Ville de Paris

Actualité

Janvier, le mois sans alcool !

Mise à jour le 27/12/2021
En janvier, faites une pause dans votre consommation d’alcool en participant au Dry January (Défi de Janvier).
Nous sommes nombreux à nous dire que l’on boit parfois un peu trop souvent ou qu’il serait bien de faire un break. Lancée en 2013 par l’organisation Alcohol Change UK afin de réduire les risques liés à l’alcool, le Dry January, ou Défi de Janvier, vous invite à faire une pause dans votre consommation et revoir votre relation à l’alcool.
Quelques semaines suffisent souvent pour casser une habitude… et s’engager dans un rapport peut-être plus modéré et plus sain dans sa consommation à long terme.

La particularité de l’approche du Dry January, c’est qu’elle ne diabolise pas : souvent on reproche à la santé publique d’être moralisatrice, tandis que là il s’agit d’une initiative qui est plutôt ludique, communautaire, avec des défis des uns aux autres…

Docteur Jean-Michel Delile
Psychiatre et président de la fédération addiction
Les règles sont simples : ne pas boire d’alcool à partir de votre heure de lever le 1er janvier et jusqu’à la fin du mois… c’est tout ! Il n’y a pas de « bon point » si on ne boit pas ni de mauvais si on boit : c’est à chacun de faire un choix personnel avec ses propres objectifs et d’en constater les effets. Il ne s'agit pas non plus d'une campagne qui vise les personnes alcoolo-dépendantes.
Arrêter brusquement de boire pour une personne dépendante à l’alcool comporte des risques : il convient de s’adresser à un professionnel.
Et pour aider les participants dans leur défi, ces derniers pourront recevoir des e-mails avec les recettes, les trucs et astuces pour trouver des alternatives à l’alcool, des conseils d’experts, les lieux partenaires… mais aussi trouver du soutien et de l’aide en cas de souci.
Crédit photo : Dry January

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations