Ville de Paris

Focus

Paris 2024 : pour des Jeux inclusifs et accessibles

Mise à jour le 25/08/2022
Près de 350 000 visiteurs en situation de handicap seront accueillis à Paris pour les prochains Jeux olympiques et paralympiques. Ces Jeux permettront d'accélérer la mise en accessibilité de la capitale et de développer la pratique parasportive.
Paris inclusive et accessible. Voici un des slogans que souhaitent porter haut et fort les organisateurs et la Ville de Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques en 2024.
Ainsi, près de 350 000 visiteurs en situation de handicap seront accueillis à Paris. Les Jeux seront l’occasion de démontrer le savoir-faire de Paris en matière d’organisation de grands événements sportifs et, surtout, sa capacité à mobiliser toutes les forces de la société parisienne pour une ville écologique, solidaire et engagée.

Cette vidéo est hébergée par dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Un projet au bénéfice des habitants

Handisport tennis de table
Les Jeux constituent une opportunité pour faire de Paris une ville plus inclusive.
Crédit photo : Sophie Robichon / Ville de Paris
À travers le programme héritage « Transformations olympiques », Paris souhaite réaffirmer son engagement à faire de cet événement un projet commun au service des habitants et dont les bénéfices perdureront bien au-delà de 2024.
La force des Jeux, de même que l’élan qu’ils procurent, constitue une opportunité extraordinaire pour faire de Paris une ville plus inclusive qui contribuera durablement à l’épanouissement des Parisiennes et Parisiens en situation de handicap ainsi que celui de toutes les personnes qui viennent travailler à Paris ou visiter la ville.
Signe de cette mobilisation, le Conseil de Paris s'est engagé pour la signature de 8 conventions qui vont enclencher cette dynamique, en collaboration avec Paris 2024, le Comité paralympique sportif français, l’APF France Handicap, les Comités départementaux Handisport et sport adapté ainsi que l’association ASEI, qui accompagnent enfants et adultes dans leur parcours d’insertion.
Cette stratégie s'articule autour de trois ambitions fortes :
- accélérer l’accessibilité de la Ville
- permettre l'accès à une pratique sportive régulière
- améliorer la participation des personnes en situation de handicap

Accélérer l'accessibilité de la Ville

Des quartiers d'accessibilité augmentée
Crédit photo : Ville de Paris
Des quartiers d'accessibilité augmentée
Permettre à tous d'accéder aux services sur quotidien :
-Hébergement
-Sports
-Santé
-Commerces
-Écoles
-Culture
Améliorer l'espace public pour assurer la continuité du cheminement vers ces services
Objectif : 17 quartiers d'accessibilité augmentée, un dans chaque arrondissement de Paris d'ici 2024.
La première ambition est de mettre les Jeux au service de la mise en accessibilité de Paris.
Des quartiers d'accessibilité augmentée seront mis en œuvre et permettront à tous les publics d’accéder d'ici 2024, sans empêchement dans les cheminements, à un ensemble complet de services de proximité : hôtels, commerces, écoles, services de santé, services administratifs, culturels ou sportifs. L’association APF-France handicap sera, avec d’autres, mobilisée pour apporter son expertise sur la qualité d’usage pour tous. Cette démarche sera, à l’issue des Jeux, étendue progressivement à d’autres quartiers de Paris.
Cette démarche innovante s'appliquera aux 17 quartiers de la première vague « Embellir votre quartier » (un par arrondissement), qui intégreront en leur sein un quartier d'accessibilité augmentée. Dans chaque quartier d’accessibilité augmentée, une information fiable et actualisée sur le niveau d’accessibilité des services sera disponible. L’ensemble des commerces et services de proximité seront mobilisés afin d’améliorer ou mettre en avant la qualité de leur accueil et de leur accessibilité. La Ville de Paris en lien avec les associations accompagnera les gestionnaires d’établissements (commerces, équipements etc.) dans cette démarche. Les équipements municipaux de ces quartiers bénéficieront également d’aménagements et de mesures visant à améliorer leur accessibilité.
L’objectif est à terme de proposer au sein de ces quartiers d’accessibilité augmentée une offre complète et proportionnée de services universellement accessibles.
Les dispositifs en matière de mobilité prévus pour la tenue des Jeux seront pérennisés pour constituer également un héritage positif pour les personnes à mobilité réduite. Par exemple :
- l'augmentation de la flotte de taxis accessibles à l'horizon 2024 ;
- le périphérique transformé pour les Jeux grâce au dispositif des Voies olympiques permettra de dédier une voie aux déplacements vertueux, incluant le transport des personnes en situation de handicap ;
- les solutions de mobilités actives accessibles déployées pendant les Jeux seront pérennisées.

Permettre l'accès à une pratique sportive régulière

Pratique du parabadminton au gymnase Alexandre Lippmann
Pratique du parabadminton au gymnase Alexandre Lippmann
Crédit photo : Guillaume Bontemps/Ville de Paris
La deuxième ambition sera de permettre laccès à la pratique sportive régulière, qui est un facteur de santé, de bien être, de confiance en soi et donc dinsertion et dinclusion.
Le réseau des clubs paraccueillants
Pour que toutes les Parisiennes et tous les Parisiens puissent en bénéficier, Paris sera une ville plus parasportive avec l’objectif de quadrupler le nombre de licenciés, qui est actuellement de 1200. Un réseau de clubs paraccueillants a été lancé pour permettre à l’ensemble des personnes en situation de handicap de pratiquer une activité sportive, de l’initiation jusqu’au haut-niveau en passant par le loisir. Le dispositif s'appuie sur des clubs sportifs ordinaires et volontaires pour créer et développer des sections parasports et les filières qui permettront un accompagnement des publics en situation de handicap. Des outils de formation et de communication leur sont transmis pour garantir le meilleur accueil aux pratiquants.
Ainsi, la Ville ambitionne de créer 40 sections paraccueillantes d'ici fin 2024 qui permettront de diversifier et de densifier l'offre d'activités sportives adaptées sur le territoire parisien. Le Comité paralympique et sportif français (CPSF) et le Comité d’organisation Paris 2024 sont partenaires de la Ville pour ce projet. Sont également mobilisés tous les acteurs parasportifs, médicaux et médico-sociaux afin de garantir la continuité de la pratique et un maillage sur l’ensemble du territoire.
Nouveaux espaces de pratique pour le parasport
De nouveaux espaces de pratique de proximité seront créés pour le parasport. Des salles d’activités physiques adaptées (SAPAS) seront installées au sein d’établissements sociaux et médico-sociaux partenaires. Ces salles ainsi que des installations sportives scolaires seront mises à disposition en dehors des temps scolaires afin d’offrir de nouveaux créneaux aux associations accueillant les personnes en situation de handicap. La Ville accompagnera les clubs parisiens pour développer un réseau d’excellence afin de faire émerger nos champions de demain.
À travers, Paris excellence parasport (PEPS) et le dispositif de La Relève, la Ville accompagnera le parcours de tous les parathlètes souhaitant s’engager dans un projet parasportif d’excellence.
Avec les Jeux, la Ville construira l’Arena Porte de la Chapelle et rénovera le stade Pierre de Coubertin pour en faire deux équipements exemplaires et novateurs en termes d’accessibilité universelle. La Ville étudiera la transformation du Centre sportif Georges Carpentier pour en faire un véritable Centre de performance parasportive.
Pour s'ouvrir sur le handicap dès le plus jeune âge, la Ville renforcera la dimension parasportive des Jeux sportifs scolaires et permettra les rencontres entre les enfants des écoles et établissements sociaux et médico-sociaux afin que chacun découvre les différences des uns et des autres et vive collectivement l’expérience olympique et paralympique.
Paris est une terre d’évènements sportifs. Elle doit devenir une terre d’événements parasportifs. Autour des Jeux paralympiques, une stratégie d’accueil de ces évènements sera développée avec, notamment, l’objectif de faire du Handisport Open Paris un évènement international majeur, et d’accueillir en 2023 les Championnats du monde d’athlétisme handisport.

Les Jeux, un moteur pour la participation des personnes en situation de handicap

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

La troisième ambition sera de s'appuyer sur cette programmation événementielle et sur les Jeux pour en faire des moteurs de la participation à la vie de la Cité de toutes les personnes en situation de handicap. À l’aide d’une programmation sur trois ans, l’Olympiade culturelle va générer des effets structurants sur la politique culturelle parisienne. Les personnes en situation de handicap font partie des publics les plus éloignés de l’offre et de la production culturelles. Seront soutenus les projets d’artistes en situation de handicap, les projets favorisant la représentation de tous les types de handicap et les projets de mise en accessibilité des équipements pour que le pouvoir émancipateur de la culture profite à toutes et tous.
150 000 emplois pour les Jeux
Les Jeux auront directement mobilisé 150 00 emplois à l’issue de l’évènement. Paris va proposer, en collaboration avec APF-France handicap, avec Paris 2024 et avec d’autres partenaires, des formations et des parcours d’accès à l’emploi pour toutes les personnes en situation de handicap souhaitant profiter de cet élan. L’emploi dans les marchés relatifs à l’accueil des Jeux sera favorisé ainsi que les initiatives entrepreneuriales de personnes en situation de handicap avec Paris & Co.
Programme pour les volontaires en situation de handicap
Environ 50 000 volontaires accompagneront l’organisation des Jeux. Ces volontaires seront les Ambassadeurs de Paris en 2024. Il sera lancé en 2021 le projet « volontaires en situation de handicap » dont la démarche sera étendue, en lien avec Paris 2024, au programme des volontaires des Jeux. Celle-ci sera prolongée durablement dans le cadre de la communauté des Volontaires de Paris qui agit en faveur du climat, de la propreté, de la participation citoyenne ou encore de la lutte contre l’exclusion. En vue d’assurer une expérience complète et de qualité pour tous, les Jeux olympiques et paralympiques devront être conçus universellement. C’est le sens du soutien parisien à l’organisation des Jeux paralympiques afin d’organiser la Ville et de la concevoir durablement comme une destination touristique bienveillante et accessible à toutes les personnes en situation de handicap. Cette expérience des spectateurs et visiteurs deviendra au quotidien celle des Parisiennes et des Parisiens.

HUA : des solutions innovantes pour les personnes en situation de handicap

La Ville s’est engagée en 2019 dans une stratégie d’innovation durable et inclusive pour favoriser la mise en œuvre du programme héritage des Jeux. Cela s’est traduit par un soutien à la création par Paris & Co de l’incubateur HUA (Handic’Up Access), dédié à l’innovation technique et sociale au service des personnes en situation de handicap et de leurs aidants. L’incubateur coopérera avec le Lab d’APF-France handicap et avec d’autres acteurs de l’innovation afin d’assurer un soutien complet aux démarches innovantes. Cette collaboration visera également la promotion des projets entrepreneuriaux portés par des personnes en situation de handicap.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations