Évènement

« Le Syndrome d’Hercule », la comédie musicale qui nous plonge dans la mythologie

Du samedi 23 mars au dimanche 12 mai 2024
Découvrez le mythe des douze travaux d’Hercule transposé à notre époque dans une comédie musicale qui aborde la mythologie de façon ludique et accessible dès 6 ans. On l’a vue, on a aimé et ses mélodies nous trottent encore dans la tête.

De quoi ça parle ?

Mademoiselle Lapythie est hypnothérapeute et soigne ses patients grâce à la mythologie. Un jour, un homme arrive dans son cabinet par hasard. Il s’avère que ses angoisses et phobies en font le patient idéal pour l’hypno-mytholo-thérapiste. Pour le guérir de ses douze peurs (comme le nombre de travaux effectués par Hercule), une seule solution : avec les séances d’hypnose, il va devoir accomplir les travaux du héros mythologique… dans son quotidien.

L’avis de la rédaction

Les lumières de la salle s’éteignent, le silence se fait et c’est parti pour plus d’une heure de spectacle où dialogues et musique se mêlent pour le plus grand bonheur de l’auditoire. Pourtant, dès les premières minutes, lorsque l’on comprend que la scène se joue dans un cabinet de psy, on se demande si les thèmes qui seront abordés sont vraiment destinés à un jeune public. Le personnage de Blaise n’a pas d’amis, craint tout ce qui l’entoure, ne supporte pas la saleté, n’arrive pas à aller vers les autres et dit lui-même qu’il est fichu.
Mais nos doutes disparaissent dès la première chanson entonnée, dont les paroles légères et rythmées apportent une touche d’humour à la situation. Les enfants se laissent emporter dans cette joyeuse thérapie et réalisent que les grands aussi peuvent avoir peur du noir… Du rock à la pop en passant par la musique classique et le rap, les deux protagonistes nous font partager leurs états d’âme avec une énergie communicative et de très belles voix.
Les douze travaux d’Hercule, représentés sur un tableau posé dans un coin de la scène, sont cochés au fur et à mesure que Blaise réussit ses « défis ». Ainsi, la mission d’Hercule de tuer le lion de Némée correspond pour Blaise à vaincre sa phobie des chats, le nettoyage des écuries d’Augias se rapporte à son aversion au ménage ou encore la capture du taureau crétois au fait d’affronter son patron. De manière très pédagogique et ludique, on plonge dans la mythologie grecque et on réalise que la persévérance et la confiance en ses capacités permettent de faire de grandes choses, tout comme Hercule avec ses douze travaux.
Rires, chansons et émotion sont au programme de cette comédie musicale que l’on vous conseille grandement de découvrir avec des enfants d’au moins 6 ans.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Mise à jour le 02/04/2024

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations