Actualité

Jeux paralympiques 2024 : cap sur l'accessibilité de Paris

Mise à jour le 27/08/2023
Accessibilité
La tenue des Jeux paralympiques de Paris, organisés du 28 août au 8 septembre 2024, implique d'accélérer la transformation de la ville en matière d'accessibilité et d'inclusivité. Des transformations déjà visibles ces derniers mois, alors que plusieurs événements d'envergure internationale ont été accueillis dans la capitale.
Alors que Paris devrait accueillir 350 000 visiteurs en situation de handicap, la Ville de Paris a entrepris d’importants travaux de mise en accessibilité. Au-delà de l’héritage matériel se développe un véritable savoir-faire quant à l’accueil de grands évènements parasportifs internationaux, permettant d’engager le public parisien autour du parasport et des valeurs d’inclusion par le sport.

De grands évènements parasportifs

Journée paralympique le 8 octobre place de la Bastille
Journée paralympique le 8 octobre 2022 place de la Bastille
Crédit photo : Jean-Baptiste Gurliat/Ville de Paris
La transmission de la culture paralympique passe notamment par l’accueil de grands événements. Avant même les Jeux paralympiques, du 28 août au 8 septembre 2024, Paris a pris et va prendre part à des temps forts :
Le 8 octobre 2022 s’est tenue la première Journée paralympique de l'histoire place de la Bastille (Paris Centre). Une nouvelle journée paralympique sera célébrée le 8 octobre 2023 avec l’ensemble des acteurs du mouvement.
Du 8 au 17 juillet derniers, Paris a accueilli avec succès les Championnats du monde de para athlétisme qui ont rassemblé plus de 102 000 spectateurs au stade Charléty (13e) durant dix jours de compétition. Pour préparer cet événement, des aires de sauts ont été rénovées et adaptées à la pratique du para athlétisme. Par ailleurs, 8 places PMR, 1 EPMR et 2 sanitaires ont été rendus accessibles dans le stade.
Du 18 au 21 octobre, Paris était l’hôte de la coupe internationale de rugby fauteuil à la Halle Georges-Carpentier (13e) puis à l’Accor Arena (12e) le 22 octobre pour les finales. Les huit meilleures équipes mondiales, dont la France championne d’Europe en titre, se sont affrontées à l’occasion de cet événement parasportif majeur.
La Ville de Paris souhaite poursuivre cette dynamique après les Jeux de 2024 et accueillir davantage d’événements parasportifs internationaux.

Des transports transformés

Pour les Jeux de Paris, c’est un ensemble de systèmes et de modes de déplacements qui seront déployés pour acheminer les personnes à mobilité réduite : usage de voies réservées aux transports collectifs adaptés, dispositifs de 200 navettes gratuites pour transporter les personnes en fauteuil au départ des grandes gares parisiennes jusqu'à l'entrée des sites de compétition, offre de 1 000 taxis accessibles, délivrance de 650 autorisations de stationnement supplémentaire pour les taxis PMR, et des cheminements piétons accessibles.
Paris compte près de 2 600 arrêts de bus, et 53 % de ces arrêts sont actuellement accessibles (plus de 1 350 arrêts). Il est prévu de rendre accessibles l’ensemble des lignes de bus avant les Jeux de Paris, soit environ 400 arrêts supplémentaires.
1 000 places de stationnement PMR supplémentaires s'ajouteront aux 4 400 déjà aménagées aujourd’hui.
Mise en accessibilité de la Ville
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
Les lignes du RER A et B, le prolongement du RER E (EOLE) et de la ligne 14 du métro parisien ainsi que 140 gares d'Ile-de-France - notamment celles à proximité des sites olympiques et paralympiques - sont déjà accessibles. L’Etat et IDFM se sont engagés à mettre en accessibilité des nouvelles lignes de métro et de RER, sous l’égide de la RATP, avec 19 stations mises en accessibilité d'ici mi-2024.

Pendant les Jeux de Paris

Les zones d’approche des sites de compétition

Un partenariat avec six associations du champ du handicap a été mis en place afin de proposer la meilleure expérience possible pour les spectateurs en situation de handicap :
CRAIF - Centre de ressources Autisme Île-de-France
Unanimes - Union des associations nationales pour l'inclusion des malentendants et des sourds
Association Valentin Haüy - Avec les aveugles et les malvoyants
APF France Handicap
Action handicap France - Formation et sensibilisation au handicap
Special Olympics France - Permettre la pratique sportive des personnes avec un handicap mental
Depuis près de deux ans, les équipes de la Ville de Paris organisent avec ces associations des visites et audits lors de chaque événement sportif accueilli à Paris, comme lors des tests events, afin de progresser à chaque fois en matière d’accessibilité.
Accessibilité - Stade Charlety
Accessibilité - Stade Charléty (13e)
Crédit photo : Clément Dorval / Ville de Paris
Des aménagements structurants et pérennes sont menés par la Ville pour assurer l’accessibilité des sites de compétition :
  • réparer les chaussées endommagées ou non fonctionnelles,
  • rendre les traversées de routes plus sûres : abaissement des trottoirs, pose/refonte des bandes d’éveil à vigilance, bandes de guidage, sonorisation des feux de circulation, désencombrement des cheminements, reprise des défauts de la chaussée.
accessibilité non-voyant
Crédit photo : Emilie Chaix/Ville de Paris
Les tests de solutions nouvelles développées lors des Championnats du monde de para athlétisme marquent la volonté collective d’être exemplaire lors des Jeux de Paris 2024. C’est le cas par exemple d’une application de guidage universelle permettant de guider les utilisateurs, pas à pas, depuis les transports en commun, jusqu’à l’intérieur des sites de compétition.

Les cérémonies grand public

Lors des cérémonies grand public, comme la cérémonie d’ouverture sur la Seine, l’ensemble des informations préalables sur les services d’accessibilité seront disponibles et communiquées dans des formats adaptés à différents types de handicaps (LSF/sous-titré, texte, FALC).
Des secteurs spécifiques concentreront les différents services d’accessibilité sur les quais hauts de la Seine. Les personnes en situation de handicap pourront se présenter aux guichets de ces secteurs tenus par des volontaires formés et dédiés à l’accueil, l’orientation et l’accompagnement des spectateurs ayant des besoins spécifiques.
Différents dispositifs adaptés à différents handicaps permettront de faciliter le repérage de ces zones et l’autonomie des spectateurs :
  • balises sonores et plans tactiles pour les personnes déficientes visuelles,
  • boucles magnétiques pour permettre aux personnes sourdes et malentendantes appareillées de profiter du son de la cérémonie,
  • accompagnement humain des personnes à mobilité réduite,
  • prêt de fauteuils roulants proposés en cas de besoin,
  • aménagement de zones dédiées pour les personnes utilisant un fauteuil roulant ou les personnes mal marchantes, pour qu’eux et leurs accompagnants puissent s’asseoir tout en conservant une bonne visibilité sur les écrans ou la Seine,
  • sous-titrage de l’ensemble des contenus audio diffusés sur les écrans et traduction en direct par un interprète LSF des prises de parole officielles.
Personne en fauteuil roulant au Stade Charlety
Crédit photo : Clément Dorval / Ville de Paris

Les sites de compétition

L’Arena Porte de la Chapelle est un exemple de construction et d’aménagement qui comprend une accessibilité accrue, des accès grand public indifférenciés, une sensory room et des sanitaires non genrés. Cette conception universelle a été saluée par l'obtention du label « Accessibilité », une première pour une Arena de ce type.
L'Arena Porte de la Chapelle aux couleurs des Jeux olympiques
Crédit photo : Paris 2024 / Ville de Paris – SCAU / NP2F

Les sites de célébration

Le site de festivité de l’Hôtel de Ville disposera des mêmes services que ceux proposés sur les quais hauts de la Seine lors de la cérémonie, avec un service de vélotypie et de traduction simultanée en LSF pour les prises de paroles.
Sur les sites de festivités de proximité, les Volontaires de Paris seront formés pour accueillir et orienter ou accompagner les personnes handicapées, si besoin.
Les animations (programmation à venir) proposeront des sensibilisations aux handicaps, via une approche artistique, une découverte des parasports, grâce à la mobilisation des acteurs locaux. Tous les sites de festivités seront dépourvus de barrière physique.

L’investissement des Volontaires de Paris

Tout au long des compétitions, les 5 288 volontaires de la Ville de Paris seront spécifiquement formés à l’accueil des personnes en situation de handicap. Situés dans les zones d’approche des sites de compétition, dans les gares et autour des points d’intérêts touristiques, ils seront les premiers contacts pour l’orientation et l’accueil des visiteurs pendant les Jeux.
Volontaires de Paris Test Events 2023
Volontaires de Paris Test Events 2023
Crédit photo : Guillaume Bontemps/Ville de Paris
De plus, 400 personnes en situation de handicap seront formées à différentes missions pour intégrer le programme des volontaires.

L’héritage des Jeux

Les quartiers d’accessibilité augmentée

Les efforts d’amélioration de l’accessibilité de la ville sont notamment ciblés autour de 17 quartiers d’accessibilité augmentée (QAA). Au sein de ces quartiers, un par arrondissement, est déterminé un parcours prioritaire avec un cheminement à accessibilité augmentée entre au moins un équipement municipal recevant du public accessible (d’ici aux Jeux) de huit catégories de services différents : équipements sportifs, équipements de santé, bibliothèque, équipements de petite enfance, équipements scolaires, équipement de loisirs, espaces verts, lieux de culte.

Les agendas d’accessibilité programmée

La mise en accessibilité des établissements municipaux recevant du public est prévue par les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP). Les Ad’AP se finiront en mars 2025 et prévoient la mise en accessibilité de 2 689 équipements.
En 2022, conformément à la loi de 2005, 1 235 équipements étaient accessibles et 588 en cours de mise en conformité, soit 62 % d’établissements recevant du public accessible. En 2024, 72 % le seront, courant 2025, ce sera 95 % de ces ERP municipaux qui seront accessibles et conformes.
Enfin, c’est l’ensemble des équipements de la Ville qui va tendre vers de l’accessibilité, ainsi que les conditions d’accueil du public et des sportifs. C’est l’objectif des travaux engagés sur cinq sites sportifs qui serviront aux entraînements des athlètes et parathlètes pendant les Jeux : Pierre-de-Coubertin (16e), Max-Rousié (17e), Poissonniers (18e) et Bertrand-Dauvin (18e), piscine Georges-Vallerey (20e).
L’Arena Porte de la Chapelle est un exemple de construction et d’aménagement salué pour sa conception universelle en devenant la première Arena labellisée « Accessibilité ».

Les commerces parisiens

Une mission des Volontaires de Paris a été menée en juin durant le Mois parisien du handicap afin de mobiliser les commerçants dans la mise en accessibilité de leurs établissements, mais aussi de mieux référencer les lieux déjà accessibles. Des bénévoles se sont rendu dans les quartiers d'accessibilité augmentée de chaque arrondissement pour inscrire les commerces sur la plateforme en ligne Accès libre.
Cette mission sera complétée par celle des Volontaires de l’accessibilité. La Ville de Paris recrute deux volontaires en service civique par arrondissement afin de sensibiliser les commerçants à leurs obligations légales et aux possibilités pour mettre en accessibilité leurs établissements.

Davantage de clubs para-accueillants

Plusieurs dispositifs sportifs portés par la Ville de Paris à destination des personnes en situation de handicap soutiennent le développement de la pratique parasportive.
  • Paris Sport Handicap, gratuit et accessible à tous depuis 2010, s’appuie sur 50 Centres Sport Adaptés (CSA), 13 Centres Handi-Jeunes (CHJ) et 6 activités sportives pour sourds et malentendants.
  • Bouge et Partage propose des séances de sport et de théâtre pour les personnes en situation de handicap, seniors et aidants. Plus de 1 649 d’entre eux, dont 1 200 personnes en situation de handicap, ont pu profiter du dispositif depuis octobre 2023, au sein de 17 établissements.
Crédit photo : @Gérard Sanz/Ville de Paris
La Ville travaille aussi autour de trois axes complémentaires pour développer le parasport et rendre la pratique sportive accessible au plus grand nombre, dans la stratégie de Paris plus inclusive.
  • Création d’une offre parasportive complète à travers un réseau de clubs para accueillants qui s’appuie sur le tissu sportif existant. À ce jour, Paris compte 23 clubs para-accueillants et 1 700 licenciés. Vingt-huit nouvelles sections parasportives ouvrent à la rentrée 2023 avec un objectif de 40 d’ici la fin 2024 afin de multiplier par deux le nombre de licenciés parasportifs. Une variété de sports sont représentés : volley assis (PUC), judo (Comité de Judo), athlétisme (Jeunesse Athlétique de Montrouge)…
  • Pour que cette nouvelle offre ne vienne pas s’ajouter à la tension sur les créneaux, la Ville agit pour trouver de nouveaux gisements d’espaces de pratique, notamment au sein des établissements sociaux et médico-sociaux. L’objectif est également d’accueillir et de permettre la pratique de publics tiers (établissements scolaires ordinaires, clubs para-accueillants…) et ainsi de favoriser les coopérations entre ces acteurs. Aujourd'hui, 341 des 479 équipements sportifs de la Ville sont accessibles.
  • La transmission de la culture paralympique et l’échange entre publics dits ordinaires et les personnes en situation de handicap vont être encouragés, principalement en milieu scolaire. C’est en ce sens que Paris a accueilli place de la Bastille, le 8 octobre dernier, la première journée paralympique de l’histoire, et utilise de manière continue ses opérations événementielles pour mettre en avant l’offre parasportive parisienne.
Recevez toutes les informations, perturbations et opportunités liées aux Jeux grâce à la newsletter Paris Infos Jeux 2024.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations