Lieu

Square du Cardinal-Wyszynski

Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Mardi
  • 24/24 h 
Mercredi
  • 24/24 h 
Jeudi
  • 24/24 h 
Vendredi
  • 24/24 h 
Samedi
  • 24/24 h 
Dimanche
  • 24/24 h 

Sur place

Équipement
  • Manèges
  • Tables de ping-pong
  • Points d'eau potable
  • Aire de jeux
  • Table d’échecs, de dames
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels

Découvrir

En savoir plus

Une suite de passerelles relie ce square aux jardins de l’abbé Lemire, du Père-Plumier, et Henri et Achille-Duchêne.
Le jardin a été complètement rénové avec une dominante de bois, de nouveaux arbres fruitiers et de nouveaux jeux pour les enfants. Il est le premier élément de la rénovation de la « radiale Vercingétorix ». La surface végétalisée est bien plus grande et concerne près de 3 000 m², soit plus du tiers de sa surface.
Le jardin abritait beaucoup d’arbres qui ont été conservés. De nombreux gleditsia à la floraison blanche apportent de la luminosité au jardin. Un verger accueille sur 485 m² un cassissier 'Black Down', un groseillier à maquereaux, un pêcher, un noisetier pourpre… Les nouvelles pelouses sont toutes accessibles. Des brumisateurs ont été installés entre l’amphithéâtre et l’aire de jeux.
L’aire de jeux de 800 m² a été déplacée à l’emplacement de l’ancien manège. Celle destinée aux petits de 1 à 8 ans est en bois, des jeux uniques réalisés en fonction de l’aspect des troncs utilisés : bateau-dragon, maison bucolique, ressort papillon... Les nouveaux bancs en bois ont été créés par un designer espagnol, et sont ceux que l’on retrouve à Barcelone. Les enfants de 5 à 12 ans disposent quant à eux d’une structure en cordage. Un sol en bois surélevé et en gradins permet de s’asseoir, un muret en bois entoure l’aire de jeux.
Le square est le point de départ d’un parcours sportif qui continuera sur la radiale Vercingétorix.
Le square a été créé à la place d’une voie autoroutière dont le projet a finalement été abandonné. Il honore la mémoire de Stefan-Wyszynski (1901-1981), prêtre polonais incarcéré entre 1953 et 1956 pour son opposition au gouvernement communiste, en place en Pologne à cette époque.