Évènement

Arca présente « The Light Comes in the Name of the Voice » à la Bourse de Commerce

Du vendredi 1er au dimanche 3 mars 2024
L'artiste Arca assise au milieu d'un paysage onirique
L’artiste multidisciplinaire vénézuélienne Arca présente, à la Bourse de Commerce, « The Light Comes in the Name of the Voice », une séquence d’événements s’articulant autour de deux performances musicales in situ dans la Rotonde du musée, une présentation inédite de ses peintures et une soirée club programmée par l’artiste. Cet événement marque le retour d’Arca à Paris, cinq ans après son dernier concert dans la ville.
Le 2 mars, aux heures d’ouverture de la Bourse de Commerce—Pinault Collection, le piano à résonateur magnétique des concerts joue seul dans la Rotonde, grâce à l’intelligence artificielle de la compagnie Bronze. Les 2 et 3 mars, aux heures d’ouverture du musée, une sélection de peintures d’Arca est présentée dans le Foyer.
Née au Venezuela, établie à Barcelone, Arca est l’une des artistes les plus visionnaires de la musique électronique actuelle. Elle est remarquée en 2012 avec la publication de deux EP, Strech 1 et Strech 2, au croisement de la musique club et du hip hop, puis par des collaborations avec des artistes de renoms tels que Björk, Ryuchi Sakamoto et Lil Uzi Vert. Depuis, Arca ne cesse d’évoluer, proposant un œuvre sans précédent et en mutation constante, tel que le projet KICK (2019-2021) — un cycle mythique de cinq albums qui lie savamment références pop à celles de la musique underground, sillonnant entre textures électroniques club et expérimentale, ballades aux influences latines et reggaeton hybride. Arca repousse les limites et s’affirme comme figure de proue d’une nouvelle génération de musiciens et de la culture queer.
À la Bourse de Commerce — Pinault Collection , Arca présente sa nouvelle exploration musicale, « The Light Comes in the Name of the Voice », conçue spécialement pour le lieu. L’acoustique unique de la Rotonde du musée, formée par l’union de la Halle aux blés du XIXe siècle et du cylindre de béton de l’architecte japonais Tadao Ando, lui offre une chambre d’écho unique et un terrain de jeu inépuisable. En 2022, Arca habitait déjà l’espace, sous une forme diffuse et fantomatique, pour l’installation Echo2 de Philippe Parreno, présentée à l’occasion de l’exposition « Une seconde d’éternité » — une de ses compositions était diffusée en continu grâce à l’intelligence artificielle développée par Bronze.
« The Light Comes in the Name of the Voice » est une quête minimale transformative et sonore. Elle se forme dans la Rotonde entre Arca et un piano à résonateur magnétique — un instrument augmenté électroniquement pour obtenir de ses cordes de nouvelles sonorités, provoquant des vibrations aux multiples crescendos et harmonies, le tout contrôlé par le clavier. Le jour, entre les deux concerts, alors qu’Arca disparaît, le piano à résonateur magnétique continue de diffuser des sons dans l’espace muséal, grâce à l’intelligence artificielle conçue par Bronze. Au sous-sol du musée, est présentée pour la première fois au public « Angels », une série de peintures sombres et cliniques d'Arca réalisée entre 2019 et 2023. Elles sont une image unique, une immobilité, le réceptacle de ses différents états.
Le dernier soir, cet ensemble de peintures devient le décorum d’une soirée club imaginée par Arca. Autour d’elle se réunissent des DJs internationaux qui témoignent du large spectre de ses influences musicales, de la pop à l’underground : Bobby Beethoven (anciennement connu sous le nom de Total Freedom), qui mêle habilement les sons hétéroclites, le légendaire DJ Babatr de Caracas, la virtuose de sets techno radicaux et tranchants Nkisi, et la musicienne Björk collaboratrice de longue date de l’artiste.
Sous la direction d’Arca. Organisé par Cyrus Goberville, responsable de la programmation culturelle de la Bourse de Commerce —Pinault Collection. Conception lumière par Matière Noire & Vincent de Belleval. Technologie 4DSOUND et diffusion live par Poul Holleman. Arrangements sonores interactifs par Bronze. Coordination créative par Reference Studios.
Programme
1er et 2 mars 2024 — ROTONDE
  • 21h – 22h : Arca (improvisations au piano à résonnateur magnétique)
3 mars 2024 — FOYER (DJ sets)
  • 20h30 : Ouverture des portes
  • 21h : Bobby Beethoven
  • 22h : Arca
  • 23h : Björk
  • 00h : Dj Babatr
  • 1h : Nkisi
Mise à jour le 13/02/2024

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations