Actualité

Les invités du festival

Mise à jour le 19/10/2023
Mon Premier Festival 2023
La marraine du festival, des réalisateurs, comédiens, décorateurs et spécialistes viendront présenter leur film lors de séances exceptionnelles. Des rencontres à ne pas manquer.
Les invités
Eye Haïdara, la marraine du festival
Pour Nina et le secret du hérisson : la directrice de casting Marie Bureau
Pour Petites danseuses : la réalisatrice Anne-Claire Dolivet et des élèves danseuses
Pour Billy Elliot : le danseur Rémi Corteel-Gamess
Pour Léo : le coréalisateur Pierre-Luc Granjon
Pour "Graine de champion" : l'escrimeuse professionnelle Joséphine Jacques-André-Coquin
Pour Space Jam : l'entraîneur Nicolas Jdanoff et des jeunes basketteurs du Saint-Denis Union Sports
Pour Linda veut du poulet ! : les réalisateurs Sébastien Laudenbach et Chiara Malta
Pour Tempête : le paradresseur José Letartre
Pour Kina et Yuk, renards de la banquise : le réalisateur Guillaume Maidatchevsky
Pour Krisha et le maître de la forêt : la comédienne voix Sonia Petit
Pour "Graine de championne" : Cheer Unit, le club de cheerleading de Clamart

Eye Haïdara

Eye Haïdara, marraine de Mon Premier Festival 2023
Eye Haïdara, marraine de Mon Premier Festival 2023
Crédit photo : © Arno Lam - Charlette Studio
Comédienne et marraine du festival
Artiste à l'énergie rayonnante, la comédienne Eye Haïdara est heureuse et honorée d'être la marraine de cette édition. "J’ai envie de dire aux enfants de ne jamais arrêter de rêver, le cinéma est un vecteur d’ouverture qui aide à grandir et voyager".

Marie Bureau

Crédit photo : Mon Premier Festival
Directrice de casting pour Nina et le secret du hérisson
Malheureusement, Loan Longchamp, la comédienne voix de Nina ne pourra pas être présente au festival
Pluridisciplinaire bienveillante et passionnée, Marie Bureau s'est spécialisée dans la recherche vocale et la direction de films d'animation depuis Adama, son premier long-métrage. Le jeu et la spontanéité des enfants qu'elle embarque sur ses plateaux, et avec lesquels elle a un immense plaisir à travailler, l'émeuvent particulièrement.

Anne-Claire Dolivet

Anne-Claire Dolivet, réalisatrice de Petites danseuses
Anne-Claire Dolivet, réalisatrice de Petites danseuses
Crédit photo : ©govinsorel
Réalisatrice de Petites Danseuses
Anne-Claire Dolivet s'est dirigée vers le métier de monteuse, après des études cinématographiques et audiovisuelles à l'université de Paris 8.
Elle a exercé pendant plus de dix ans, avec une prédilection pour le montage de documentaires et l'écriture à quatre mains. Après ces dix années en tant que monteuse, Anne-Claire a souhaité partir en tournage, rencontrer des personnages, travailler en équipe et raconter ses propres histoires.
Elle est devenue réalisatrice de sujets destinés à des émissions de télévision durant dix nouvelles années. Mais le format long, les histoires au long court et la profondeur qu'elles autorisent lui manquaient, ce qui l'a poussée à écrire ses propres documentaires. Petites danseuses est son premier film.
Elle viendra accompagnée de quelques-unes des jeunes danseuses présentes dans le film.
  • Au Majestic Passy le 30 octobre à 14h15 pour Petites Danseuses • À partir de 7 ans

Rémi Corteel-Gamess

Crédit photo : Mon Premier Festival
Danseur classique
Rémi Corteel-Gamess est un jeune danseur classique de 17 ans avec 6 ans de pratique.
En novembre 2021 il obtient la médaille d’Or avec félicitations du Jury et Grand Prix du Jury de la catégorie lors du Trophée Tsirelle.
En 2022 il entre au Conservatoire Régional de Paris (CRR) en Cursus Spécialisé. Et cette année il est au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où il passe son Diplôme national supérieur professionnel de danseur (DNSP1).
  • Au Majestic Bastille le 26 octobre à 10h15 pour Billy Elliot • À partir de 8 ans

Pierre-Luc Granjon

Pierre-Luc Granjon co-réalisateur de Léo
Pierre-Luc Granjon co-réalisateur de Léo
Crédit photo : ©Jean-Marie HOSATTE
Co réalisateur avec Jim Capobianco de Léo, projeté en avant-première lors de la cérémonie de clôture du festival.
Après des études à l’école d’art appliqué à Lyon, Pierre-Luc Granjon devient modeleur pour l’animation en volume au studio Folimage, à Valence. Il réalise en 2001 son premier court-métrage Petite escapade, qui remporte le Grand Prix au Festival de Séoul. En 2004, il signe Le Château des autres et se lance dans le papier découpé avec L’Enfant sans bouche.
Bricoleur d’images animées, il réalise « Les Quatre saisons de Léon », une histoire en 4 épisodes pour la télévision (L’Hiver de Léon, Le Printemps de Mélie, L’Été de Boniface et L’Automne de Pougne), peuplée de personnages hauts en couleurs, plongés au cœur d’un univers médiéval. Plus récemment, il a travaillé avec Mats Grorud pour le long-métrage Wardi, sorti en 2019, sur lequel il est responsable de l'animation en volume.
En 2022, il co-réalise, avec Jim Copobianco, Léo projeté, cette année, en avant-première lors de la Cérémonie de clôture de Mon premier Festival.
À travers des techniques différentes d’animation (volume, dessin animé, papiers découpés), Pierre-Luc Granjon conte des histoires à la fois simples et fortes qui pénètrent au plus profond des émotions enfantines.

Joséphine Jacques-André-Coquin

Joséphine Jacques-André-Coquin, escrimeuse
Joséphine Jacques-André-Coquin, escrimeuse
Crédit photo : Mon Premier Festival
Escrimeuse de niveau international, présente ce sport lors de la projection de "Graine de champion"
Joséphine Jacques-André-Coquin se forme à l’escrime avec sa sœur Lauren Rembi à l’AS Bondy (Seine-Saint-Denis).
À 21 ans, elle se distingue en décrochant la troisième place aux championnats d’Europe 2011. Elle conserve son titre lors des championnats d'Europe 2014, se hisse à la deuxième place aux championnats d'Europe en 2016 et participe la même année en équipe avec sa sœur aux Jeux Olympiques.
En 2018, elle gagne la médaille d’argent à l'épée individuelle aux Jeux méditerranéens de 2018. L'année 2021 a été le point culminant de sa carrière jusqu'à présent, avec la conquête du titre de championne de la Coupe du Monde en individuelle et en équipe. Son ascension se poursuit en 2022, lorsqu'elle est couronnée vice-championne de France.
En parallèle de ce palmarès, elle travaille à la direction de la Santé Publique de la Ville de Paris où elle est chargée de mission sport santé et lutte contre les violences faites aux femmes.

Nicolas Jdanoff et des jeunes basketteurs du Saint-Denis Union Sports

Nicolas Jdanoff et le Saint-Denis Union Sports
Nicolas Jdanoff et le Saint-Denis Union Sports
Crédit photo : Mon Premier Festival
Les membres de deux équipes de jeunes basketteurs du Saint-Denis Union Sports et leur entraîneur Nicolas Jdanoff présentent leur sport
Nicolas Jdanoff entraîne les équipes U11 filles et U13 garçons du Saint-Denis Union Sports section basket, depuis 6 ans. Le Saint-Denis Union Sports est un club omnisports basé à Saint-Denis et fondé en 1945.
  • Au MK2 Quai de Seine le 30 octobre à 14h15 pour Space Jam • À partir de 6 ans

Sébastien Laudenbach

Sébastien Laudenbach co réalisateur de Linda veut du poulet
Sébastien Laudenbach co réalisateur de Linda veut du poulet
Crédit photo : © Léa Bordier
Co réalisateur de Linda veut du poulet !, il vient présenter son long métrage avec la co-réalisatrice Chiara Malta
Réalisateur, illustrateur et enseignant à l’ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), Sébastien Laudenbach est l’auteur d’une dizaine de courts métrages sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux, ainsi que des génériques et vidéoclips.
Avec le long métrage La Jeune fille sans mains, présenté à Cannes, primé à Annecy et en compétition pour le César, Sébastien Laudenbach développe une écriture dans le mouvement, vivante et singulière tout en étant économique.
En 2023, il co réalise avec Chiara Malta Linda veut du poulet !. Le film remporte le Cristal du Festival du film d’animation d’Annecy 2023.

José Letartre

José Letartre, para-dresseur
José Letartre, para-dresseur
Crédit photo : Mon Premier Festival
Paradresseur, habitué des Jeux paralympiques, fait découvrir l'équitation handisport
José Letartre est né à Caracas au Venezuela. Victime d’une agénésie des deux membres inférieurs, il grandit dans les bidonvilles de Caracas et, à l’âge de deux ans, il est équipé de prothèses jusqu’aux genoux. À 5 ans, il arrive en France et est placé dans une famille d’accueil qui possède un haras avec plusieurs chevaux. La rencontre avec les équidés est le tournant de sa vie. Il monte sur un cheval dès son arrivée, puis débute les compétitions à 14 ans.
Sportif accompli, il remporte 12 fois le championnat de France de para-saut d’obstacles. Il se consacre ensuite au para-dressage en s’illustrant aux championnats du monde, puis il participe pour la première fois aux Jeux paralympiques d’Atlanta en 1996. 4 olympiades suivront (Sydney, 4e place à Athènes, 6e place à Londres et Rio).
Quand il n'est pas à cheval, José Letartre travaille à la direction de la propreté et de l’eau de la Ville de Paris en tant que chauffeur poids lourds où il bénéficie du statut d’athlète de haut niveau. Un statut particulier qui permet des aménagements d’horaires et des mises à disposition pour les entraînements et les compétitions.
  • Au Majestic Passy le 27 octobre à 14h15 pour Tempête • À partir de 10 ans

Guillaume Maidatchevsky

Guillaume Maidatchevsky réalisateur de Kina et Yuk, renards de la banquise
Guillaume Maidatchevsky réalisateur de Kina et Yuk, renards de la banquise
Crédit photo : © Philippe Quaisse UniFrance
Réalisateur de Kina et Yuk, renards de la banquise, projeté en avant-première
À partir de 7 ans
Guillaume Maidatchevsky est un réalisateur français. Spécialiste de la faune, il a travaillé aussi bien pour des productions indépendantes que pour des grosses productions françaises et internationales.
Ce sont ses études de biologiste qui l’amènent, petit à petit, à se tourner vers la réalisation de films à portée écologique. La plupart du temps, il écrit et réalise des histoires liées à la nature et à la protection de la planète.
Guillaume Maidatchevsky aime faire rêver et raconter des histoires. Il filme les animaux comme il filmerait des comédiens, à hauteur de regards, où se situent les émotions. Pour lui, chaque animal a sa propre personnalité.
Ses films Aïlo une odysée en Laponie, Mon chat et moi, la grande aventure de Rroû et sa dernière réalisation Kina & Yuk : renards de la banquise s’attachent à faire ressortir ces personnalités pour raconter de véritables histoires à portée universelle.
  • Au MK2 Quai de Seine le 26 octobre à 14h15
  • Au Majestic Bastille le 30 octobre à 10h15

Chiara Malta

Chiara Malta co réalisatrice de Linda veut du poulet
Chiara Malta co réalisatrice de Linda veut du poulet
Crédit photo : Mon Premier Festival
Co réalisatrice de Linda veut du poulet !, elle vient présenter son long métrage avec le co-réalisateur Sébastien Laudenbach
Chiara Malta a réalisé plusieurs courts métrages, dont une trilogie consacrée à l’enfance, sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux.
Après le long métrage documentaire Armando et la politique pour la Lucarne (Arte/ZDF), elle devient pensionnaire de la Villa Médicis.
Son premier long métrage, Simple Women, avec Jasmine Trinca et Elina Löwensohn, a été le film d’ouverture de la section Discovery du Festival de Toronto en 2019.
Elle réalise régulièrement des épisodes pour la série française Un si grand soleil et tourne actuellement en Italie la première saison d’une série produite par Groenlandia et Fidelio.
Linda veut du poulet ! est son premier long métrage d’animation. Le film remporte le Cristal du Festival du film d’animation d’Annecy 2023

Sonia Petit

Sonia Petit, doublure voix
Sonia Petit, doublure voix
Crédit photo : Mon Premier Festival
Actrice voix et interprète de Krisha, pour Krisha et le maître de la forêt, projeté en avant-première.
Passionnée depuis toute petite par le monde de la voix, en particulier par les dessins animés/ mangas avec lesquels elle a grandi, Sonia Petit a toujours rêvé de faire du doublage et de prêter sa voix sur divers projets. Elle a commencé par se former en voix off et au doublage en multipliant les stages tout en suivant des cours de chant et de théâtre pour se perfectionner. Cela fait maintenant huit ans que Sonia Petit a la joie d’exercer son métier.
Sa voix étant naturellement jeune, elle est souvent appelée en studio pour jouer des rôles d’enfants (petite fille et petit garçon) ou d’adolescent(e)s mais elle peut tout aussi bien adapter sa voix pour jouer des jeunes femmes adultes ou d’autres personnages.

Cheer Unit, club de cheerleading de Clamart

Cheer Unit, club de cheerleading de Clamart
Cheer Unit, club de cheerleading de Clamart
Crédit photo : Ibanez9413
Les membres de Cheer Unit, club de cheerleading de Clamart, présentent le programme "Graine de championne"
Cheer Unit est un club de cheerleading de compétition fondé en 2017 par deux anciennes cheerleaders de haut niveau et est situé à Clamart en région Parisienne. En 6 ans, le club s'est rapidement développé et compte aujourd'hui 100 adhérents, hommes et femmes, de 10 à 28 ans. Ils sont répartis en 4 équipes et remportent chaque saison de nombreux podiums.
En 2023, une équipe termine championne de France de sa catégorie, et une seconde vice-championne de France. Cette même équipe s'est qualifiée pour un championnat international qui aura lieu à Orlando en Avril 2024 ! Le Cheerleading est un sport récent en France mais qui se développe rapidement.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations