Évènement

Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l'art contemporain

Du jeudi 8 juin au dimanche 5 novembre 2023
Ron Mueck, Mass (2017) Vue de l’exposition Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l’art contemporain
La Fondation Cartier pour l’art contemporain invite le sculpteur australien Ron Mueck à exposer un ensemble d’œuvres jamais montrées en France aux côtés d’œuvres emblématiques de sa carrière. Les publics découvriront son installation monumentale Mass (2017), présentée pour la toute première fois hors d’Australie, ainsi qu’une sculpture de grande dimension conçue pour l’occasion.
Par son échelle et sa facture, l’installation monumentale Mass marque un nouveau jalon dans la carrière de Ron Mueck. Cette œuvre commandée par la National Gallery of Victoria (Melbourne, Australie) en 2017, est la plus grande qu’il ait jamais réalisée. Composée de cent gigantesques crânes humains, Mass est reconfigurée par l’artiste en fonction de l’espace pour chaque présentation. Elle offre une expérience physique et psychique fascinante qui nous amène à contempler les notions fondamentales de l'existence humaine. Son titre donne à lui seul une idée de la polysémie de l’œuvre. Le mot anglais « mass », signifiant à la fois un amas, un tas, une foule mais aussi une messe, est une source d’interprétations propres à chaque visiteur. L’iconographie du crâne, elle-même, est ambigüe. Si l’histoire de l’art l’associe à la brièveté de la vie humaine, elle est aussi omniprésente dans la culture populaire.
Pour l’artiste, « le crâne humain est un objet complexe, une icône puissante, graphique, que l’on identifie immédiatement. Familier et étrange à la fois, il rebute autant qu’il intrigue. Il est impossible à ignorer, accaparant inconsciemment notre attention ». Les crânes se présentent comme un groupe, une somme d’individus qui s’impose au visiteur. En cela, Mass se distingue des précédentes œuvres de Ron Mueck qui avait, jusqu’alors, toujours représenté l’être humain dans son individualité.
Également exposé pour la première fois en France, Dead Weight (2021), un crâne en fonte de près de deux tonnes, contraste avec ses œuvres habituellement naturalistes. Les traces du moulage de cette sculpture demeurent, l’artiste ayant volontairement laissé les marques de sa fabrication et la nature brute du matériau parler d’elles-mêmes.
L’exposition dévoilera également une spectaculaire sculpture représentant un groupe de chiens menaçants, créée spécialement pour l’occasion, dont Ron Mueck nourrissait déjà le projet lorsqu’il préparait son exposition monographique à la Fondation Cartier en 2013.
Ron Mueck, En Garde (2023) Vue de l’exposition Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l’art contemporain
Ron Mueck, En Garde (2023) Vue de l’exposition Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l’art contemporain
Crédit photo : Photo © Marc Domage
Ron Mueck
Né en 1958 à Melbourne et vivant au Royaume-Uni depuis 1986, Ron Mueck développe une oeuvre qui touche à l’universel et renouvelle profondément la sculpture contemporaine. Il crée des oeuvres aux dimensions surprenantes et empreintes d’une inquiétante étrangeté. De nombreux mois, et parfois plusieurs années, lui sont nécessaires pour créer chacune de ses sculptures. Ron Mueck a réalisé en un peu plus de 25 ans un corpus de quarante-huit oeuvres, dont les dernières sont achevées au printemps 2023 pour l’ouverture de l’exposition.
La Fondation Cartier a été la première institution française à accueillir une exposition personnelle de Ron Mueck en 2005, avant de lui consacrer une exposition plus complète en 2013. Ces deux expositions ont donné lieu à plusieurs acquisitions et la Fondation Cartier demeure aujourd’hui l’unique institution française à posséder des œuvres de Ron Mueck dans sa collection. L’exposition sera ensuite présentée à Triennale Milano de décembre 2023 à mars 2024 dans le cadre du partenariat entre la Fondation Cartier et l’institution milanaise.
Mise à jour le 20/06/2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations