Actualité

AgriParis Seine, une union pour nourrir Paris de façon durable

Mise à jour le 20/09/2023
Illustration Agriculture biologique
AgriParis Seine est lancée depuis juillet 2023. Cette association de coopération territoriale unit les forces de sept acteurs ou collectivités, dont Paris, pour réduire l'impact de la production alimentaire sur l'environnement . Le but est aussi d'améliorer la restauration collective parisienne.
La coopération rend plus efficace. Sept collectivités et acteurs locaux, engagés en faveur de l’agriculture et de l’alimentation durable sur leur territoire, ont décidé d’unir leurs forces par la création d’une association de coopération territoriale appelée AgriParis Seine.
Le but est de réduire l'impact de la production alimentaire sur l'environnement et, pour Paris, d'atteindre ses objectifs d'alimentation durable.
Pourquoi cette nécessité de s'unir ? Rappelons que pour nourrir Paris chaque jour, plus de 20 000 agricultrices et agriculteurs cultivent une surface agricole équivalente à 78 fois la surface de la capitale. Les impacts de ce système alimentaire sur le climat sont majeurs : il génère 20 % des émissions de gaz à effet de serre parisiennes, et les pratiques agricoles majoritaires aujourd’hui sont reconnues comme une des causes principales de l’effondrement de la biodiversité.

Les sept collectivités et institution

Fruit d’une large concertation menée avec les citoyens (Conférence citoyenne) et les professionnels (États généraux), AgriParis Seine contribuera à la structuration des filières agricoles et alimentaires durables, courtes et de proximité bénéficiant à la fois aux zones urbaines denses du bassin parisien et aux territoires ruraux engagés dans cette transition écologique.

Les acteurs d'AgriParis Seine

L'apport de cette union pour Paris

Pour une ville comme Paris, cette association permettra notamment d’atteindre les objectifs fixés pour sa restauration collective municipale.
En mai 2022, le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité le troisième Plan alimentation durable dans la restauration collective parisienne. La Ville a fixé de nouveaux objectifs ambitieux d’ici 2027 : 100 % d’alimentation durable, dont 50 % d’alimentation issue de filières situées dans un rayon de moins de 250 kilomètres de Paris, et 75 % d’alimentation issue de l’agriculture biologique. Ce plan contient aussi des engagements, tels que l’instauration de deux repas végétariens par semaine dans la restauration collective, la réduction du gaspillage alimentaire, la formation des agents et la sensibilisation des convives à l’alimentation durable.

Les premiers objectifs d'AgriParis Seine

  • Accompagner la structuration des filières, des bassins de production, des lieux de transformation, des outils logistiques, des opportunités foncières, des porteurs de projets, des besoins de ces acteurs pour se structurer.
  • Rechercher des cofinancements pour mener des projets répondant à ses objectifs, piloter des projets et accompagner ses membres dans la réponse à des appels à projets ;
  • Valoriser les pratiques agricoles et alimentaires durables pour prendre position au sein des débats régionaux, nationaux et internationaux ;
  • Analyser et cartographier les flux alimentaires, l’offre et la demande sur le territoire, en particulier celle de la restauration collective ;
  • Renforcer les liens, créer des espaces de dialogue et de solidarité entre territoires urbains et ruraux, et mettre en lien les têtes de réseau du système alimentaire.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations