Ouvrir la recherche
Actualité

Concertation des citoyens en vue de la création d’AgriParis

Mise à jour le 19/08/2021
Pour fournir aux Parisiennes et aux Parisiens une alimentation durable, saine et de proximité, assurer aux agriculteurs des débouchés réguliers et un revenu décent, mais aussi réduire notre empreinte sur l’environnement, la Ville de Paris souhaite créer AgriParis. Un panel de 100 citoyen.ne.s a rédigé un avis à l'issue d'une conférence citoyenne pour répondre à la question : « Bien manger en 2021, ça veut dire quoi ? ».
Paris sert 30 millions de repas par an dans les crèches, les cantines, les Ehpad municipaux et les restaurants Emeraude et solidaires : 53 % de cette alimentation est déjà bio ou durable. Un chiffre qui devrait passer à 100 %, dont 50 % en circuit de proximité, d’ici 2026.
Pour atteindre cet objectif, la Ville se dotera d’une nouvelle structure, AgriParis, dédiée au soutien des filières agricoles, à l’accompagnement des agricultrices et agriculteurs du bassin parisien qui changent de pratiques et à la consolidation de leurs débouchés via la commande publique. AgriParis aura aussi pour mission de faciliter l’approvisionnement de la capitale en produits durables et locaux.

Des recettes 100 % parisiennes, c'est quoi ? (Vidéo)

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Une conférence et un avis citoyens

Afin de concevoir AgriParis, une conférence citoyenne de l’alimentation durable a été organisée entre le 6 et le 21 mars 2021. Un panel composé de 100 citoyen.ne.s, dont 50 % de Parisien.ne.s et 50 % d’habitant.e.s de petite et grande couronne, s'est réuni en visio-conférence pendant trois week-ends afin d'échanger sur ce nouvel outil et formuler un avis citoyen. Elles et ils ont travaillé pour répondre à la question : « Bien manger en 2021, ça veut dire quoi ? ».
Ce panel a été recruté par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) selon différents critères : origine géographique, sexe, âge, situation familiale, CSP, etc.

32 propositions

L’avis de ces citoyen.ne.s a été présenté au Conseil de Paris le 7 juillet 2021. Il rassemble 32 propositions-phare, allant de la sensibilisation du plus grand nombre et dès le plus jeune âge, au soutien des producteurs en circuits courts qui souhaitent développer une offre plus durable, ou encore au développement de nouvelles cantines de restauration ouvertes à tous, dont le prix dépend du revenu des bénéficiaires.
Les citoyen.ne.s ont répondu dans leur avis à 4 questions :
  • Bien manger est-ce réservé à une élite ?
  • Peut-on bien manger partout ?
  • Peut-on se faire plaisir en mangeant bien ?
  • Peut-on bien manger, préserver les ressources et respecter le vivant ?

Des États généraux de l’agriculture et l’alimentation durable

De mai à octobre, c'est au tour des professionnel.le.s d’être sollicité.e.s. Elles et ils seront réparti.e.s au sein de 12 groupes de travail pilotés par plusieurs adjoint.e.s de la maire de Paris. Les agricultrices et agriculteurs, les professionnel.le.s de la transformation, de la logistique, de la restauration collective, du tri des déchets alimentaires et de leur valorisation, les distributeurs.trices, les collectivités, les institutions, les actrices et acteurs locaux, seront invité.e.s à participer à ces groupes de travail. Il s’agira de mettre en lien toutes les parties prenantes, du champ à l'assiette.
À l’issue de ces réunions, éclairées par l’avis citoyen, les premières bases d’AgriParis pourront être posées.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations