Ville de Paris

Évènement

Exposition "CineRoma, une promenade en photo"

Cet évènement fait partie de Un été en Formes Olympiques
Assistez à une exposition qui vous conduira en photos dans la ville du cinéma éternel, celui des Fellini, Pasolini, De Sica. Retrouvez‑la en bas du pont Marie, pendant toute la durée de Paris Plages cet été.
CineRoma, tournages dans la cité éternelle”, présente des tirages exclusifs de photographies de plateau issues des archives de la Cineteca Nazionale. Une occasion unique pour redécouvrir les tournages à Rome des films de l'âge d’or du cinéma italien, sur le pas des Fellini, De Sica, Pasolini, Vitti, Magnani. Un voyage dans une ville à la fois éternelle, onirique, néoréaliste et imaginaire, mais aussi bien réelle, connectée avec une exposition jumelle, “La Nouvelle Vague de Raymond Cauchetier” qui se déroule en même temps sur l'île Tibérine à Rome.
Les deux expos résonnent : au cours de l'été 1959, alors que Federico Fellini réalisait La Dolce Vita à Rome, à Paris Jean-Luc Godard commençait à tourner A bout de souffle. Cette période du cinéma a contribué à créer une véritable mythologie. L’exposition est accompagnée des textes de Marta Donzelli, présidente de Fondazione CSC - Cineteca Nazionale et Gilles Jacob, président d’’honneur du Festival de Cannes.
À Rome, c’est le regard de Raymond Cauchetier qui illumine l'île Tibérine. Né à Paris en 1920, Raymond Cauchetier a su saisir des instants iconiques de l’histoire du cinéma : Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo qui descendent sur les Champs-Élysées dans À bout de souffle, le fou rire de Jeanne Moreau qui court avec Jules et Jim. Photographe de plateau,, Cauchetier a su mieux et avant tout le monde regarder l'insolence d'une nouvelle génération, capable encore aujourd'hui de faire irruption dans le cinéma et l'imaginaire collectif. L'exposition est accompagnée de textes de Sam Stourdzé, directeur de la Villa Médicis, et de Thierry Valletoux, photographe et ami de Cauchetier. L'installation sur l'île du Tibre a été organisée par le photographe Francesco Zizola.
Mise à jour le 05/07/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations