Ouvrir la recherche
Focus

À Crimée, une épicerie qui fait du lien

Mise à jour le 31/03/2021
Ouverte quelques semaines avant la crise sanitaire en février 2020 avec le soutien du Budget participatif, l'épicerie solidaire Crimée (19e) fête son premier anniversaire. Focus sur une structure aux enjeux autant économiques que sociaux.
Au sein du centre d'hébergement Crimée (166, rue de Crimée) se trouve depuis un an une nouvelle épicerie solidaire. Soutenue par le Budget participatif 2019, la structure accueille les bénéficiaires (personnes ou familles sans ressources) orientés par les acteurs sociaux du 19e ou du Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP), à raison de deux journées par semaine.
Pour s'inscrire

Si vous souhaitez orienter une personne vers l’épicerie solidaire, adressez-vous par mail à l’adresse : pnfic-ppe-rcvprevr-fbyvqnver-fhviv-fbpvny@cnevf.se[casvp-ccr-epicerie-solidaire-suivi-social puis paris.fr après le signe @].

Une bouffée d'air pour ces familles

Le concept de l'épicerie est de proposer des produits à des tarifs très inférieurs à leur valeur marchande, environ 10% à 30% des prix du marché. "Cela permet aux bénéficiaires, suivis par les travailleurs sociaux, de faire leurs courses pour un budget abordable et d’être en mesure d’assumer d’autres dépenses. Nous essayons de nous rapprocher d’un commerce classique en termes d’approvisionnement, de diversité et de qualité des produits, en proposant notamment des fruits et légumes frais, du poisson, etc, avec plusieurs références par produit. Nous proposons donc beaucoup d’alimentaire mais aussi des produits d’entretiens, d’hygiène pour bébé, des vêtements et un peu de fournitures scolaires", explique Marie Ceysson, directrice adjointe du centre d'hébergement Crimée.
L'épicerie récupère ses produits de diverses sources d'approvisionnement : collecte d’invendus alimentaires, collectes en magasin, dons d’entreprises ou encore des achats auprès d’acteurs de l’aide alimentaire… Parmi les bénéficiaires, Zineb, mère de 3 enfants, y fait ses courses depuis trois mois. "J’ai découvert l’endroit par le biais de mon assistante sociale. J’y fais toutes mes courses alimentaires de base et je complète ailleurs pour certains produits frais comme le fromage ou les yaourts. J’ai trois enfants donc beaucoup de courses à faire et ce lieu est un vrai coup de pouce. Je paie un paquet de riz ou une bouteille d’huile cinq fois moins cher qu’ailleurs."
Comme pour les autres personnes fréquentant l'épicerie, cela lui permet de pouvoir payer ses factures sans avoir à se priver de certaines choses à côté, comme "des paquets de céréales pour mes enfants ou des produits d’hygiène".

Du lien social fort dans l'épicerie

En plus de l'aide économique, l'épicerie solidaire Crimée joue un rôle social important. Elle met en place des ateliers autour de questions comme le "cuisiner sain", les éco-gestes, l’alimentation, l’anti-gaspillage, le recyclage, afin de développer un lien avec les usagers. Le magasin s’appuie notamment sur la mobilisation de professionnels, d’un public en insertion professionnelle, des bénéficiaires eux-mêmes et de bénévoles pour créer un espace des plus accueillants. "Nous sommes aussi là pour tisser des liens. Au départ les usagers semblent réticents, fermés, mais on finit par plaisanter et rire ensemble. C’est important de leur donner le sourire", estime Pauline Harpet, agente administrative au centre d'hébergement d'urgence Stendhal et mobilisée à l'épicerie solidaire.
Cette quête de lien social, l'épicerie Crimée la trouve grâce à l'implication de ses bénévoles. Certains bénéficiaires du lieu font eux-mêmes partie de cette équipe de volontaires pour aider aux courses, organiser activités parents/enfants, sensibiliser à l’achat de produits frais ou offrir leurs conseils (lire une étiquette, comparer les prix, etc.).
Ce sont également les missions de Frédéric, jeune retraité, et Sonia, anciennement dans la petite enfance, tous deux bénévoles à l'épicerie. Le duo s'occupe notamment du rayonnage, du réassortiment et de l’inventaire. "Donner son temps et son savoir-faire à des gens qui en ont besoin, c’est essentiel !"
Initiée dans le cadre d'une démarche d'aide économique, l'épicerie solidaire Crimée a pris une envergure véritablement sociale en créant du lien avec ses bénéficiaires. Et après un an d'existence, c'est une réussite.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations