Ville de Paris

Lieu

Jardin René Binet

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Mardi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Mercredi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Jeudi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Vendredi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Samedi
  • 09 h 00 – 21 h 30
Sur place
Équipement
  • Aire de jeux
  • Bacs à sable
  • Points d'eau potable
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Découvrir
En savoir plus
Au printemps, des tilleuls recouvrent d’un tapis odorant les allées et les pelouses, traversées par des enfants impatients d’accéder aux jeux, des pommiers et des prunus ‘pissardi’ offrent leurs fleurs aux rayons  du soleil. De nombreux arbustes élargissent encore l’éventail végétal de cet îlot de verdure : haies d’ifs, d’orangers du Mexique, de pyracanthas, de troènes et de spirées, massifs de mahonias, de cotonéasters, de corètes du Japon (Kerrias) et de forsythias. A l’occasion de la rénovation du jardin en 2019, sa structure d’origine de 1976 est conservée. Dans cette composition paysagère, les buttes et la vaste pelouse sont agrandies, le couvert de tilleuls complété par de petits arbres comportant des floraisons printanières et aux couleurs automnales remarquables. De nouveaux massifs de plantes vivaces à floraison bleue et blanche ainsi que la création d’une ferme pédagogique viennent compléter cet aménagement. Le bois des tilleuls est blanc, tendre et son grain fin en fait un matériau idéal pour la lutherie et pour la fabrication de petits meubles. Ses fleurs très mellifères font la joie des apiculteurs de la mi-juin à la mi-août, et donnent un miel délicatement parfumé très prisé. Le nom du jardin honore la mémoire de René Binet (1866-1911), architecte et théoricien de l'architecture, qui donna également son nom à la rue voisine. Il réalisa la porte monumentale présentée à l’exposition universelle de 1900, place de la Concorde et fut l’architecte de la reconstruction des magasins du Printemps de la mode en 1907.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations