Ouvrir la recherche
Actualité

Découvrez la future Arena Porte de la Chapelle

Mise à jour le 27/05/2020
La Ville de Paris a choisi le groupement mené par Bouygues Bâtiment Île-de-France pour la conception, la construction et l’exploitation technique de l’Arena Porte de la Chapelle, qui accueillera les épreuves de badminton, de para taekwondo et de para badminton aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Un équipement ouvert au sport de proximité avec également deux gymnases.
La Commission d’appel d’offre de la Ville de Paris s’est prononcée : le 25 mai, elle a attribué le marché global de conception, réalisation et exploitation technique de l’Arena Porte de la Chapelle au groupement mené par Bouygues Bâtiment Île-de-France et les agences d’architecture SCAU et NP2F.

Une Arena de 8000 places dédiée au sport de haut niveau

Cette Arena contribuera au développement du sport de haut niveau et à l’accueil d’événements sportifs d’envergure dans la capitale avec près de 8 000 places assises. La réalisation de cette nouvelle salle multifonctionnelle constitue également un engagement de la candidature aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Elle permettra d'accueillir les épreuves de badminton, de para taekwondo et de para badminton.

Un équipement ouvert au sport de proximité

Cet équipement sera aussi ouvert au sport de proximité et aux habitants du quartier en intégrant en son sein deux gymnases pour des besoins locaux. Outre ces équipements sportifs, un programme complémentaire de 2 600 m2 sera destiné à une offre de loisirs et de commerces résolument tournée vers le quartier.

L'Arena au cœur d'un nouveau quartier

Arena Porte de la Chapelle
L’Arena a vocation à accueillir le Paris Basketball en club résident.
© SCAU / NP2F
L'Arena se situera au sein d’un nouveau quartier mixte entre les portes de la Chapelle et d’Aubervilliers, avec la création de la ZAC Gare des Mines-Fillettes. L’Arena Porte de la Chapelle a vocation à accueillir dès son ouverture en 2023 des compétitions sportives de niveau national ou international, le Paris Basketball en résidence, ainsi que des concerts, des spectacles ou encore des congrès.

Les points forts architecturaux, paysagers et environnementaux du projet lauréat

Selon les critères de sélection de la consultation, le projet retenu a été classé en première position en raison de ses qualités architecturale, paysagère, fonctionnelle et environnementale ainsi que sur ses engagements en matière de performances énergétiques et de la qualité de son programme de maintenance, la durée d’exploitation courant sur 10 années.
Le projet architectural se compose de trois éléments :
  • en premier lieu, un socle largement vitré et ouvert sur le quartier accueille les programmes reliés à l’espace public tels que les équipements publics de proximité ou le hall principal d’accueil de la grande salle, débordant sur le parvis pour constituer un véritable rez-de-ville parisien ;
  • à 11,50 m de haut, une vaste terrasse végétalisée, ceinturée par un bandeau communiquant en débord du socle, offre près de 3 000 m² d’espaces extérieurs de détente avec une vue panoramique sur le Grand Paris ;
  • plusieurs formes distinctes émergent de cette terrasse symbolisant les différents programmes hébergés, dont la couronne de l’Arena à 360 degrés, composée d’aluminium recyclable de couleur claire, véritable signature du projet.
Sa modularité permet de répondre à des standards élevés en matière d’accueil de manifestations sportives et culturelles. Il apporte une réponse adaptée à chaque public avec des espaces partagés et accessibles à tous, à l’image de la grande terrasse périphérique.

Haute performance énergétique et acoustique

Le projet se caractérise par une enveloppe à haute performance énergétique et acoustique, une répartition ajustée entre parties pleines et vitrées pour un meilleur confort thermique, ainsi qu’une végétalisation importante des toitures. Les matériaux biosourcés sont largement utilisés avec des charpentes 100% bois pour les deux gymnases, des planchers mixtes bois-béton ou encore au niveau des façades du socle de l’Arena dont 60% des pleins sont en bois.
Le recours à d’autres familles de matériaux biosourcés comme le coton recyclé pour l’isolation de la grande salle permettra à l’Arena d’atteindre le niveau 2 de la labellisation en matériaux biosourcés.

30% des bétons utilisés proviennent de filières bas carbone

Pour réduire l’empreinte carbone du bâtiment, en complément du recours au bois, ce sont 30% des bétons utilisés pour la construction qui sont issus de filières bas carbone (qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre). D’autres matériaux seront également issus du recyclage et de l’économie circulaire : c’est le cas des murs en périphérie du hall d’accueil réalisés en briques de terre crue compressée issues des déblais du Grand Paris Express, ou des sièges des gradins de la grande salle en plastique recyclé réalisés en partenariat avec une entreprise issue de l’Économie sociale et solidaire.
La sobriété carbone se traduit aussi dans le choix du mix énergétique : l’Arena abritera une usine de production de froid urbain ayant recours localement à la géothermie. Cette installation permettra d’assurer à court terme l’ensemble des besoins de l’Arena en froid comme en chaud par la récupération de la chaleur dite fatale de cette installation, soit un recours à 100% d’énergies renouvelables et de récupération pour l’Arena.
Cet équipement nouvelle génération atteindra ainsi une performance énergétique inédite, consommant 3 fois moins qu'une arena classique.

6 000 m2 de toiture végétalisée et 1700 m2 de terrasse plantée

Pour éviter l’effet « îlot de chaleur », une continuité végétale structurera le bâtiment. Avec plus de 6 000 m2 de toiture végétalisée et 1 700 m2 de terrasse plantée, ce sont 80 % des surfaces horizontales de l’équipement qui sont investies par la nature.

Des coûts maîtrisés

Le résultat de la consultation et le choix du lauréat ont permis de confirmer le prix de conception-réalisation de l’Arena Porte de la Chapelle estimé lors de la candidature des Jeux à 90 millions € hors taxes (HT) en valeur 2016 et rappelé lors de la signature du pacte financier entre l’ensemble des contributeurs. Ce pacte prévoit un financement à 50 % par la SOLIDEO (Société de livraison des ouvrages olympiques), avec des contributions de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-de-France, et à 50 % par la Ville sur son budget propre.
L’indexation usuelle, qui s’applique à l’ensemble des constructions et est donc déconnectée du contexte olympique, implique une actualisation du prix à 98 millions € HT en valeur 2020. En complément, la Ville de Paris va financer la conception-réalisation des deux gymnases pour un montant de 20 millions € HT et du programme d’activités de proximité, de loisirs et de commerces de 7,2 millions € HT. L’exploitation commerciale se fera via une délégation de service public actuellement en cours d’instruction pour permettre une association du futur exploitant commercial à la conception et à la réalisation de l’ouvrage.
Le calendrier de l'Arena
- 25 mai 2020 : désignation du groupement lauréat pour la conception, la construction et l’exploitation technique de l’Arena Porte de la Chapelle
- De l'été 2020 à juin 2021 : conception, autorisations d’urbanisme et travaux préalables
- Juin 2021 : démarrage de la construction de l’Arena - Juillet 2023 : livraison de l’Arena avec mise en exploitation de la grande salle, ainsi que des gymnases et du programme de locaux complémentaires pour le quartier
- Juillet - septembre 2024 : l’Arena accueille les épreuves de badminton des Jeux olympiques et de para badminton et para taekwondo des Jeux paralympiques
Après les Jeux : l’Arena recevra des concerts, spectacles et des épreuves de sport de haut niveau dans sa grande salle, et les habitants du nord parisien dans ses gymnases et ses locaux d’activités complémentaires.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.