Ville de Paris

Évènement

Expo, docus et rencontres autour de l'exil au Transfo, centre culturel d'Emmaüs Solidarité

Du jeudi 2 février au jeudi 6 avril 2023
C'est un dur métier que l'exil, n'est-ce pas ? Alors qu’un nouveau projet de loi sur l’immigration sera débattu cette année, Transfo, centre culturel d'Emmaüs Solidarité, invite l’artiste Nil Yalter et le photoreporter Abdul Saboor, et lance un programme participatif de rencontres sur l’accueil en France.

Exposition
Artiste française d’origine turque, Nil Yalter présente C’est un dur métier que l’exil, (1977/2023) un collage de photographies, une citation et des conversations enregistrées sur vidéo avec des femmes et des familles immigrées du Portugal et de Turquie. Comme un geste récurrent, ce collage a été réalisé dans de nombreux lieux publics et artistiques depuis sa création.
Photoreporter afghan, Abdul Saboor est membre de l’Atelier des Artistes en Exil. À Calais, Dunkerque ou Grande-Synthe il est allé prêter main-forte aux migrants et documenter leur quotidien. Appareil photo en main, il applique cette démarche documentaire aux personnes qu’il rencontre, faisant leur connaissance, en les mettant à l’aise devant l’objectif.
Sélection documentaire
Chargée de mission au sein de la Fédération des Acteurs de la Solidarité d’Île-de-France qui regroupe 165 associations œuvrant pour l’inclusion sociale, Clotilde Hoppe est spécialisée dans les domaines de l’asile et des réfugié.e.s, ainsi que des droits des étrangers.
Programme de rencontres

Transfo lance un appel à participation aux citoyens engagés, aux bénévoles et aux professionnels agissant pour la solidarité, aux artistes et aux institutions culturelles, pour aborder ensemble ce « dur métier » qu’est l’exil.

Du 2 février au 6 avril 2023, chacun peut proposer un petit format de rencontre qui favorise la participation de tous :
→ une lecture, un débat, une projection (film, diaporama…), un concert, une représentation, un atelier participatif…
→ dans l’auditorium (50 places assises, équipé pour la projection)
→ la salle d’ateliers (25 places assises)
→ ou sous la verrière, espace modulable de rencontres (70 places) partagé avec les résidents et les équipes du centre d’hébergement d’urgence.

Les événements seront programmés en accord avec l’équipe socioculturelle d’Emmaüs Solidarité :
• selon des conditions d’accessibilité et de gratuité pour le public
• avec le soutien matériel et humain des équipes salariées et bénévoles de l’association.

Pour proposer une rencontre : yrgenafsb@rzznhf.nffb.se[letransfo puis emmaus.asso.fr après le signe @]

Mise à jour le 24/01/2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations