Ville de Paris

Évènement

Structural colors

Le mardi 14 juin 2022
La Chaire Beauté·s reçoit Ann Veronica Janssens, María Boto Ordoñez, Heleen Santobin, et Liliana D'Alba pour une conférence interactive.

Présentation

C’est autour de l’expérience sensorielle de la couleur que le Dr. María Boto Ordoñez et Ann Veronica Janssens, artiste plasticienne et professeure à l’École des Beaux Arts de Paris, unissent leurs intérêts et tentent de créer de nouvelles formes de beauté. Chez les êtres vivants, les couleurs proviennent des pigments et des structures. La coloration structurelle produit la couleur par des surfaces microscopiquement structurées en couches suffisamment fines pour interférer avec la lumière visible. Par l’interaction de la lumière, la palette de couleurs naturelles obtenue est plus large que celle obtenue à partir des pigments et est responsable de phénomènes tels que l’iridescence ou les changements rapides de couleur qui se traduisent par un camouflage adaptatif.
Le projet Structural colors a pour objectif de concevoir une palette de couleurs biodégradables et non toxiques d’une beauté innovante, de produire des expériences en couleur sans pigment, d’interroger la question de la beauté de la couleur structurelle sous l’angle de la sensorialité, mais aussi d’interroger ces recherches d’un point de vue philosophique et plastique avec la contribution de chercheurs en sciences exactes, en sciences humaines et en arts plastiques.

Invitées

Ann Veronica Janssens cheffe d'atelier, artiste plasticienne, professeur à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Depuis la fin des années 1970, Ann Veronica Janssens développe un travail expérimental qui met l’accent sur les installations in situ et l’utilisation de matériaux très simples ou intangibles, tels que la lumière, le son ou le brouillard artificiel. L’observateur est confronté à la perception de l’»insaisissable» et à une expérience fugace où il franchit le seuil de la vision claire et contrôlée, c’est une expérience de perte de contrôle, d’instabilité, de fragilité qu’elle soit visuelle, physique, temporelle ou psychologique.
María Boto Ordoñez est chercheuse à la KASK / École des Arts de l’Université de Gand (Belgique). Depuis 2016, María est responsable du KASK Biolab, le laboratoire expérimental pour l’art/le design et la biotechnologie. De 2016 à 2020, elle a étudié les matériaux colorants durables dans le domaine de la biotechnologie en utilisant des microorganismes (microalgues, bactéries, fungi). Ils ont été utilisés non seulement comme source de pigments, mais aussi comme outil pour éliminer les déchets de couleur issus des pratiques de conception (biorémédiation). Au cours de ces recherches, Maria a eu l’occasion de rencontrer Matthew Shawkey et de rejoindre son groupe de recherche sur la coloration structurelle. Depuis 2020, avec Heleen Sintobin, ils étudient le potentiel des nanotechnologies pour créer des couleurs structurelles en utilisant la mélanine comme élément de base.
Heleen Sintobin est une créatrice de mobilier qui possède une formation en architecture d'intérieur. Elle s'inspire de la vie quotidienne et des méthodes de fabrication anciennes et futures. Son travail s'efforce de transmettre le pouvoir des matériaux dans un contexte de design contemporain. Dans sa pratique, elle recherche constamment un équilibre entre les écrits historiques et académiques et la recherche pratique sur les matériaux, les expériences et les accidents heureux. Heleen a obtenu une maîtrise en produits de design au Royal College of Art de Londres. Dans ses fonctions actuelles, elle explore l'avenir de l'artisanat à l'ère numérique.
Liliana D'Alba est biologiste de l'évolution et se passionne pour les formes et les couleurs des animaux. Ses recherches portent sur la relation entre la structure et la fonction des traits phénotypiques. Elle suit une approche intégrative utilisant l'optique, les simulations informatiques, la biologie de terrain et les méthodes comparatives phylogénétiques pour étudier comment les couleurs animales (en particulier les couleurs structurelles) sont produites, comment elles évoluent dans le temps et les fonctions qu'elles remplissent. Elle s'intéresse également au rôle de l'environnement dans le façonnement de la diversité morphologique et fonctionnelle des œufs de vertébrés, qu'elle étudie chez les oiseaux et les reptiles.

Organisation

La conférence aura lieu dans l'amphithéâtre d'honneur des Beaux-Arts de Paris (14, rue Bonaparte 75006 Paris).
Les échanges se tiendront en français et en anglais, avec une traduction simultanée.

Plus d'informations sur les invitées

Cette vidéo est hébergée par vimeo.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Mise à jour le 18/05/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations