développer des compétences psychomotrices
Le lien à la nature, durable et régulier, qui se crée dans ces espaces d’apprentissage permet de sensibiliser les enfants aux enjeux écologiques et de favoriser des attitudes de préservation de l’environnement.
Une enseignante parisienne en lycée professionnel au centre de Paris explique qu'« en travaillant dehors, il y a beaucoup plus de concentration, moins de stress pendant les exercices et les contrôles, plus d’écoute et on fait plus attention aux comportements des élèves. »

Apprendre dehors à Paris, une réalité ?

Aménagements dans le cour de l'école Kellner avec deux élèves dans le fond
Des expériences de plus en plus nombreuses se développent au sein de la capitale dans différents lieux (parcs, bois, cour d’écoles…).
Une expérience éducative à ciel ouvert au square des Deux Nèthes

A deux pas de la place de Clichy (18e), l’Ecole dehors du square des Deux Nèthes ouvre ses portes sur la nature en janvier 2024.
Cet espace d'initiation et de formation à l’apprentissage en extérieur est le fruit d'un partenariat entre la Ville et l'Académie de Paris.
Il accueille gratuitement les classes de toutes les écoles parisiennes, pendant trois journées entières chaque semaine, les lundis, mardis et jeudis.
Les centres de loisirs et équipes d’animation de la Ville pourront également profiter de ce lieu, les mercredis après-midi et pendant les vacances scolaires.

Les inscriptions sont ouvertes ici : École dehors - Inscription - Formulaires - Synbox Académie de Paris (ac-paris.fr)

Pour toute demande d’information, contactez Alexandre Ribeaud, chargé de mission Classe dehors de l’Académie de Paris : [alexandre.ribeaud puis ac-paris.fr après le signe @]nyrknaqer.evornhq@np-cnevf.se[alexandre.ribeaud puis ac-paris.fr après le signe @]

Ces expériences, plébiscitées par le Ministère de l’Éducation Nationale, l’Académie de Paris et soutenues par la Ville de Paris, concernent à fois les temps scolaires et éducatifs (péri et extrascolaires).
Elles apparaissent aujourd’hui comme des pratiques particulièrement actuelles et pertinentes pour les élèves. Et les professionnels impliqués dans ces démarches s’accordent sur les bienfaits de ces pratiques pour les enfants mais également dans leur quotidien professionnel.
Une ASEM d’une école maternelle du 19e arrondissement témoigne :
« Le changement pour moi c’est que je vois les enfants autrement que dans la classe, ils travaillent beaucoup plus. Même quand on n’est pas dehors, ils posent beaucoup de questions aussi sur la nature, tout ce qu’ils voient, ils ramènent tout ce qu’ils trouvent (…) dans la cour ou bien en chemin quand ils arrivent à l’école pour poser des questions là-dessus. Ça va au-delà de la classe, l’apprentissage ne finit pas, ça ne s’arrête pas, même en dehors l’école. »
Vidéo Youtube
Quelques éléments supplémentaires : et si on sortait ?
L’Unicef précise, dans un rapport sur le développement de l’enfant, les bienfaits d’un contact régulier avec la nature, et la fréquentation d’espaces extérieurs naturels.

Comment apprendre dehors à Paris ?

Le contexte dense et minéral parisien ne doit pas être un frein à ces pratiques.
Au contraire, les petits Parisiens ont ainsi une opportunité importante de profiter des bienfaits de la nature et de l’extérieur.
Il est important de rappeler que cette pratique concerne les temps scolaires mais pas uniquement : l’étude peut se pratiquer en extérieur, tout comme des ateliers lecture ou encore d’autres activités d’apprentissage.
La directrice de l'école maternelle du 59 rue de Reuilly (12e), membre de l’association Générale des Enseignants des Écoles et des classes Maternelles publiques (AGEEM) explique lors d'un entretien :
« Quand on revient à l’école [après les classes de nature] […] le climat scolaire, de la classe, sera complètement changé. Il faut se dire que la classe dehors c’est le même principe. Cette expérience qu’ils vivent ensemble est si riche que les relations qu’ils développent vont nourrir aussi ce qu’ils vont vivre après le retour à l’école… »
Plusieurs possibilités de lieux s’ouvrent aux professionnels parisiens qui souhaitent se lancer :

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur les pratiques pédagogiques liées aux enjeux d’apprentissage à l'extérieur, retrouvez également différentes ressources produites par des enseignants parisiens.

Suivez l'actualité parisienne

Chaque vendredi, recevez directement chez vous toute l’actualité parisienne par mail. Déplacements, transformation de la ville, nouveaux projets, Jeux Olympiques, bons plans, etc., on vous dit tout des temps forts de l’info municipale.
Default Confirmation Text
Settings Text Html
Default Confirmation Text
Settings Text Html