Ouvrir la recherche
Actualité

Un nouveau départ pour la Ressourcerie créative du 14e

Mise à jour le 10/12/2020
Cet automne, la Ressourcerie créative a quitté les Grands Voisins pour rejoindre ses nouveaux quartiers au 95, avenue du Général Leclerc, toujours dans le 14e. Si l’adresse change, l'âme du lieu perdure.
325 m2 répartis sur deux étages. Une boutique, une salle de tri, des bureaux, un local pour les ateliers créatifs, voici le nouvel espace de la Ressourcerie créative. L'association était auparavant installée aux Grands Voisins, lieu solidaire établi dans l'ancien hôpital Saint Vincent de Paul, en pleine réhabilitation. Elle y reviendra dans 3 ans, dans un bâtiment tout neuf, une fois les travaux de l’écoquartier terminés.
D'ici là, Sabine Arondelle, la co-fondatrice, a prévenu les habitué·e·s, "nous déménageons à deux pas", et espère aussi rallier de nouveaux client·e··s à sa cause: "je dis à celles et ceux qui n’ont pas encore poussé la porte d’une ressourcerie de venir voir ! C'est un endroit où il faut amener ses enfants pour les sensibiliser dès le plus jeune âge".

L'entraide comme maitre mot

Car la Ressourcerie créative n'est pas une boutique comme les autres, elle allie action sociale et environnementale. Ici, il y a 8 salariés à plein temps dont deux ex-résident·e·s des Grands Voisins et un ancien sans domicile fixe, 70 bénévoles régulier·e·s et 250 tonnes de dons chaque année, réutilisées à 85%. Côté insertion, les histoires de Tonyo et Rally, salarié·e·s de la boutique, illustrent bien l’utilité du lieu.
Originaire d'Afrique, Rally est arrivée par bateau en Espagne. Hébergée par l'association Aurore aux Grands Voisins, elle est embauchée à la Ressourcerie et a pu bénéficier d'une procédure de régularisation par le travail, "Le compte est bon, il lui fallait 24 fiches de paye » se réjouit Sabine, "mais pour le moment, avec le Covid compliqué d'obtenir un rendez-vous à la préfecture pour la délivrance de ses papiers".
Laila, la mascotte de la Ressourcerie créative du 14e
Laila, la mascotte de la Ressourcerie créative du 14e
François Grunberg / Ville de Paris
C'est un peu ça l'histoire de la Ressourcerie, l'entraide, la solidarité, les rencontres. Laïla, la mascotte de la boutique, attend les visiteur·euse·s sur le pas de la porte. "C'est la chienne de Tonyo", indique Sabine. Bénévole pendant 6 mois à la ressourcerie du temps des Grands Voisin, il a finalement pu être embauché comme agent d'accueil. "Il m'avait dit habiter au Crous, "je pensais qu'il avait une chambre. En fait il vivait sur les marches".
Plus qu'un travail, Tonyo et Laïla ont trouvé un toit la Ressourcerie. "Le problème" se désole Sabine, "c'est que les Grands Voisins ont fermé et il se retrouve de nouveau à la rue dans 3 semaines". Elle remue ciel et terre pour tenter de trouver une solution, malheureusement ralentie par des incohérences et lenteurs administratives.

Une Ressourcerie, kesako?

Les ressourceries collectent par secteur et fonctionnent par arrondissement. Elles récupèrent aussi tous les encombrants afin de réduire les déchets et les revend, réparés ou relookés, à des prix accessibles pour tou.te.s. La Ressourcerie fonctionne en partie grâce à deux catégories de bénévoles: Les ancien·ne· résidant·e·s des Grands Voisins, et les bénévoles dit "classiques", chômeur·se·s, étudiant·e·s, salarié·e·s, retraité·e·s,… L'idée est que tout ce petit monde monde se côtoie et que des amitiés se créent".

Une dizaine de bénévoles est présente chaque jour

Sabine Arondelle, Co-Fondatrice de la Ressourcerie créative du 14e
« Il faut qu'à 13h le maximum de chose soit remonté de la salle de tri et prêt à la vente en boutique. Au sous-sol, les bénévoles trient. Vêtements, chaussures, bijoux, vaisselles… Il y a même un pôle électro-ménager: "C'est Carlos qui s'en occupe. Il est facteur le matin et teste les appareils l'après-midi. On ne fait pas de grosses réparations, on donne au maximum ce qu'on ne garde pas. Il y a plein de filières et d'associations derrière nous, telle que Amelior, l'association des biffins de Montreuil".

Sabine, cheffe d'orchestre au grand coeur

Dans une ancienne vie, Sabine a travaillé 15 ans dans une grosse agence de communication, "très capitaliste, et à fond dans le marketing. J'avais le sentiment qu'on était en concurrence au lieu d'avancer ensemble". Elle se tourne alors vers le monde associatif, crée un réseau de distribution de fruits et légumes, bosse dans une agence de voyage à vélo.
Sabine Arrondelle, Responsable de la Ressourcerie créative du 14e
Sabine Arrondelle, Responsable de la Ressourcerie créative du 14e
François Grunberg/ Ville de Paris
C'est lors de son passage dans une agence territoriale qui aide les entreprises et les particuliers à faire des économies d'énergie, qu'elle se renseigne sur l'ouverture d'une ressourcerie. Bingo, ce projet voit le jour aux Grands Voisins, où la Ressourcerie créative demeure 5 ans: "Je n'étais pas préparée à la problématique sociale ou à la politique de l'embauche, aux hommes et femmes éloigné·e·s de l'emploi. On a monté des projets, imaginé des choses. Je crois que pour que ça marche, il ne faut pas être une grosse machine, mais que chacun·e se connaisse, se parle. Pour ma part, dans l'associatif, j'ai (re)trouvé de l'humain. C'est parce qu'on est tou·te·s ensemble qu'on va réussir à changer les choses !".
Plus d'infos

Adresse: 95 avenue du Général Leclerc, Paris 75014
Horaires: du mardi au vendredi de 13h à 19h, et le samedi de 11h à 19h, fermeture le dimanche et le lundi.
Les dons se font du mardi au vendredi de 13h à 18h, et le samedi de 11h à 18h
Site web et Facebook.


Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations