Ville de Paris

Évènement

Barbe-Bleue au théâtre du Châtelet

Du samedi 18 juin au samedi 2 juillet 2022
Violent, troublant, dérangeant, performant… Le Barbe Bleue de Pina Bausch (sur des bandes magnétiques de l’opéra Le château de Barbe Bleue de Bartok…) est à voir au théâtre du Châtelet jusqu’au 02 juillet.
Drame de l’incommunicabilité, créé en 1977, le Barbe‑Bleue de Pina Bausch est une des oeuvres phares de la chorégraphe allemande. En conflit avec l’orchestre de Wuppertal, elle décide au milieu des années 1970 d’utiliser des enregistrements comme bande son pour ses spectacles. Pour Barbe-Bleue, la musique est un élément scénique : le magnétophone qui diffuse la musique est sans cesse manipulé par les danseurs, la partition dès lors n’est que saccade, répétition, rembobinage à laquelle s’accordent les mouvements. Les danseurs, de leur corps entier, se tordent et s’enlacent, s’élancent et tombent, crient dans cette danse-théâtre brutale.
Dans un décor unique, Rolf Borzik imagine un grand salon du château, dont l’immense sol est jonché de feuilles mortes dans lesquelles les actions des danseurs laissent des traces et qui craquent sous leurs pieds. Lieu d’enfermement et de douleur, cette scénographie accueille les amours et affrontements de Barbe-Bleue et sa nouvelle femme Judith, entre désir et destruction. Ils s’aiment et s’affrontent dans la violence et les cris.
Cette lecture du conte de Perrault montre un Barbe-Bleue monstrueux et agressif, enfermé dans son désespoir. Pina Bausch le chorégraphie en tyran et en homme qui souffre du contrôle qu’il exerce sur les autres et lui-même.
Mise à jour le 21/06/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations