Lieu

Square des Missions Étrangères

    Ce jardin est accessible et figure dans un quartier d'accessibilité augmentée (QAA).      
    Ce jardin est accessible et figure dans un quartier d'accessibilité augmentée (QAA).      

Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Mercredi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Jeudi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Vendredi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Samedi
  • 09 h 00 – 20 h 30
Dimanche
  • 09 h 00 – 20 h 30

Sur place

Équipement
  • Points d'eau potable
  • Aire de jeux
  • Terrain de basket
  • Jardin partagé
Infos pratiques
  • Toilettes : oui
  • WIFI : oui
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels

Découvrir

En savoir plus

Vous reconnaîtrez le jardin au buste de Chateaubriand (1948) à la romantique chevelure, réalisé par le sculpteur Gambier, du côté de la rue du Bac. Des petits massifs de fleurs situés de part et d’autre de l’entrée, encadrée par un couple de cerisiers, font écho aux massifs fleuris qui bordent le jardin. Un haut mur peint par Patrice Chanton, en 1995 rappelle l’ombre des marronniers qui ombragent le jardin. Derrière le grand abri, les enfants découvrent un petit bac à sable et des jeux disposés sur un sol souple. Vous apercevrez au fond le terrain de jeux de l’école primaire qui jouxte le jardin, où retentissent les cris joyeux des enfants à l’heure de la récréation.

Un peu d’histoire

Le buste de Chateaubriand n’est pas là par hasard. L’écrivain vécut 10 ans au 120 rue du Bac, en face du jardin, dans l’hôtel de Clermont-Tonnerre, jusqu’à sa mort, en 1848. Il passait le plus clair de son temps à l’Abbaye-aux-Bois où Madame Récamier avait élu domicile. Elle était située à l’emplacement des actuels rue et square Récamier. Chateaubriand y apportait chaque jour des feuillets du manuscrit de son œuvre la plus célèbre, les Mémoires d’outre-tombe, qu’il faisait relire à un cercle d’amis.