Évènement

Futur rétrograde avec Artagon Pantin chez Lafayette Anticipations

Le samedi 27 avril 2024
Que nous réserve le futur et comment composer avec les fluctuations d'un monde sans cesse en évolution ? C'est à partir de ces interrogations existentielles, au cœur de l'exposition Coming Soon, que 8 artistes résident·es de la promotion 2022-2023 d'Artagon Pantin ont conçu des propositions artistiques pour tenter de répondre, chacun·e à leur façon, au besoin de (pré)voir ce qui nous attend.
Au cours de cette soirée pensée comme un festival d'anticipation, le rez-de-chaussée de la Fondation est investi de leurs voix et leurs corps, accueillant une pluralité de formes, de médiums et de manières d'habiter l'espace.

Ce programme de performance, musique, spoken word, poésie, danse et vidéo, offre une ouverture sur les recherches et les préoccupations d'une jeune génération d'artistes. Chaque dispositif propose un dialogue singulier avec le public pour évoquer nos incertitudes et nos espérances d'un temps à venir, tantôt par la parole, par le son, ou le corps en mouvement.

Ismail Alaoui Fdili · Keynote ChatUIGV, conférence performée, 30 min

L'Université Internationale de Gardiennage de Voitures (UIGV) est un projet satirique qui consiste en une université franco-marocaine fictive ayant pour but d'exporter et d'enseigner à l'international le métier de gardien de voitures, un travail précaire répandu dans le Sud global. Il se matérialise sur internet, sur les réseaux sociaux (films parodiques, sites web, interviews) et dans une série de courts métrages, de jeux vidéo en VR et de performances. L'artiste imagine ici une conférence performée sous la forme d'une keynote pour présenter le futur de l'UIGV avec l'introduction de l'intelligence artificielle dans ses méthodes pédagogiques.

Alice Martins · FFOMECBLOT - camoufler, pièce-performance, 25 min
Avec Alice Martins (conception et performance), Jean Thévenin (conception et musique live), Élodie Paul (regard extérieur), Charlotte Pistien, assistée par Jehanne Mabilais (collaboration conception costume et décor)

Comment s'adapter à ce qui nous entoure dans un environnement hostile où les productions humaines ont supplanté le milieu naturel ? C'est à cette interrogation que l'artiste propose de répondre avec sa pièce-performance, qui apparaît comme une tentative presque survivaliste de continuer à habiter le monde. Au fil de la danse, le corps de l'artiste développe une hypersensibilité aux éléments qui l'entourent et se transforme à la façon d'une mue. FFOMECBLOT - camoufler met ainsi en scène un corps qui cherche à dépasser sa forme humaine par des actions de métamorphose.

CHOUF · Dis-moi toi bientôt c'est quand ? Spoken word et musique ambien, 30 min
Avec Lou Fauroux

Cette performance hybride mêle poésie déclamée sur le mode du spoken word et musique ambient jouée à la fréquence de 432 Hz, un mode qui permet de favoriser à l'écouté un état de relaxation et d'introspection. À partir d'une sélection de ses poèmes, choisis en référence au temps qui passe et à ses perceptions, l'artiste explore la notion de futur. Signal déclencheur, "temps" devient un mot-clé qui à chacune de ses prononciations marque le passage d'un texte à un autre, dans une logique de mashup et de montage.

→ Maïa Lacoustille · EHPAD II, oeuvre sonore, 18 min

EHPAD II est un poème qui accompagne la série de sculptures Mummies (2023), ici présenté sous une forme sonore. Évoquant par son titre le nom d'un pharaon fictif, le poème renvoie à la perception de l'au-delà dans l'Égypte Antique et aux notions de naissance, de mort, d'enfance et de vieillesse. Les voix de l'oeuvre mêlent l'anglais et le français, les langues maternelles respectives des deux récitant·es, pour tisser une réflexion sur le matériau du langage parlé. Ces allers-retours entre une langue que l'on sait parler et une autre que l'on ne maîtrise pas révèlent sous un jour différent les mots et les sons. La dimension politique du poème s'incarne à travers cette langue expérimentale. Ces allers-retours entre une langue que l'on sait parler et une autre que l'on ne maîtrise pas révèlent sous un jour différent les mots et les sons. La dimension politique du poème s'incarne à travers cette langue expérimentale capable d'embrasser des identités multiples.

Flora Bouteille (Cie Angels' Front) · die and retry, performance, 1h
Avec Flora Bouteille (direction), Aurore Serra et Dima Emelianenko (performeuses) et Victor Villafagne (création sonore et vidéo live)

die & retry est une performance évolutive qui envisage la notion de futur comme un événement redondant, potentiellement amené à se répéter à l'infini. Elle emprunte son nom au gameplay des jeux vidéo de genre « die and retry » qui obligent le joueur à recommencer encore et encore une action à la mort de son personnage, en apprenant de chaque nouvelle itération, jusqu'à atteindre son objectif. Un dispositif audiovisuel de boucles temporelles retransmises en live dans l'espace invite le public à répondre aux questions des performeur·euses, en influant ainsi (ou non) le déroulement des différentes séquences à la manière d'un algorithme. Cette responsabilité vient interroger les implications morales et politiques de la performance et de ses protagonistes.

→ Céline Fantino · ICE, court-métrage, 10 min

ICE est une vidéo de fiction qui explore le paysage en tant que dépositaire de mémoire et objet en mutation. Elle met en scène le retour imaginé et anticipé d'un protagoniste dans sa ville natale qui fait l'expérience d'une nouvelle temporalité à travers les phases successives du réaménagement urbain ; depuis la destruction de bâtiments obsolètes à la construction de nouveaux espaces issus d'un futur fantasmé. L'artiste utilise une intelligence artificielle pour altérer ses images et créer un paysage enneigé et glacé qui vient progressivement recouvrir les lieux, symbole d'une transformation intérieure en écho à celle de la ville.

→ Inès Sieulle · The Oasis I Deserve, court-métrage, 22 min

The Oasis I Deserve est un court métrage qui explore et questionne l'arrivée de l'intelligence artificielle dans notre monde à travers des conversations qu'entretiennent des utilisateurs de la plateforme Replika avec leur chatbot. Un certain nombre de dérives et de conflits s'immiscent dans ces échanges à première vue bienveillants, à mesure que le chatbot s'enrichit des multiples conversations avec les utilisateurs.

→ Lou Fauroux · To whom it may concern, there will be tears in my Hennessy, DJ set/performance, 1 heure
Avec Chouf

Entre le DJ set et la performance sonore, Lou Fauroux mélange des sons contemporains (musique expérimentale, drone, sound design, sonorités, enveloppes et textures issues de jeux vidéos, de sound design de films) avec des extraits de musique classique issus d'époques variées : balades, symphonies, soundtracks de films. En incorporant des éléments variés au cours du set, l'artiste recompose une balade anachronique dans laquelle on discerne des bouts d'histoires et de nombreuses références : une méditation qui démarre avec le générique de succession, puis rencontre Young Thug et évolue dans un Tiktok de Gregg Araki…
Mise à jour le 15/04/2024

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !