Évènement

Naoko MATSUI, chant et Vincent LETERME, piano

Le dimanche 22 octobre 2023
Photo
Mélodies françaises et japonaises - Pièces de Pauline Viardot, Cécile Chaminade, Makar Yekmalian, Charles Gounod, Kōsaku Yamada, Suguru Sasaki, Teiichi Okano, Yumi Kimura, Joe Hisaishi et Joseph Kosma (Paroles : Jacques Prévert)
Naoko Matsui
Après un parcours scolaire classique à Tokyo, sa ville natale, Naoko décide d’entreprendre une carrière musicale. Sa voix déjà prometteuse lui ouvre les portes du Tokyo College of Music d’où elle sort major de sa classe.
Son talent est confirmé par les prix qu'elle gagne dans de nombreux concours (par exemple, au Bunka Radio Broadcasting Music Competition, au Concours vocal italo-japonais et au Concours Musical du Japon).
En 1994, Naoko Matsui poursuit sa formation à Milan, la capitale de l’opéra.
À la suite d'une performance à Shanghai en 2005, elle enchaîne une longue série de représentations en Chine (Shenyang, Pékin, Dalian, Fushun…). Après un concert au Grand Théâtre National de Pékin en 2012, elle décide d’explorer d’autres rivages et choisit l’Europe.
Des relations avec l’Orchestre de Massy et des solistes de l’Opéra de Paris aboutissent à l’organisation d’un concert à la Salle Gaveau en 2011. L’excellent accueil du public milite en faveur de la poursuite de son partenariat avec ce remarquable orchestre.
Ainsi, l’année suivante, Naoko se produit au Châtelet, à l’Opéra de Massy puis à Yerres, et enfin à Évian (accompagnée, pour cette occasion, par l’Orchestre Symphonique de Lyon).
En 2013, après un concert à l’Oratoire du Louvre à Paris à l’occasion du Nouvel An, elle donne un récital à la Salle Cortot avec Genc Tukiçi, récital suivi de concerts à l’Opéra de Vichy et au Victoria Hall de Genève. L’année se termine avec deux représentations dans ces sanctuaires immuables de la musique : le Musikverein de Vienne et le Mozarteum de Salzbourg.
De 2015 à 2019, avec l'envie de toujours élargir son répertoire, elle étudie avec Francis Dudziack de l’École Normale de Musique de Paris.
Depuis 2021, elle approfondit ce domaine avec le pianiste et compositeur Vincent Leterme.
Naoko Matsui a choisi de vivre à Paris, ce qui ne l’empêche pas de continuer à donner régulièrement des concerts au Japon.
Vincent Leterme, piano
Formé en piano et accompagnement au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), Vincent Leterme consacre une grande partie de ses activités de concertiste à la musique de son temps (nombreuses créations, collaborations et enregistrements avec des compositeurs comme Georges Aperghis, Vincent Bouchot, Allain Gaussin, Jean-Luc Hervé, Martin Matalon, Gérard Pesson, Jacques Rebotier…).
Passionné de musique de chambre, il est membre de l’ensemble Sillages et est aussi le partenaire régulier de chanteurs comme Edwige Bourdy, Rodolphe Briand, Chantal Galiana, Vincent Le Texier, Donatienne Michel-Dansac, Lionel Peintre…
Très investi dans le théâtre, il est professeur au département voix du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique (CNSAD) et prend part, comme pianiste et parfois acteur, à de nombreux spectacles avec des metteurs en scène tels que Peter Brook, Georges Aperghis, Mireille Larroche, Frédéric Fisbach, Julie Brochen, Benoît Giros, Véronique Vella, Éric Ruf…
Par ailleurs, il écrit de nombreuses musiques de scène et arrangements musicaux, notamment à la Comédie Française dont Peer Gynt (Prix de la critique en 2012), et plus récemment, Les Serge (Gainsbourg point barre), Mais quelle Comédie !, D’où rayonne la nuit et Les Précieuses ridicules.
Mise à jour le 21/10/2023

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !