Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 29/05/2020, il est possible que son contenu soit obsolète.
Actualité

Le point sur la réouverture des écoles

Mise à jour le 29/05/2020
Dès le lundi 22 juin et jusqu’à la fin de l’année scolaire, l’ensemble des 652 écoles parisiennes seront ouvertes pour permettre aux enfants de retrouver leur classe.
Les enseignements scolaires ainsi que les ateliers périscolaires seront de nouveau assurés en présentiel à partir du 22 juin.
La protection de la santé des enfants, des familles, des professeurs et des personnels de Paris est la première des priorités partagée entre la Ville et l’Académie de Paris. L’impératif de sécurité sanitaire absolue est la condition sine qua non du retour progressif à l’école.
Depuis, le 14 mai, la maire et le recteur ont souhaité organiser une réouverture des écoles primaires la plus progressive possible. Cette étape importante pour la Ville, qui a été durement éprouvée par l’épidémie depuis le début de l’année 2020, se doit d’être conduite avec rigueur, attention et précaution.
L'ouverture des écoles a progressé de façon sensible dès le mardi 2 juin : 24 écoles ont été ouvertes en plus, soit 633 écoles en tout, ce qui représente 97 % des écoles parisiennes. Près de 6000 agents, 2000 agents de ménage, 603 responsables d'actions éducatives (REV) et 3476 animateurs sont mobilisés à cet effet. Près de 300 agents supplémentaires vont être recrutés pour soutenir les personnels de services.
Le nombre d'enfants moyen par classe doit pouvoir aussi augmenter, tout en restant sous la barre de 15 enfants par groupe. Au 28 mai, 19 % des enfants étaient accueillis à l'école. La taille moyenne des groupes est de 9 élèves par classe. On compte 2589 classes rouvertes à Paris à cette date.

Quels enfants concernés ?

Priorité est toujours donnée aux élèves de Paris fréquentant les classes de grande section de maternelle, de CP et de CM2. Certains publics scolaires sont également prioritairement accueillis pour donner au déconfinement progressif son plein sens social, pédagogique et économique :
  • Les enfants dont les parents exercent une profession indispensable à la lutte contre le Covid-19, à la gestion de la crise ou en lien avec la reprise de l’activité liée à la sortie de confinement, notamment les soignants, pompiers, policiers, travailleurs sociaux, professeurs et personnels municipaux, personnels de la RATP et de la SNCF.
  • Il est également proposé de recevoir les élèves issus de familles répondant à des situations prioritaires de fragilité ou de vulnérabilité sociale et scolaire : enfants en situation de handicap, enfants pris en charge dans le cadre de la protection de l’enfance, enfants qui ne peuvent pas suivre leurs cours à la maison et en risque de décrochage scolaire, avec une attention particulière aux écoles situées en éducation prioritaire.

Quelle organisation ?

Chaque établissement est doté d’un kit comprenant du gel hydroalcoolique, ainsi que des masques fournis par l’Éducation nationale et la Ville de Paris. Les salles de classes sont réorganisées avec du marquage au sol pour faciliter le respect de la distanciation physique.
Dépistage des agents
La Ville de Paris organise de son côté le dépistage de ses agents fréquentant les établissements scolaires. Pour aller plus loin, les abords de l’école font également l’objet d’une attention particulière à travers la piétonisation de certains espaces aux horaires d'arrivée des enfants ou des aménagements spécifiques pour éviter les afflux devant les établissements

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.