Ouvrir la recherche
Actualité

Une crypte mise au jour sous l'église des Billettes (4e)

Mise à jour le 21/07/2020
A l'occasion de travaux de réfection du sol de l'église des Billettes, rue des Archives, le pôle archéologie de la Ville de Paris a entrepris des fouilles préventives afin de déblayer une crypte, probablement comblée au XIXe siècle.
Depuis le mois de juin, l’église des Billettes de la rue des Archives (4e) est en effervescence. Des travaux d’archéologie préventive y ont été entrepris dans le cadre de la réfection du sol de l’édifice, dont l’instabilité commençait à poser problème. Or sous ce sol de pierre se trouve une crypte, dont le plan n’était jusqu’ici pas connu.
« On savait qu’il y avait un espace voûté sous la nef grâce aux archives qui mentionnent des caves », détaille néanmoins Julien Avinain, chef du pôle archéologie à la Ville de Paris. « Lorsqu’on visite les caves encore accessibles aujourd’hui, on observe nettement les anciens passages qui desservaient des espaces sous la nef. Ces passages ont été grossièrement bouchés lors de la destruction des voûtes. C’est d’ailleurs très certainement ce qui a provoqué des désordres sur le sol actuel. »
Un vaste chantier de déblaiement est ainsi en cours pour mettre au jour cet espace comblé par des remblais et découvrir ce qu’il abritait. Un tombeau, des artefacts d’époque ou juste un espace vide ?

Des ossements typiques et de la céramique

Pour l’heure, si les fouilles ont mis à jour plusieurs ossements amenés ici avec la terre de remblais, « probablement de la terre de cimetière rapportée », explique Priscillia Debouige, responsable d'opération au pôle archéologie de la Ville de Paris, il n’y a pas eu de découvertes majeures. « Découvrir des ossements lors de fouilles préventives, cela n’a rien d’exceptionnel », assure l'experte en Moyen-Âge et époque moderne. Plus intrigants et surprenants sont ces restes de calcaire mouluré dont on devine encore les peintures : « Difficile de dater ces pièces, nos spécialistes devront les expertiser. » Mais pas impossible qu’ils remontent à la période médiévale, qui a vu la fondation de la première église en 1294.
Depuis sa fondation à la fin du XIIIe siècle, l’église, alors catholique, a connu plusieurs campagnes de construction qui ont contribué à agrandir et embellir l’ensemble paroissial, qui comprend un ancien couvent et un cloître médiéval. L’église actuelle et l’ancien couvent ont été construits entre 1754 et 1758. Jusqu'alors catholique, elle devient une paroisse protestante luthérienne, en 1808. En 1862, le cloître est classé au titre des Monuments Historiques pour le préserver de la destruction de la galerie Ouest, prévue dans le cadre de l'alignement de la rue des Archives. L'église du XVIIIe a été classée bien plus tard, en 1990, pour ses qualités architecturales.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.