Ville de Paris

Évènement

Jeudis de l'actualité : Le tourisme est mort, vive le tourisme ?

ANNULÉ
Le jeudi 9 juin 2022
Rencontre, débat avec Maria Gravari-Barbas et Edith Fagnoni, professeures d'université
En 2020, la France a accueilli deux fois moins de touristes étrangers que l’année précédente.

On prédisait alors un tourisme différent dans le « monde d’après », un regain d’intérêt pour le tourisme de proximité, plus en adéquation avec les enjeux environnementaux actuels. En effet, si la pandémie a indéniablement créé un choc économique, le modèle industriel de développement du secteur essuyait déjà de nombreuses critiques : pollution, saturation touristique de certaines villes etc.

Il semblerait qu’un nombre croissant de Français aspirent désormais à des vacances plus locales, plus vertes et plus solidaires. Pourtant nombreux sont ceux qui rêvaient d’un retour à la normale et n’ont pas hésité à reprendre l’avion après de longs mois de confinement.
Si la crise sanitaire a révélé les faiblesses du tourisme de masse, va-t-elle contribuer à transformer durablement nos pratiques ?

Dans dix ans, à quoi ressembleront nos vacances de rêve ?
Au-delà de la question environnementale, les enjeux économiques de cette transition sont considérables.

Alors comment relancer la machine de manière durable et responsable ? Comment réimaginer les relations entre nos villes, notre patrimoine et nos espaces naturels ?
Maria Gravari-Barbas est professeure de géographie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directrice de l’EIREST, Equipe interdisciplinaire de recherches sur le tourisme, coordonne la chaire Unesco «Culture-Tourisme-Développement »
Edith Fagnoni est professeure des Universités en Géographie à Sorbonne Université, Directrice de l’UFR de Géographie et Aménagement.
De 19 h à 20 h 30
Réservation par mail, téléphone ou sur place auprès d'un bibliothécaire
Mise à jour le 15/02/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations