La résilience, ou comment Paris affronte les défis du siècle

Service
Mise à jour le 21/10/2022
Photo
Dérèglement climatique, effritement du lien social… Face à ces enjeux, les villes, parce qu’elles concentrent habitants et activités, sont en première ligne. Pour relever ces défis, Paris s’est dotée d’une stratégie de résilience votée en 2017. Explications.
De nouveaux enjeux attendent la ville de demain. Fractures sociales, économiques, territoriales ou culturelles, tensions géopolitiques, dérèglement climatique, raréfaction des ressources naturelles… Devant les défis du XXIe siècle, Paris fait preuve de résilience. Celle-ci consiste à mettre en place des solutions pour mieux anticiper et surmonter les crises qui pourraient survenir.

La résilience urbaine, c’est quoi ?

C’est la capacité des personnes, communautés, institutions, entreprises et systèmes au sein d’un territoire urbain à faire preuve de solidarité, en s’appuyant sur la mobilisation citoyenne, pour mieux vivre, s’adapter et se transformer face aux chocs.

La résilience vise à transformer les défis du XXIe siècle en opportunités.

La résilience urbaine implique une évolution du fonctionnement de l’écosystème urbain de manière à ce qu’il soit plus souple et adaptable aux aléas. Ce concept concerne la totalité des domaines du développement territorial : de la gouvernance aux infrastructures naturelles et construites, en passant par le bien-être de la population et les questions économiques et sociales.

Les dates clés de la stratégie de résilience parisienne

Fluctuat Nec Mergitur, la devise de Paris, rappelle les dangers que la capitale a affrontés par le passé. Des révolutions qu’elle a subies, des crises qu’elle a traversées, la ville a exprimé sa vitalité, sa force et sa perpétuité qui la caractérise.
La Ville s’est saisie dès 2014 du sujet de la résilience comme enjeu pour l’avenir. Paris souhaitait engager une transformation de son territoire afin de mieux le préparer aux crises actuelles et à venir.
En 2015, elle a été sélectionnée pour participer au programme international des « 100 Villes Résilientes », financé par la Fondation Rockefeller. Pendant la COP 21, la Ville a pris l’engagement de consacrer au moins 10 % de son budget à ses efforts en matière de résilience. La même année, elle conduit un état des lieux des forces et faiblesses du territoire parisien.
La stratégie de résilience urbaine prend forme, elle est présentée et adoptée en Conseil de Paris le 25 septembre 2017. Une mission Résilience a par la suite été constituée pour assurer le suivi de la stratégie de résilience dans la durée.
En janvier 2022, elle a été intégrée au pôle Résilience, prospective, recherche et innovation de la Direction de la Transition écologique et du Climat.

Les six enjeux prioritaires pour Paris

Six enjeux prioritaires fragilisent le territoire et constituent des défis pour la Ville. Paris sera potentiellement confrontée à d’autres risques à l‘avenir. Elle y sera d’autant mieux préparée qu’elle se sera transformée pour renforcer sa résilience face à ces enjeux prioritaires.
  • 1er enjeu : les inégalités sociales, économiques et territoriales et les risques qu'elles font peser sur la cohésion sociale. De même, elles questionnent la capacité de la société parisienne à faire bloc en cas de crise majeure.
  • 2e enjeu : le dérèglement climatique. Des canicules aux phénomènes migratoires, en passant par les orages et la sécheresse qui fragilisent les sols. Ces épisodes vont augmenter en fréquence, en durée et en intensité.
  • 3e enjeu : la pollution de l’air. Elle est responsable de dommages irréversibles sur la santé des Parisiens, en particulier les plus fragiles, et de 6500 morts par an à l’échelle de la métropole.
  • 4e enjeu : le fleuve et ses crues. Paris, c’est certain, affrontera à nouveau une crue majeure comme celle de 1910. Nous devons mieux nous y préparer. Il s'agit de garantir l’approvisionnement en eau d’ici la fin du siècle et d'assurer la reconquête de la qualité des eaux de la Seine, notamment pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024.
  • 5e enjeu : le risque sécuritaire. Le contexte sécuritaire et son impact potentiel sur la cohésion sociale constituent un défi. La réaction des Parisiens a été jusqu’ici exemplaire, il s’agit de l’encourager et de la conforter.
  • 6e enjeu : améliorer la gouvernance de nos territoires. C'est-à-dire perfectionner notre capacité à nous organiser collectivement, avec l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques, associatifs, académiques et citoyens, et tisser de nouvelles coopérations au-delà des frontières municipales.
Image

35 actions pour transformer les défis du siècle en opportunités

Pour faire face à ces enjeux, la stratégie de résilience met en œuvre sa vision pour transformer Paris. Celle d’une ville qui s’appuie sur ses habitants, adapte ses infrastructures, mobilise l’intelligence collective et les territoires qui l’entourent pour transformer les défis du siècle en opportunités.
35 actions sont mises en œuvre depuis 2017. Elles sont regroupées autour de 3 piliers et 9 axes.
Image

Découvrez les actions concrètes de la stratégie de résilience

Pour y voir plus clair, voici quelques exemples concrétisant la stratégie de résilience :
  • Créer, en partenariat avec la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et les associations de protection civile, des réseaux de citoyens solidaires, pour soutenir les équipes de la Ville, de la préfecture de police et des services de secours dans la prévention des risques et la gestion des crises.
  • Renforcer les moyens dédiés au programme « Paris qui sauve » pour former 90 % des Parisiens aux gestes qui sauvent d'ici 2030.
Image
  • Faciliter l’occupation temporaire des espaces et équipements publics par les associations et collectifs de quartier ou de voisins.
  • Transformer les cours d’école (600 000 m2 de surface) en véritables oasis de fraîcheur.
Image
  • Viser la modularité, la réversibilité et la sobriété des bâtiments, des espaces publics, des parcs, des différents réseaux qui font fonctionner la ville.
  • Créer un centre de ressources et de formation ouvert à tous, en partenariat avec les acteurs de la recherche scientifique.
  • Élaborer un pacte de coopération territoriale avec des collectivités rurales environnantes autour des enjeux partagés de résilience.
  • Réunir les efforts pour le climat, en vue notamment de déployer des solutions efficaces d’adaptation au changement climatique.
Octobre 2022 : lancement de la refonte de la stratégie de résilience
Le lancement de la refonte de la stratégie de résilience a été organisé à l’Hôtel de Ville, le 19 octobre 2022. Un bilan de la stratégie adopté en 2017 a été réalisé, il est disponible en téléchargement ici.

Consultez les documents clés sur la stratégie de résilience