Évènement

Rencontre-débat : La criminalité environnementale

Le jeudi 20 octobre 2022
vue sous-marine d'une eau polluée, déchets flottants
Cet évènement fait partie de Les jeudis de l'actualité
« La criminalité environnementale est devenue en quelques années l’une des activités criminelles les plus lucratives au monde. Extrêmement lucrative et peu risquée, elle rapporterait entre 110 et 281 milliards de dollars par an », avertit le site du ministère de l'Europe et des affaires étrangères.
Elle « désigne l’ensemble des activités illégales qui portent atteinte à l’environnement et profitent à certains individus, groupes et /ou entreprises », poursuit-il, avant de distinguer cinq catégories officiellement reconnues : le commerce illégal d’espèces sauvages, l’exploitation forestière illégale, la pêche illégale, le déversement et le commerce illégaux de déchets et substances dangereux et toxiques, l’exploitation et le commerce illégal de minerais.
Les contours et le contenu du phénomène semblent tout à fait clairs. Et s'ils ne l'étaient pas ?
Si une telle conception escamotait au contraire l'essentiel, à savoir la délimitation et la qualification des atteintes au vivant qui méritent d'être rejetées dans l'illégalité, pendant que d'autres seront considérées comme acceptables ?
La séparation entre ce qui doit être toléré ou non ne va en effet pas de soi, encore moins au beau milieu d'un bouleversement écologique… Comment est fixée la limite entre les pollutions ou les dégradations légitimes et illégitimes ?
Qui la trace, cette limite, et selon quels critères, quelles conventions, quels principes ?
À partir de quelles croyances, en fonction de quelles stratégies ?
Quels intérêts se trouvent par là menacés ou au contraire ménagés ?
C’est autour de ces questions brûlantes que cette rencontre propose de débattre.
Avec Grégory Salle, directeur de recherche au CNRS, affecté au Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé), situé au sein de l'Université de Lille.
Mise à jour le 08/09/2022

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !