Ouvrir la recherche
Découvrir

Que faire en septembre au potager ?

Mise à jour le 04/10/2021
Les vacances d’été sont terminées. Hélas, l'heure du retour au bureau pour vous et à l’école pour les enfants a sonné. La bonne nouvelle, c’est qu’en septembre au potager, sur votre balcon ou au sein de votre jardin partagé parisien, l’été peut encore se prolonger.

Vous ne savez pas par où commencer?

En septembre, on désherbe régulièrement entre les rangs de légumes pour éviter que votre potager ne se transforme en friche urbaine ! C’est aussi le bon moment pour repiquer en pleine terre ou en pots les variétés semées récemment comme le basilic, le persil, la coriandre …
Lavande séchée
Lavande séchée
Pixabay
Il est temps de passer au séchage des herbes aromatiques et médicinales comme le thym, la camomille, la lavande pour pouvoir agrémenter vos soupes et vos tisanes cet hiver ou même confectionner des petits pochons de lavande pour parfumer votre intérieur et vous rappeler les beaux jours passés cet été.
Récolte
Récolte
Jean-Pierre Viguié
C’est également le moment de récolter les derniers légumes d’été gorgés de soleil : tomates, poivrons, aubergines, courgettes, concombres, betteraves… Pensez à les mettre en conserves : de la ratatouille, de la sauce tomate, ça dépanne toujours, un soir de grande fatigue où le frigo est vide ! Pour éviter le gâchis, pensez à vos voisins. Ils seront sûrement ravis de goûter une courgette made in Paris.

Vous pensez à votre potager et à la saison fraîche qui se rapproche ?

Vous pouvez commencer à préparer les espaces à cultiver dans votre jardin, votre cour ou encore votre balcon. Comment ? Tout d’abord, on ameublit la terre. Ensuite, on retire les mauvaises herbes et les cailloux pour pouvoir apporter ce qu’il faut de compost et nourrir la terre avant de pouvoir semer.
Trouvez un peu d’espace dans votre potager ou choisissez des pots de minimum 20 cm de profondeur pour semer de la mâche, des navets ou encore des épinards. Un peu de patience et vous pourrez les récolter en novembre.
Arrosage
Arrosage
Pixabay
On ne le répétera jamais assez, mais attention à l’excès d’eau sinon vos semis échoueront. Vos petites pousses sont fragiles et pourraient pourrir rapidement si vous avez la main lourde sur l'arrosoir. Il faut s’assurer que la terre soit "juste" humidifiée pour que vos semis germent correctement.
On ne va pas pouvoir remonter le temps, l’automne finira par arriver et la germination des graines va ralentir. Alors pour leur donner un coup de boost, on peut tremper les graines 24h avant de les semer. Elles se porteront mieux !

Vous ne savez pas quoi faire de vos sachets de graines entamés ?

Sachet de graines
Sachet de graines
Amélie Letrou
Pour conserver ses graines, pensez à l’élastique et aux trombones pour bien fermer les sachets. Il est conseillé de les garder à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur : par exemple dans un bocal à cornichons fermé et bien caché au fond d’un placard.
Si vous avez envie d'un nouveau projet, renseignez-vous sur le permis de végétaliser, faites le plein de conseils et regardez toutes les belles réalisations de végétalisation parisiennes sur la plateforme Végétalisons Paris.
Bonne rentrée à tous !

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations