Ouvrir la recherche
Focus

Paris 2024 : pour des Jeux inclusifs et accessibles

Mise à jour le 15/12/2020
Près de 350 000 visiteurs en situation de handicap seront accueillis à Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques en 2024. Les Jeux permettront d'accélérer la mise en accessibilité de la capitale et de développer la pratique parasportive.
Paris inclusive et accessible. Voici un des slogans que souhaitent porter haut et fort les organisateurs et la Ville de Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques en 2024.
Ainsi, près de 350 000 visiteurs en situation de handicap seront accueillis à Paris. Les Jeux seront l’occasion de démontrer le savoir-faire de Paris en matière d’organisation de grands évènements sportifs et, surtout, sa capacité à mobiliser toutes les forces de la société parisienne pour une ville écologique, solidaire et engagée.

Cette vidéo est hébergée par dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Un projet au bénéfice des habitants

Handisport tennis de table
Les Jeux constituent une opportunité pour faire de Paris une ville plus inclusive.
Sophie Robichon / Ville de Paris
À travers le programme héritage « Transformations olympiques », la Ville souhaite réaffirmer son engagement à faire de cet événement un projet commun au service des habitants et dont les bénéfices perdureront bien au-delà de 2024.
La force des Jeux, de même que l’élan qu’ils procurent, constituent une opportunité extraordinaire pour faire de Paris une ville plus inclusive qui contribuera durablement à l’épanouissement des Parisiennes et Parisiens en situation de handicap ainsi que celui de toutes les personnes qui viennent travailler à Paris ou visiter la ville.
La Ville de Paris est ainsi déterminée à accélérer les efforts de la collectivité pour conduire un projet pensé pour et avec les personnes en situation de handicap. Elles sont les mieux placées pour faire des Jeux le moteur du changement de nos représentations collectives sur le handicap et pour faire évoluer notre société.
Signe de cette mobilisation, le Conseil de Paris s'engage pour la signature de 8 conventions qui vont enclencher cette dynamique, en collaboration avec Paris 2024, le Comité paralympique sportif français, l’APF France Handicap, les Comités départementaux Handisport et sport adapté ainsi que l’association ASEI, qui accompagne enfants et adultes dans leur parcours d’insertion.

Un accélérateur pour l'accessibilité

Des quartiers pilotes d'accessibilité augmentée
Des quartiers pilotes d'accessibilité augmentée
Ville de Paris
Cette stratégie se rassemble autour de trois ambitions fortes. La première est de mettre les Jeux au service de la mise en accessibilité de Paris. Quinze quartiers pilotes, situés autour des sites olympiques et paralympiques parisiens, de grandes gares et de places, permettront à tous les publics d’accéder d'ici 2024, sans empêchement dans les cheminements, à un ensemble complet de services de proximité : hôtels, commerces, écoles, services de santé, services administratifs, culturels ou sportifs. L’association APF-France handicap sera, avec d’autres, mobilisée pour apporter sa connaissance du handicap sous toutes ses formes. Cette démarche de conception universelle sera, à l’issue des Jeux, étendue progressivement à l’ensemble de Paris.
Les dispositifs en matière de mobilité prévus pour la tenue des Jeux seront pérennisés pour constituer également un héritage positif pour les personnes à mobilité réduite. Le renouvellement des taxis avec la conversion des véhicules propres utilisés pour les Jeux sera opéré, tout comme la flotte de véhicules dédiés au transport des visiteurs en situation de handicap. Le périphérique transformé pour les Jeux grâce au dispositif des Voies olympiques permettra de dédier une voie aux déplacements vertueux, incluant le transport des personnes en situation de handicap. Les solutions de mobilités actives et d’utilisation des pistes cyclables déployées seront accessibles à tous et pérennisées.
La Ville s’est engagée en 2019 dans une stratégie d’innovation durable et inclusive pour favoriser la mise en œuvre du programme héritage des Jeux. Cela s’est traduit par un soutien à la création par Paris & Co de l’incubateur HUA (Handic’Up Access), dédié à l’innovation technique et sociale au service des personnes en situation de handicap et de leurs aidants. L’incubateur coopérera avec le Lab d’APF-France handicap et avec d’autres acteurs de l’innovation afin d’assurer un soutien complet aux démarches innovantes. Cette collaboration visera également la promotion des projets entrepreneuriaux portés par des personnes en situation de handicap.
En adaptant l'environnement, le quotidien de toutes celles et tous ceux qui connaissent des difficultés pour se déplacer dans la ville, pour s’y repérer ou tout simplement pour s’y sentir bien sera amélioré. Alors que le vieillissement de notre population est une réalité, la Ville permettra de garantir une autonomie qui bénéficiera à toutes les personnes âgées. Ce droit à l’autonomie est un des moteurs de l’héritage des Jeux.

Permettre l'accès à une pratique sportive régulière

Le développement d'une offre sportive pour toutes les personnes en situation de handicap
Ville de Paris
La deuxième ambition sera de permettre l’accès à la pratique sportive régulière, qui est un facteur de santé, de bien être, de confiance en soi et donc d’insertion et d’inclusion. Pour que tous puissent en bénéficier, Paris sera une ville plus parasportive avec l’objectif de quadrupler le nombre de licenciés, qui est actuellement de 1200. Il a été lancé le réseau des clubs paraccueillants qui permettra à l’ensemble des personnes en situation de handicap de pratiquer une activité sportive, de l’initiation jusqu’au haut-niveau en passant par le loisir, en s'appuyant sur des clubs sportifs volontaires pour créer et développer des sections parasports et les filières qui permettront un accompagnement des publics en situation de handicap.
Le Comité paralympique et sportif français (CPSF) et le Comité d’organisation Paris 2024 sont partenaires de la Ville pour ce projet. Sont également mobilisés tous les acteurs parasportifs, médicaux et médico-sociaux afin de garantir la continuité de la pratique et un maillage sur l’ensemble du territoire.

Nouveaux espaces de pratique pour le parasport

De nouveaux espaces de pratique de proximité seront créés pour le parasport. Des salles d’activités physiques adaptées (SAPAS) seront installées au sein d’établissements sociaux et médico-sociaux partenaires. Ces salles ainsi que des installations sportives scolaires seront mises à disposition en dehors des temps scolaires afin d’offrir de nouveaux créneaux aux associations accueillant les personnes en situation de handicap. La Ville accompagnera les clubs parisiens pour développer un réseau d’excellence afin de faire émerger nos champions de demain.
À travers Paris excellence parasport (PEPS) et le dispositif de La Relève, la Ville accompagnera le parcours de tous les parathlètes souhaitant s’engager dans un projet parasportif d’excellence.
Avec les Jeux, la Ville construira l’Arena Porte de la Chapelle et rénovera le stade Pierre de Coubertin pour en faire deux équipements exemplaires et novateurs en termes de d'accessibilité universelle. La Ville étudiera la transformation du Centre sportif Georges Carpentier pour en faire un véritable Centre de performance parasportive.
Pour s'ouvrir sur le handicap dès le plus jeune âge, la Ville renforcera la dimension parasportive des Jeux sportifs scolaires et permettra les rencontres entre les enfants des écoles et établissements sociaux et médico-sociaux afin que chacun découvre les différences des uns et des autres et vive collectivement l’expérience olympique et paralympique.
Paris est une terre d’événements sportifs. Elle doit devenir une terre d’événements parasportifs. Autour des Jeux paralympiques, une stratégie d’accueil de ces événements sera développée avec, notamment, l’objectif de faire du Handisport Open Paris un événement international majeur, et d’accueillir en 2023 les Championnats du monde d’athlétisme handisport.

Un moteur pour la participation des personnes en situation de handicap

Une expérience des Jeux accessible à tous
Une expérience des Jeux accessible à tous
Ville de Paris
La troisième ambition sera de s'appuyer sur cette programmation évènementielle et sur les Jeux pour en faire des moteurs de la participation à la vie de la Cité de toutes les personnes en situation de handicap. À l’aide d’une programmation sur trois ans, l’Olympiade culturelle va générer des effets structurants sur la politique culturelle parisienne. Les personnes en situation de handicap font partie des publics les plus éloignés de l’offre et de la production culturelles. Seront soutenus les projets d’artistes en situation de handicap, les projets favorisant la représentation de tous les types de handicap et les projets de mise en accessibilité des équipements pour que le pouvoir émancipateur de la culture profite à toutes et tous.

150 000 emplois pour les Jeux

Les Jeux auront directement mobilisé 150 00 emplois à l’issue de l’événement. Paris va proposer, en collaboration avec APF-France handicap, avec Paris 2024 et avec d’autres partenaires, des formations et des parcours d’accès à l’emploi pour toutes les personnes en situation de handicap souhaitant profiter de cet élan. L’emploi dans les marchés relatifs à l’accueil des Jeux sera favorisé ainsi que les initiatives entrepreneuriales de personnes en situation de handicap avec Paris & Co.

Programme pour les volontaires en situation de handicap

Environ 50 000 volontaires accompagneront l’organisation des Jeux. Ces volontaires seront les Ambassadeurs de Paris en 2024. Il sera lancé en 2021 le projet « volontaires en situation de handicap » dont la démarche sera étendue, en lien avec Paris 2024, au programme des volontaires des Jeux. Celle-ci sera prolongée durablement dans le cadre de la communauté des Volontaires de Paris qui agit en faveur du climat, de la propreté, de la participation citoyenne ou encore de la lutte contre l’exclusion. En vue d’assurer une expérience complète et de qualité pour tous, les Jeux olympiques et paralympiques devront être conçus universellement. C’est le sens du soutien parisien à l’organisation des Jeux paralympiques afin d’organiser la Ville et de la concevoir durablement comme une destination touristique bienveillante et accessible à toutes les personnes en situation de handicap. Cette expérience des spectateurs et visiteurs deviendra au quotidien celle des Parisiennes et des Parisiens.

Le projet Paris + Inclusive

Partie rédigée en FALC, version simplifiée permettant de faciliter la lecture de personnes dyslexiques, malvoyantes mais aussi de personnes étrangères maîtrisant mal une langue, personnes illettrées, personnes âgées, d'enfants du primaire.

Les jeux paralympiques sont les jeux olympiques pour les personnes en situation de handicap. Pour organiser les jeux, Paris a un projet qui s'appelle Paris + Inclusive.
Paris veut profiter des jeux olympiques et paralympiques pour rendre la ville plus accessible et inclusive.
Rendre la Ville plus accessible et inclusive veut dire que :
  • Paris veut que tous les habitants participent aux projets de la ville
  • Paris veut aider les personnes en situation de handicap à participer aux projets de la ville
  • Paris veut adapter la ville pour les personnes en situation de handicap
350 000 personnes en situation de handicap vont venir aux jeux en 2024. C’est beaucoup de personnes. Les personnes en situation de handicap ont les mêmes besoins que tout le monde pour se déplacer, apprendre, travailler, faire du sport.
Paris doit être une ville accessible et inclusive pendant les jeux en 2024. Elle doit rester une ville accessible et inclusive après les jeux. Pendant les jeux tous les pays du monde vont regarder Paris. Elle doit montrer au monde une ville unie. Paris doit montrer au monde une ville où chaque personne à sa place. Pour y arriver nous devons travailler tous ensemble avec les personnes en situation de handicap. Ensemble nous allons changer le regard sur le handicap !
Le projet Paris +Inclusive est de faire de Paris une ville nouvelle, une ville accessible, une ville de conception universelle, c’est à dire l’accès à tout pour tous.
Ce projet est fait pour les personnes en situation de handicap et avec les personnes en situation de handicap. Ce projet a pu être mis en place grâce à Jacques Galvani et Pierre Rabadan mais également aux organismes spécialisés du sport et du handicap.
Le projet Paris+ Inclusive a 3 programmes :

Premier programme

Pour ce premier programme nous allons travailler avec l’association APF France Handicap. Nous allons aussi travailler avec d’autres associations de différents handicaps handicap moteur, sensoriel, Intellectuel ou psychique.
15 quartiers de la Ville de Paris seront adaptés pour les jeux 2024. La Ville de Paris va continuer petit à petit à adapter tous les autres quartiers après les jeux. Les personnes en situation de handicap vont pouvoir utiliser facilement tous les services des quartiers comme :
  • les transports
  • les écoles
  • les commerces
  • les hôtels
  • les services administratifs
  • les clubs de sports
  • les théâtres, les musées
Pendant les jeux, la ville de Paris va prévoir des adaptions pour les personnes à mobilité réduite comme :
  • des voitures adaptées pour le transport des personnes
  • des pistes cyclables
  • des voies spéciales sur le périphérique
Après les jeux, la Ville de Paris veut garder ces adaptations. Ces adaptations vont aider les personnes en difficultés pour se déplacer et aider les personnes âgées à être plus autonomes.

Deuxième programme

Nous allons permettre à toutes les personnes en situation de handicap d’avoir une activité sportive régulière. Nous allons aider les sportifs en situation de handicap à devenir des sportifs de haut niveau c’est à dire des champions. Nous voulons augmenter le nombre de personnes en situation de handicap inscrit dans les clubs de sport Parisien.
Aujourd’hui 1 200 personnes sont inscrites dans les clubs de sport. Nous voulons augmenter ce nombre à 4 800 personnes inscrites.
Marie-Amélie Le Fur et Tony Estanguet sont des grands sportifs de haut niveau qui vont nous aider dans ce programme.

Comment y arriver ?

Les clubs sportifs vont s’adapter pour accompagner et accueillir beaucoup plus de personnes en situation de handicap. Des salles d’activités sportives adaptées seront créées dans les établissements spécialisés comme les foyers, les Instituts médico- éducatifs (IME), les établissements et services d'aide par le travail (ESAT).
Les établissements spécialisés pourront utiliser les salles de sport des écoles. Des rencontres sportives avec les enfants des écoles et les personnes en situation de handicap seront organisées pour mieux comprendre la différence. Le centre sportif Georges Carpentier va être transformé et deviendra un grand centre parasportif pour les sportifs de haut niveau.

Troisième programme

Les personnes en situation de handicap participeront à l’événement. Les jeux olympiques et paralympiques ne sont pas uniquement du sport. Il s'agit aussi d'événements artistiques et culturels.
À partir de 2021 et pendant 3 ans, « L’Olympiade culturelle » va être organisée. Il s'agit d'une grande fête artistique organisée partout en France. Tous les artistes peuvent participer. Des artistes connus ou pas connus. Les personnes en situation de handicap pourront participer à l’Olympiade et montrer leur talent d’artiste.
Les jeux olympiques et paralympiques ce n’est pas que du sport, c’est aussi de l’emploi. Avec les jeux olympiques il y aura du travail pour beaucoup de personnes. Les personnes en situation de handicap vont pouvoir avoir un travail.
En 2024, pour organiser les jeux il faudra beaucoup de personnes volontaires. Les personnes en situation de handicap vont pouvoir être volontaires.
À partir de 2021, il y aura le projet « Volontaires en situation de handicap » pour :
  • accueillir les visiteurs
  • informer les visiteurs
  • orienter les visiteurs
  • accompagner les visiteurs
Paris sera une ville accueillante et accessible pour toutes les personnes en situation de handicap.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.