Ville de Paris

Il y a quelque chose d'une grande prêtresse dans la gestuelle de Charlotte OC, qui semble vouloir invoquer les fantômes du passé quand elle interprète ses chansons.
Il y a quelque chose d'une grande prêtresse dans la gestuelle de Charlotte OC, qui semble vouloir invoquer les fantômes du passé quand elle interprète ses chansons. Pourtant côté musique on est plutôt dans l’ultra-moderne, une pop électronique qui s’inspire du dancefloor, qui évoque autant la sensualité exacerbée de Lana Del Rey que la pop théâtrale de Kate Bush ou Bat For Lashes.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Mise à jour le 07/12/2021

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations