Ouvrir la recherche
Actualité

Toutes les actions pour accueillir les enfants en situation de handicap à l'école

Mise à jour le 31/08/2021
Qu'il soit en situation de handicap ou qu'il ait des besoins éducatifs particuliers, chaque enfant doit pouvoir bénéficier d’une éducation gratuite et de qualité. L’attention portée à l’accueil de chaque enfant, selon ses besoins, se poursuit à la rentrée 2021.
Lieu d’apprentissage et de socialisation, l’école est un endroit où l’on pratique le vivre ensemble, avec toutes les différences et les besoins qui peuvent caractériser chaque enfant. L’école doit donc s’adapter pour que chacun et chacune y trouve sa place, apprenne et grandisse ensemble.
Depuis une quinzaine d'années, l'inclusion des enfants en situation de handicap dans les écoles progresse. Cette augmentation s'observe à Paris où le nombre d’enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire a été multiplié par quatre entre 2007 (2 662) et 2020 (11 110), de la toute petite section à la classe préparatoire aux grandes écoles.

Les enfants en situation de handicap accueillis dans les écoles parisiennes

Sur le temps scolaire

Plus de 80% des enfants en situation de handicap sont scolarisés en milieu ordinaire, et près de 80% d’entre eux bénéficient de l'accompagnement d'un professionnel formé.
À la rentrée 2020, 168 classes ULIS (Unités localisées d’inclusion scolaire), spécialisées sur les différents types de handicap, ont accueilli 1 800 élèves.
Il existe également 3 unités d’enseignement en maternelle et 4 en élémentaire, pour l’accueil des élèves connaissant des troubles du spectre autistique (TSA) ainsi que 2 unités d’enseignement spécialisées pour les élèves avec déficience auditive.

Sur le temps périscolaire

Plus de 2 600 enfants sont accueillis en maternelle et en élémentaire sur les différents temps : cantine, ateliers les mardis et les vendredis, étude et goûter. 90% des établissements parisiens sont concernés par l’accueil d’au moins un enfant connaissant des besoins éducatifs particuliers. Des adaptations peuvent être réalisées pour faciliter leur accueil et des entretiens sont proposés aux familles pour mieux connaître leurs besoins.

Quand l’école est finie, vient le temps des loisirs

Les enfants en situation de handicap sont également accueillis sur les centres de loisirs le mercredi après-midi et pendant les vacances scolaires. Il existe également huit centres de loisirs à parité (CLAP) municipaux et trois associatifs, accueillant chacun 30 enfants dont la moitié en situation de handicap, sur les mêmes temps que les centres de loisirs classiques.

Des agents formés à l’accueil des enfants en situation de handicap

L’offre de formation à destination des agents a été étoffée et proposée au plus grand nombre, pour mieux répondre aux besoins du terrain.
De plus, chaque nouvel arrivant, encadrant compris, reçoit une formation autour de l’éducation inclusive et de la lutte contre les discriminations. Ainsi, 3 591 agents ont été formés sur ces thématiques entre 2019 et 2021.

Une mission consacrée à l’éducation inclusive

Chaque enfant doit pouvoir trouver sa place à l’école et les équipes sont amenées à réaliser les adaptations nécessaires aux besoins de chacun. C’est le sens donné à la Mission Éducation Inclusive (MEI). Elle contribue à l’évaluation des besoins des enfants, des familles et des équipes, et anime les échanges des professionnels sur les pratiques éducatives, avec pour objectif un accueil de qualité pour tous les enfants.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations