Ville de Paris

Évènement

Guerre en Ukraine : femmes artistes en résistance

Le jeudi 9 mars 2023
Cet évènement fait partie de Culture et égalité femmes-hommes
Conférence dans le cadre des "Jeudis de l'actualité"
« Cette guerre est une guerre des cultures », déclarait Olga Sagaidak, représentante de l’Institut Ukrainien en France et réfugiée ukrainienne à Paris depuis mars 2022, dans une interview pour l’ICNC (International Center on Nonviolent Conflict).
Depuis le début de la guerre en Ukraine, des civils occupent des sites culturels et évacuent, dans la plus grande discrétion et parfois au milieu des bombardements, les collections des musées d’art, pour leur permettre d’échapper à la destruction et au pillage.
En France, des artistes réfugiés se mobilisent pour amplifier la voix des Ukrainiens à travers l’art, protéger leur patrimoine culturel et leur identité nationale. Telle est la vocation du Printemps Ukrainien, cycle d'événements initié par Olga Sagaidak.
Nous recevrons à ses côtés Olena Fokova, photographe ukrainienne réfugiée à Paris, et Agnieszka Zuk, autrice et traductrice polonaise installée en France. Ensemble, elles tentent de documenter et de faire entendre l’histoire des femmes ukrainiennes exilées en France, entre rupture et recommencement, entre force et fragilité, comme un écho à l’histoire d'Europe Centrale et Orientale.

Olga Sagaidak est responsable du projet « Printemps Ukrainien » au Centre culturel d’Ukraine en France et représentante officielle de l’Institut ukrainien en France. Elle est également co-fondatrice et cheffe de projets culturels à la fondation caritative Dofa Fund en Ukraine.
Olena Fokova est une photographe originaire de Bucha en Ukraine. Dans son travail, elle mêle la photographie d’art aux sujet sociaux. Elle travaille régulièrement avec des personnes handicapées, d’apparence atypique, des enfants souffrant de troubles neurologiques complexes ou atteints de cancer. Elle vit en France avec sa fille depuis mars 2022
Agnieszka Żuk est autrice, enseignante et traductrice littéraire. Elle a écrit pour diverses revues en France et en Pologne et a dirigé l’anthologie de littérature polonaise Venise/Varsovie publiée par la revue bilingue MEET en 2016. Elle a également conçu et dirigé Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne (éditions Noir et Blanc, 2019), ouvrage collectif qui rassemble les textes de 17 intellectuels polonais et ukrainiens. Depuis mars 2022, elle recueille des témoignages de femmes ukrainiennes qui ont fui la guerre et se sont installées en France.
Mise à jour le 24/01/2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations